Balnéothérapie : comment ça fonctionne ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La balnéothérapie est l'ensemble de toutes les techniques de soins ou de guérisons qui font recours aux bains d'eau pour soulager les douleurs et détendre la tension.

Cette méthode de guérison qui n'est qu'à un stade expérimental, offre de nombreux bienfaits.

Balnéothérapie

Ensemble, découvrons comment fonctionne cette forme de médecine.

Petite histoire de la balnéothérapie

Si le traitement à l'eau a été évoqué pour la première fois par le médecin grec Hippocrate, ce n'est qu'au XIXe siècle que le terme balnéothérapie a vu le jour.

Il fut institué par le paysan autrichien Vincent Priessnitz.

Ce dernier avait expérimenté un traitement à l'eau froide pour guérir de ses blessures acquises après avoir été écrasé par un lourd chariot.

Après avoir traité près de 1 600 patients en 1840, il résuma l'ensemble de ses techniques de guérison dans un livre : "The cold water cure".
La relève fut ensuite prise par le prêtre allemand Sebastian Kneipp aqui méliora certaines techniques de Priessnitz.

Il y introduisit notamment l'emploi des herbes et des huiles essentielles.

Plus tard avec la découverte des sources chaudes, on a connu la naissance des stations thermales où des médecins ont commencé à dispenser des traitements à l'eau.

Les résultats qu'ils obtinrent font aujourd'hui de la balnéothérapie, un traitement dont l'efficacité ne fait plus de doute.

Elle peut se pratiquer :

  • dans les spas ;
  • aux centres de balnéothérapie ;
  • dans les instituts de thalassothérapie ;
  • chez soi dans une baignoire balnéo ;
  • dans une station thermale.

Les bienfaits de la balnéothérapie

Avec en ligne de mire le bien-être et la remise en forme, la balnéothérapie offre de nombreux bienfaits.

L'apesanteur

L'effet d'apesanteur est rendu possible par l'immersion du corps humain dans l'eau.

On le sait tous, avec la poussée d'Archimède, une force de gravité particulière est exercée sur tout corps immergé en entier ou en partie dans l'eau.

Le corps humain n'échappe pas à cette règle.

Il se retrouve plus léger une fois immergé dans l'eau.

Du coup, les contraintes exercées sur les articulations ou les os fracturés du corps sont moins fortes.

Être dans l'eau permet donc de mieux faire travailler les articulations et rend faciles, les mouvements douloureux.

La balnéothérapie est donc le moyen parfait pour faire de la rééducation.

La détente musculaire grâce à l'eau chaude

Si vous connaissiez déjà les vertus de l'eau chaude pour éliminer un caillot de sang, alors vous comprendriez mieux, son utilisation dans la détente musculaire.

Chauffée à une température d'environ 33 °C, l'eau chaude facilite la circulation sanguine et participe à la régénération des cellules, soit la réparation de blessures.

En kinésithérapie, cette technique est utilisée par les praticiens pour gagner en amplitude articulaire.

Ce gain peut se traduire aussi bien par l'optimisation des étirements que par la réduction de la raideur articulaire.
De plus, avec son pouvoir relaxant, l'eau chaude aide à apaiser les sensations de jambes lourdes.

Elle est un excellent palliatif contre l'arthrose et la peau d'orange.

Des bienfaits esthétiques et, remodelant

Grâce à son action drainante, la balnéothérapie participe activement au remodelage de la silhouette humaine par l'élimination de la cellulite.

Elle apporte tonus et vigueur à l'organisme.

De plus, vous pouvez renforcer l'action de l'eau chaude par des soins de chromothérapie, d'aromathérapie et de musicothérapie.

Comment fonctionne la balnéothérapie ?

Avant d'en venir au déroulé d'une séance de balnéothérapie, nous ouvrons une petite parenthèse pour vous souffler que vos séances peuvent être remboursées.

Il faut pour cela disposer d'une ordonnance médicale recommandant une prise en charge en balnéothérapie.

