Comment utiliser l’analyse transactionnelle en coaching ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Dans le domaine du coaching professionnel diverses techniques sont utilisées pour faciliter les procédés.

C’est le cas de l’AT ou Analyse Transactionnelle qui constitue un outil de coaching reconnu depuis quelques années pour son impact réel.

Comment utiliser l’analyse transactionnelle en coaching

L’analyse transactionnelle contribue à renforcer la qualité du lien entre coach et coaché, de comprendre les émotions et les comportements et de définir le ou les méthodes à appliquer.

Bref, l’analyse transactionnelle constitue un incontournable pour un coach professionnel.

Toutefois, il faut savoir l’utiliser pour atteindre les objectifs définis.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’analyse transactionnelle utilisée dans le cadre du coaching professionnel.

Comprendre ce qu’est l’analyse transactionnelle

Pour pouvoir utiliser l’analyse transactionnelle à bon escient, en coaching, la première chose à faire, est de comprendre ce dont il s’agit vraiment.

Dans le cadre du coaching personnel et professionnel, l’analyse transactionnelle (AT), constitue un procédé théorique et thérapeutique qui met l’accent sur le comportement et la personnalité.

Il a été établi par le psychiatre Éric BERNE, dans les années cinquante au niveau des États-Unis.

Depuis, ce précepte a fait ses preuves dans de nombreux domaines de la vie, tels que la psychologie générale, le développement personnel et le coaching.
L’analyse transactionnelle a également subi de nombreuses améliorations et est grandement liée avec le concept de la psychanalyse.

La compréhension de l’analyse transactionnelle par le coach constitue donc une nécessité pour l’accompagnement personnalisé du coaché.

C’est comme cela qu’il peut l’aider à atteindre son but ainsi que le changement attendu.

Le coach professionnel, va pouvoir mettre l’accent sur le fait d’orienter l’individu à atteindre une certaine autonomie au maximum.

Il pourra veiller à ce que son client se découvre soi-même davantage, à mieux connaître sa personnalité et comment il fonctionne.

Se baser sur les concepts de l'analyse transactionnelle

L’utilisation d’un outil de coaching tel que l’analyse transactionnelle suppose de mettre l’accent sur ses différents concepts fondamentaux.

  • Le concept de transactions : il met l’accent sur les échanges entre les individus, divers états du moi sont ainsi pris en compte.Leur analyse permet un réajustement des méthodes de communication.
  • Le concept d'« état du Moi » : il est basé sur les divers états Enfant, Parent et Adulte.Chaque état fait référence à une réaction ou un sentiment lié au vécu ou au passé de la personne.La gestion des situations du moment est faite en fonction des critères du vécu de l’individu.
  • Le concept des besoins : est relatif aux besoins de la personne en termes de stimulation, de reconnaissance et de structure.La satisfaction de ces besoins peut garantir un équilibre physiologique et psychologique à l’individu.
  • Le concept de « position de vie » : correspond à la manière dont un individu se place par rapport à lui ou aux autres.
  • Le concept de « rackets » : équivaut à des « sentiments parasites » (la tristesse, la joie, la peur et la colère) qu’Éric Berne donne le nom de « rackets »
  • Le concept du « scénario de vie » : il met l’accent sur les scénarios de vie de l’individu qui impactent sa vie de l’État Enfant jusqu’à l’État Adulte de manière inconsciente.
  • Le concept du « jeu psychologique » : il repose sur une méthode de communication axée sur la capacité de manipuler l'autre.
  • Le concept d'« autonomie » : il vient en opposition du concept de scénario et permet à l’individu, d’atteindre une certaine autonomie et franchise dans ses décisions.

Le coach utilise ces différents concepts de l’analyse transactionnelle en fonction de l’état de la personne qu’il entraîne.

Il les explique et les applique que s’il les juge nécessaires dans son accompagnement personnalisé.

Le coaché aura alors à disposition un outil de réflexion lui permettant d’élaborer des actions et faire ses choix.

Il lui permettra aussi d’établir le mode de communication le plus adapté avec ses vis-à-vis.

Appliquer l’analyse transactionnelle dans des contingences spécifiques

Dans le cadre du coaching professionnel, l’analyse transactionnelle peut s’utiliser dans diverses situations.

Chaque individu a une interprétation et une réaction spécifique liées à des faits ou références spéculatives.

Tout ce qui est relatif au rapport en soi et/ou à l’autre, peut nécessiter l’application des concepts de l’analyse transactionnelle.

Dans l’environnement professionnel, la pratique d’une activité ne se limite pas seulement à l’exercice d’une aisance technique mais enrôle également un certain dynamisme relationnel.
Comme dans le cadre individuel, s’employer à placer et réfléchir sur une situation difficile, être capable de choisir son domaine relationnel, se connaître de mieux en mieux, constituent d’importants privilèges.

Dans le cadre du travail, un professeur peut, par exemple, donner des cours, que les élèves comprennent ou pas.

Un infirmier ou un thérapeute peut voir en son patient, un « objet à restaurer », donc à soulager et guérir en tant que tel.

Bref, l’analyse transactionnelle possède divers champs d’applications.

De la Psychothérapie jusqu’au Conseil en passant par l’Éducation et l’organisation, l’AT en coaching met l’accent sur le développement de l’individu, ses sentiments et sensations.

Mettre en place des séances d’une heure maximum

En tant que coach personnel, il est certes important de comprendre l’analyse transactionnelle, ses concepts et ses divers champs d’application.

Le coach professionnel doit pouvoir utiliser toutes ces références dans le cadre de ses séances individuelles durant entre 45 et 60 minutes.

Ce coach peut donc être un psychothérapeute ou un psychologue.

Lors de la première séance, le coach va essayer d’en savoir au maximum sur le vécu et le passé de l’individu.

Cette anamnèse se fera à travers un questionnement varié relatif à sa vie, ses problèmes.

Le coach tentera de cerner toutes les attentes et besoins de son patient.
Également, la première consultation permettra de mettre en place un climat de confiance entre coach et coaché.

Elle permettra aussi d’établir les conditions de déroulement de la consultation.

Le rythme des séances d’analyse transactionnelle sera fonction du temps défini pour le patient ainsi que de la problématique posée.

Les séances peuvent donc durer plus ou moins longtemps.

Plus les consultations passent, plus le coach avance dans son accompagnement personnalisé et aide le patient à prendre conscience des changements qu’il souhaite.

En conclusion !

L’analyse transactionnelle est une thérapie qui a fini de montrer ses diverses qualités.

De nombreux spécialistes utilisent aujourd’hui cet outil pour venir en aide à certaines personnes.

Ces dernières ont souvent besoin d’opérer un grand changement dans leur vie, de comprendre leur personnalité, d’améliorer leur relation avec les autres, entre autres.

Grâce à l’analyse transactionnelle, les comportements inadéquats, les dysfonctionnements, les maladies psychosomatiques, entre autres, sont mieux explicités et traités.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment utiliser l’Aloe Vera au quotidien ?

Comment utiliser le curcuma pour améliorer sa santé ?

Catégorie : Psychologie