Angoisse existentielle : comment s’en sortir ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L’angoisse existentielle est la peur qu’une personne ressent face à une transition, à son avenir, son entourage, ou au changement.

Elle constitue un frein pour l’évolution de celui qui en souffre.

Angoisse existentielle

Rien ne la déclenche précisément donc, elle est difficile à combattre.

Cette crise existentielle peut être implacable.

En effet, elle vous épuise mentalement au point d’entraîner de graves troubles psychologiques, de même que l’autodestruction.

Ainsi, plus vite on réussit à la combattre, mieux on se porte.

Heureusement, il existe des solutions efficaces pour s’en remettre.

Les causes de l’angoisse existentielles

Divers aspects peuvent être à l’origine de l’angoisse existentielle.

D’ailleurs, elle peut se déclencher à n’importe quel moment dans la vie d’une personne.

De plus, ce trouble peut durer quelques semaines, comme on peut en souffrir pendant des mois voire des années.

L’angoisse existentielle peut être liée au fait qu’on ait vécu une enfance difficile ou qu’on gère mal son stress.

Elle peut aussi être liée à votre éducation ou à vos émotions.

L’environnement dans lequel vous vivez peut également influer sur vous au point de vous faire angoisser sur votre existence.

Ainsi, les messages publicitaires, les actualités ou les faits divers peuvent être des éléments déclencheurs, surtout pour les plus sensibles.
Alors, l’angoisse existentielle peut survenir, pour la première fois chez une personne en cours de transition.

Ladite transition peut être entraînée, par exemple, par une séparation ou la perte d’un emploi.

L’angoisse peut également être due à un changement comme dans le cas d’une prise de conscience ou d’un deuil inattendu.

Cela peut aussi être causé par un accident.

Ainsi, la peur du changement qui survient dans la vie d’une personne, peut amener celle-ci à avoir une angoisse existentielle.

En réalité, ce changement, que la personne ne comprend pas, entraîne des questions auxquelles elle ne trouve pas de réponses.

Pourtant, elle y met toute sa concentration, au point de se torturer mentalement.

Les symptômes de cette crise existentielle

Le plus souvent, ce sont les jeunes adultes, surtout ceux qui n’ont pas confiance en eux-mêmes, qui souffrent d’angoisse existentielle.

Alors, cette angoisse se manifeste par un état permanent de stress et de tension nerveuse.

On en arrive à perdre le contrôle de ses pensées et à se poser sans cesse des questions existentielles.

Ainsi, on réfléchit constamment sur soi, sur son existence et sur son avenir, au point d’avoir des insomnies.

On a l’impression de ne plus rien savoir et de ne plus rien comprendre.

On ressent un profond sentiment de désarroi sans pouvoir identifier ce qui en est la cause réelle.

Alors, on a fréquemment des attaques de panique.

Lorsqu’on souffre de crise existentielle, on a l’impression de ne pas être capable d’avancer dans sa vie.

On ne sait plus quelle voix emprunter pour réussir ce qu’on entreprend.

On arrive plus à se projeter ni à s’épanouir.

L’autoréalisation personnelle devient alors pratiquement impossible à atteindre.

Les conséquences de l’angoisse existentielle

Les personnes qui ont des crises existentielles sont envahies d’une anxiété profonde.

Elles développent une mauvaise image d’elles-mêmes ainsi que de leur monde.

À la longue, elles se sentent impuissantes dans tous les domaines elles désespèrent.

Ceci affecte négativement le comportement de l’angoissé, dans son quotidien, que ce soit au travail ou en famille.

Ses relations sociales s’en trouvent détériorées parce qu’il peut avoir des crises de violence envers lui-même ainsi qu’envers les autres.

Il peut aussi arriver qu’il souffre de dépression, de mélancolie.

Dans certains cas, l’angoisse existentielle peut conduire à une addiction à l’alcool, au tabac ou à des substances toxiques.

Les solutions à ce mal-être psychologique

Pour dépasser l’angoisse existentielle, il faut changer sa vision du monde et retrouver son identité propre.

Il faut apprendre à se faire confiance et cesser d’avoir des pensées négatives.

Pour ce faire, la personne souffrante doit s’armer de volonté et être assez curieuse pour entreprendre de se redécouvrir.

Elle doit donc d’abord éviter d’apporter des réponses rationnelles à toutes les questions qu’elle se pose.

Elle ne doit pas essayer de changer sa situation tout de suite.

Il faut plutôt qu’elle s’observe.

Il faut aussi qu’elle observe ses peurs pour mieux les connaître et les comprendre.

Ensuite, elle pourra les dépasser et s’affirmer.

C’est alors qu’elle devra apprendre à avoir des contentements plus simples et chercher à connaître ses goûts les plus profonds.
Par ailleurs, il faut dire que la plupart des personnes affectées par ce trouble, ont un blocage émotionnel.

Il faut donc, en premier lieu, qu’elles arrivent à identifier elles-mêmes leur problème réel et les causes possibles.

Dans ce cas, un psychologue ou un psychiatre sera d’une grande utilité il faut donc le consulter.

Il saura vous guider en vous posant les bonnes questions pour identifier le type d’angoisse existentielle dont vous souffrez.

Ainsi, il vous aidera à trouver le chemin adéquat à suivre pour vous en sortir.
Le psychologue vous aidera aussi à voir les choses de façon plus objective et à avoir des attentes plus réalistes.

Il vous apprendra à vous accepter et à mieux gérer vos émotions.

Il mettra également à votre disposition les outils nécessaires pour que vous sachiez quel comportement adopté face à un problème.

De plus, en suivant une psychothérapie, on vous prescrira les médicaments adéquats pour vous aider à reprendre confiance en vous.

Votre traitement vous permettra également de relâcher prise et de vous libérer de toutes vos craintes.
Enfin, il existe d’autres choix pour surmonter une angoisse existentielle.

Il s’agit de pratiquer le yoga, la méditation, la relaxation ou encore la contemplation.
Les causes d’une crise existentielle sont propres à chacun.

Ainsi, chaque personne en souffre à sa manière.

C’est pourquoi il n’existe pas de remède type pour la combattre.

En réalité, pour s’en remettre, il faut surtout apprendre à se réinventer.

Ainsi, la personne souffrant d’angoisse existentielle doit se fixer de nouveaux objectifs pour redonner du sens à sa vie.

Elle doit apprendre à s’aimer et accepter de prendre le risque de sortir de sa zone de confort.

Il faut savoir qu’une fois qu’on a combattu l’angoisse existentielle, on devient plus fort mentalement.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Alzheimer ou le diabète de type 3 : dernières nouvelles ?

Comment vaincre la peur de sortir dehors ?

Catégorie : Phobies