Vous pourrez ensuite vous rapprocher de la sécurité sociale afin de vous faire rembourser.
Le matériel indispensable dont il faut se munir se résume essentiellement à :

  • un maillot de bain ;
  • un bonnet de bain ;
  • une serviette ;
  • une bouteille d'eau ;
  • et des sandales antidérapantes.

Les séances ont une durée moyenne de 30 à 60 minutes.

Elles commencent généralement par un bilan individuel avant que le patient n'accède au bassin.

Dans un premier temps, il y a les exercices d'échauffement progressif qui sont de faible intensité.

Viennent ensuite les exercices spécialisés choisis en fonction des parties douloureuses à rééduquer.

Pour finir, le kinésithérapeute mettra en œuvre des étirements dans le but de calmer les douleurs.

Les types de soins de balnéothérapie

Il existe plusieurs une grande diversité de soins de balnéothérapie.

La douche à jet

Un puissant jet d'eau est dirigé sur le corps suivant une courbe directionnelle bien définie.

La pression exercée par le jet est réglable et permet de stimuler la circulation du sang.

Le but visé par cette opération est de supprimer la cellulite causée par une accumulation de graisse dans les tissus adipeux.

La pédimanuluve

Il s'agit d'un massage effectué dans un courant d'eau de mer tantôt chaude, tantôt froide.

Les parties du corps concernées sont les mains et les pieds.

C’est un traitement très efficace dans la lutte contre les mauvais retours veineux, l'ostéoporose et l'arthrose.

Les douches sous-marines

L'eau de mer est chauffée et pulvérisée par des jets sur le patient qui est placé à l'intérieur du bassin.

Le thérapeute se sert du jet pour masser plusieurs zones du corps.

Les bains bouillonnants

Utilisée dans le traitement des contractures musculaires, cette forme de balnéothérapie consiste en l'application de microjets bouillants.

Le patient est plongé dans un bain d'eau de manière à limiter les effets brûlants de l'eau bouillonnante.

Les bains hydromassants

L'objectif est de provoquer des hydromassages relaxants par application de jets d'eau chauffée à 37 °C.

Cette technique permet d'améliorer la circulation du sang dans les veines et dans les vaisseaux lymphatiques.

Des séances d’ostéopathies pratiquées en bassin

Par défaut, cette forme de médecine consiste à exercer des pressions sur le système musculo-squelettique.

Elle emploie des techniques de relâchement myofacial pour apporter du soulagement au patient.

Avec la balnéothérapie, les résultats de ces techniques en milieu aquatique s'en trouvent améliorés.

L'aquagym en bassin

On immerge le patient dans un bassin rempli d'eau chaude.

À l’intérieur, ce dernier est amené à pratiquer des exercices de renforcement musculaire et d'assouplissement.

Comme nous l'avions expliqué, la force exercée sur les muscles est beaucoup moins forte dans l'eau.

Cela aide à mieux les rééduquer après des fractures ou des opérations chirurgicales.

Dans quel cas, ne faut-il pas faire recourir à la balnéothérapie ?

Malgré tous ces avantages, la balnéothérapie reste toutefois déconseillée face à certaines affections.

En voici quelques-unes !

  • Eczéma
  • bronchite
  • plaie ouverte
  • angine
  • sinusite
  • otite
  • pharyngite
  • hypertension artérielle
  • antécédents de phlébite
  • incontinence urinaire ou anale
  • maladies contagieuses, etc.

Cette liste n'est bien entendue pas exhaustive.

Dans tous les cas, votre médecin est au courant de ces restrictions.

Alors s'il vous conseille des séances de balnéothérapies, c'est que cela en vaut certainement la peine.

Conclusion

Vous êtes désormais au parfum de l'essentiel à connaître sur la balnéothérapie.

Au besoin, n'hésitez pas à vous y lancer.

Vous y trouverez très certainement satisfaction.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Avis sur le régime Okinawa pour vivre plus longtemps

Borderline : comment guérir et gérer ses émotions ?

Catégorie : Médecines alternatives