Aérophagie : comment faire pour s’en débarrasser ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Normalement, il y a entre 2 et 4 litres d’air dans notre tube digestif au cours d'une journée.

Nous emmagasinons cet air en parlant ou en mangeant.

Aérophagie : comment faire pour s’en débarrasser ?

L'aérophagie est caractérisée par un excès air dans le ventre.

Pour savoir comment s’en débarrasser, il est nécessaire d’étudier les symptômes et les causes.

Les symptômes de l'aérophagie

L'aérophagie est un trouble bénin qui peut entraîner certaines incommodités.

Cette pathologie se manifeste principalement par des ballonnements qui peuvent être douloureux.

En effet, ces douleurs se manifestent lorsque l'organisme cherche un moyen d'évacuer le surplus d’air qu'il y a dans votre organisme.

Cela entraîne parfois des rots inopportuns pendant ou après le repas.

Le surplus d'air peut également occasionner de nombreuses flatulences.

Les causes de l'aérophagie sont variées, mais il convient d’en prendre connaissance pour y remédier.

Les causes de l'aérophagie

Les causes de l'aérophagie sont multiples et proviennent principalement de l'alimentation.

En réalité, lorsque certains aliments sont consommés de façon excessive ou lorsque vous mangez rapidement, cela vous amène à avaler un surplus d’air.

Le stress ou le rhume peuvent également être une cause de cette pathologie.

Dans le dernier cas, lorsque votre nez est congestionné et que vous respirez par la bouche, un trop-plein d'air peut être ingéré.

Dans de rares cas, il est possible que l'aérophagie soit provoquée par un parasite.

À ce niveau, vous pouvez observer certains symptômes comme :

  • La diarrhée
  • La fatigue chronique
  • La perte de poids.

Ce parasite appelé la giardiase, s’attrape lorsque l'eau en est contaminée.

Il sera donc nécessaire dans ce cas, de suivre un traitement d'antibiotiques pour s'en débarrasser.

Comment se débarrasser de l'aérophagie ?

Il y a une multitude de conseils ou d'astuces que vous pouvez observer, afin d'éviter le plus possible cette pathologie.

Il vous reviendra donc d'éviter le stress ou les boissons gazeuses entre autres.

Éviter le stress

L'aérophagie peut être due au stress.

C'est la raison pour laquelle, il est important d'en identifier les causes, afin de pouvoir l’endiguer.

Vous éviterez de faire des crises, et ainsi, d'avaler un surplus d'air dans votre tube digestif.

Pour éviter le stress, vous pouvez également vous tourner vers certaines plantes qui limiteront votre nervosité.

L'aubépine ou la valériane sont principalement conseillées dans ce cas.

Mâcher correctement en mangeant

Lorsque vous mangez, vous devez le faire lentement et ne pas oublier de mâcher correctement.

Cela aura pour conséquence de limiter l'impression de ballonnement.

Pour ce faire, vous évitez de faire autre chose tout en mangeant.

Il n’est donc pas conseillé de se presser de manger, de manger devant un ordinateur ou devant son téléphone.

En effet, dans ces conditions vous aurez tendance à engloutir rapidement les aliments.

Ce qui permettra à l’air d’entrer rapidement dans votre organisme.

Vous pouvez en raison de cela, ressentir certaines brûlures à l'estomac.

Au moment de prendre votre repas, il est conseillé de manger en position assise et de limiter vos mouvements.

Ceux-ci pouvant occasionner une augmentation de l'air dans votre estomac.

Éviter de parler en mangeant

"La bouche qui mange ne parle pas''.

Le fait de parler en mangeant est aussi un facteur qui peut engendrer l’aérophagie.

Il est évident qu’en faisant cela, vous aurez tendance à aspirer plus d’air qu’il n’en faut.

Ce qui peut à l’occasion entraîner des ballonnements.

Éviter le chewing-gum et les boissons gazeuses

En ce qui concerne les boissons gazeuses, elles contiennent de nombreuses bulles d'air.

Ainsi, après les avoir absorbés, vous pourrez ressentir des lourdeurs ou avoir le ventre dilaté.

C'est fort de cela qu'il est préférable de consommer de l'eau plate lors des repas.

Par rapport au chewing-gum, lorsque vous les mastiquez, vous produisez énormément de salive.

Celle-ci est engloutie en même temps que l'air.

Ce qui, par ricochet, favorisera l’aérophagie.

Éviter certains aliments et privilégier d’autres

Certains aliments peuvent entraîner une ingestion d'air dans votre tube digestif.

Il y a par exemple, la mie de pain, les glaces, les soufflés et la meringue.

En réalité, ils se fermentent très rapidement lorsque vous les consommez.

Ce qui a tendance à produire énormément de gaz dans votre système digestif.

Outre ces repas, il faudra également éviter les choux, les légumes secs et les brocolis.

Sont également concernés les oignons, les artichauts, les frites et les fromages.

De même, veillez à éviter la pomme de terre ou de sucer des bonbons au cours de la journée.

Dans le dernier cas, vous êtes susceptibles d'avaler une quantité impressionnante d’air dans votre système digestif.

Pour ce qui est des aliments à favoriser, il y a entre autres

  • Le thym
  • L'anis
  • Le romarin.

Ces 3 aliments permettent en effet de réduire la production de gaz dans votre intestin.

En dehors de ceux-ci, vous pouvez également opter pour la papaye ou l’ananas frais.

Ils ont tendance à faciliter la digestion et à lutter contre les ballonnements.

Les autres solutions

Assurez-vous d'éviter de consommer de l'alcool, du café ou de prendre du tabac.

Ils peuvent en effet aggraver l'aérophagie.

Si vous êtes en proie à une crise d’aérophagie, le plus conseillé est de vous allonger sur le ventre tout en appuyant sur votre estomac.

Vous pourrez ainsi vous débarrasser du surplus d’air dans votre tube digestif.

Il y a aussi certaines solutions que vous pouvez adopter pour vous débarrasser de l’aérophagie.

Pour les pratiquer, il faudra vous munir de certaines huiles essentielles.

L’huile d’estragon mélangée à du miel est assez efficace pour en venir à bout.

Prenez-en avant chaque repas, et ce, pendant 3 jours.

Vous remarquerez des résultats significatifs.

Il existe aussi des traitements médicamenteux qui peuvent vous aider à remédier à l’aérophagie.

Ils se basent principalement sur la siméthicone pour vous aider à évacuer les gaz et lutter contre les ballonnements.

D’autres sont composés de trimébutine ou de bromure de pinavérium.

Outre cela, vous pouvez aussi pratiquer du yoga ou des massages relaxants.

En clair, lutter contre l’aérophagie suppose d’adopter des solutions assez simples.

Elles consistent principalement à limiter l’ingestion d’air dans votre organisme ou à l’expulser.

En plus, éviter la consommation de certains aliments au détriment d’autres peut vous aider à éviter cette pathologie.

Cependant, si vous souhaitez faire simple, vous pouvez toujours adopter quelques postures de yoga.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Acné : comment traiter pour faire disparaître ?

Aliments anti-stress pour lutter contre l’angoisse ?

Catégorie : Alimentation