Chiropracteur : comment ça marche ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le chiropracteur, encore appelé chiropraticien, est un professionnel qui pratique la chiropraxie.

Le chiropraticien traite et prévient les troubles de l’appareil locomoteur, de la colonne vertébrale, en optimisant le niveau de vitalité et de mobilité articulaire des malades.

Chiropracteur

En effet, il procède à la prise en charge de leurs troubles neuro-musculo-squelettiques de l'appareil locomoteur du corps humain.

La chiropraxie est ainsi est une pratique manuelle, naturelle et curative.

En quoi consiste la chiropraxie ?

Le mot « chiropraxie » vient du grec kheir qui signifie « main » et de praktikos qui signifie « mise en action ».

Elle est donc une technique principalement manuelle.

Elle a été fondée aux États-Unis en 1895 par Daniel David Palmer.

Essentiellement centrée sur la colonne vertébrale, elle traite aussi des troubles fonctionnels et pathologiques de l'appareil locomoteur, des subluxations vertébrales responsables des troubles musculo-tendineux.

Le fonctionnement de cette pratique est basé sur les relations qui existent entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certaines maladies.

En effet, une interférence à la circulation de l’influx nerveux peut occasionner des troubles de santé.

Ainsi, par des ajustements et manipulations vertébraux et articulaires, grâce à la mobilisation des articulations, la chiropraxie permet d’éliminer les interférences du système nerveux.

Elle s'appuie ainsi sur l’Intelligence Innée.

C’est-à-dire la capacité du corps humain à utiliser ses facultés de récupération, sa capacité inhérente à se maintenir en santé.

La chiropraxie est donc une méthode naturelle, non-médicamenteuse, préventive autant que curative.
La pratique chiropratique est souvent assimilée à l’ostéopathie.

Cette dernière est une médecine qui agit sur l'ensemble du corps.

La chiropractie se concentre sur l'état de santé de la colonne vertébrale et des articulations et son impact sur le système nerveux.

Alors que l'ostéopathie traite aussi des problèmes respiratoires, des problèmes digestifs ou tout autre problème qui ne semble pas relié à la colonne vertébrale ou aux articulations.

Par contre, elles ont en commun une philosophie sur l’importance de l’intégrité de la colonne vertébrale pour assurer une bonne santé.

Quelles maladies soignent un chiropracteur ?

La chiropractie est utilisée pour le traitement ou la prévention de plusieurs maladies liées à l'appareil locomoteur : cervicalgie, lombalgie etc.

Elle est efficace dans le traitement des douleurs liées aux troubles musculo-squelettiques, à celles liées à la fibromyalgia.
Les troubles musculo-squelettiques constituent 79,5 % des maladies professionnelles reconnues.

Ils touchent les muscles, les tendons, les nerfs et les vaisseaux, se traduisent principalement par des douleurs aiguës chroniques.

Ces gênes fonctionnelles sont principalement dues à des gestes quotidiens, répétitifs.

Les parties du corps les plus fréquemment atteintes sont : le dos, les membres supérieurs (poignet, épaule, coude), plus rarement les membres inférieurs (genoux).

Plusieurs maladies sont liées aux troubles musculo-squelettiques : les douleurs vertébrales telles que cervicalgies (torticolis, les douleurs au niveau du coup), les dorsalgies (douleurs entre les omoplates, névralgies intercostales), les lombalgies (douleurs dorsales), des tendinites (domaine expert des chiropracteurs), le syndrome du canal carpien etc.

Grâce à des mouvements articulaires, le chiropraticien peut soulager ces douleurs en améliorant mobilité articulaire et en atténuant la douleur.
Les douleurs liées à la fibromyalgia peuvent aussi être soulagées par cette pratique.

La fibromyalgie est une maladie qui se manifeste par des douleurs intenses dans tout le corps, une fatigue intense accompagnée d'une microdéprime.

La chiropraxie ne soigne pas complètement cette pathologie.

Mais elle permet de soulager considérablement les malades en améliorant la qualité de vie des malades, grâce aux manipulations cervicales.
En outre, elle permet de mettre en évidence des douleurs cachées, paradoxalement indolores.

Il s'agit la plupart du temps de douleurs liées aux nerfs.

Certaines algies comme les gênes ressenties lors des menstrues, des céphalées de tension, des migraines entrent aussi dans le champ d'application de la chiropractie.

Comment se déroule une séance de chiropractie ?

Le professionnel chiropratique ne prescrit ni médication ni chirurgie.

Il utilise principalement ses mains pour soigner et soulager ses patients, en libérer leurs forces de guérison.

Étant une profession de santé de première intention, il est consultable directement sans ordonnance ou avis médical.

Les soins se déroulent généralement sur plusieurs séances et se font en sous-vêtements, couché sur une table de massage.
La première séance est dédiée à la prise de notes de l'état de santé globale du malade et aux raisons de la consultation.

Il procède à un interrogatoire sur les antécédents médicaux et aussi son mode de vie.

Il effectue un examen physique en faisant un examen neurologique et orthopédique.

Il cherche ainsi à déterminer les facteurs ayant favorisé l'émergence des troubles.

Aussi, il peut demander des examens complémentaires (radiologie, examens biologiques, etc.)
La deuxième est l'occasion pour le chiropraticien de proposer plan de traitement en indiquant le nombre de consultations nécessaires.

Ces dernières peuvent varier en fonction de la pathologie du malade.

Certains traitements peuvent être courts et donner un résultat rapide.

Tandis que d'autres peuvent être longs et s'échelonner dans le temps.

La durée d’une séance varie de 30 à 60 minutes en fonction des profils.
Les séances suivantes sont consacrées à l'intervention du chiropracteur.

Il commence à fournir au patient un soulagement rapide.

Puis, il intervient manuellement en faisant des actes de manipulation de la colonne vertébrale et des articulations.

Il intervient au niveau des muscles, des tendons ou des ligaments.

C'est le travail de correction de la pathologie avec l'utilisation de différents soins et outils.

Il donne également des conseils de mode de vie, de nutrition ou d'hygiène afin de renforcer l'efficacité du traitement.

Par ailleurs, des facteurs comme l'âge, la vitalité naturelle, l’ancienneté des symptômes, l'hygiène de vie, peuvent aussi influencer la rapidité du traitement.

Après le travail de correction, une phase de suivie et de stabilisation est établie afin d'entretenir le corps pour éviter un réenclenchement de la pathologie.

La chiropractie : la solution idéale à plusieurs maux

La chiropractie assure ainsi la guérison de plusieurs maux grâce à des méthodes manuelles, des manipulations et ajustements chiropratiques.

Des thérapies musculaires, de prescriptions d’exercices et de conseils autour des habitudes de vie peuvent aussi être prescrites.

On devient chiropracteur en intégrant un institut de formation spécialisé en la matière.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Chi Nei Tsang : la nouvelle technique d’auto massage chinois ?

Chrononutrition : comment calculer son morphotype pour perdre du poids ?

Catégorie : Médecines alternatives