Comment améliorer sa circulation sanguine dans les jambes ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La circulation sanguine permet d’apporter l’oxygène et les principaux nutriments indispensables pour le bon fonctionnement de nos organes, tissus et cellules.

Elle permet également de libérer les organes de leurs déchets métaboliques et du dioxyde de carbone.

Comment améliorer sa circulation sanguine dans les jambes ?

Lorsque le sang ne circule pas assez librement, dans le corps, nos organes ne reçoivent plus tous les nutriments dont ils ont besoin pour assurer correctement leurs fonctions.

De plus, nos extrémités (bras, mains, jambes, pieds) ne reçoivent plus assez de sang.

Les causes d’une mauvaise circulation sanguine

Lorsque nous nous tenons debout, le sang va à contre-courant de la pression opérée par la pesanteur pour un retour vers le cœur.

De plus, les vaisseaux de la voûte plantaire se compriment et propulsent le sang vers le haut du corps.

Quant aux muscles des mollets, ceux-ci se contractent et exercent un véritable massage sur la paroi des veines.

Ainsi, l’ascension du sang s'effectue par le biais de l’action combinée du diaphragme et du cœur qui font office de pompe sanguine.

Pour empêcher le sang de redescendre, nos veines sont équipées de valvules, évitant ainsi les reflux.

Il arrive que cette circulation entraîne une stagnation du sang dans les veines parce que n’étant plus aussi performante.

Il existe de nombreuses causes à une mauvaise circulation sanguine.

  • La grossesse : au cours de la grossesse, le déséquilibre hormonal entraîne la dilatation des veines.L’utérus comprime les veines au fur et à mesure des jours de gestation et entraîne une mauvaise circulation du sang.
  • L’excès de poids : lorsque nous présentons un excès de poids, nos jambes subissent une forte pression pour supporter le poids de notre corps pendant que nous nous tenons debout.Ceci entraîne une diminution du retour veineux.De plus, les personnes en surpoids présentent le risque d’hypercholestérolémie qui détériore les artères et gêne la circulation sanguine.
  • Les stations debout et assises prolongées : certains métiers nécessitent l’adoption de la position debout (serveur, infirmier, coiffeur…), ou assise (secrétaire, chauffeur routier…).Les individus exerçant ce genre de métiers sont plus exposés au risque d’insuffisance veineuse du fait de la stagnation du sang dans les membres inférieurs (position debout) ou du relâchement des muscles des jambes entraînant une dilatation des veines (position assise).
  • La sédentarité : le manque d’activité physique expose à l’insuffisance veineuse.À l'opposé, la pratique du sport améliore la circulation sanguine et augmente la puissance musculaire et ainsi un meilleur retour du flux veines par un phénomène de pompe musculaire.
  • L’hérédité familiale : L’hérédité nous prédispose à l’insuffisance veineuse.En effet, 80 % des personnes ayant un parent souffrant d’insuffisance veineuse sont également susceptibles d’en souffrir à leur tour.

Cependant, il existe d’autres causes telles que le tabagisme, l’âge, la chaleur, les voyages en avion, etc.

Comment savoir que nous avons une mauvaise circulation sanguine ?

Il est important de surveiller les premiers signes d’insuffisance veineuse.

Lorsque vous avez une mauvaise circulation sanguine, les membres n’ont pas assez de sang et les mains ou les pieds peuvent devenir froids et engourdis.

Vous avez des sensations de « jambes lourdes » et de gonflements des chevilles, des crampes nocturnes ou impatiences.

De plus, si vous êtes diabétique, vos éraflures, plaies ou blessures auront tendance à guérir plus lentement.

Une mauvaise circulation du sang entraîne également une réaction inflammatoire qui provoque la dégradation des parois de la veine et des complications fréquentes telles que les varices, les ulcères de jambes, les œdèmes (gonflements), etc.

Comment y remédier ?

Pour favoriser une meilleure circulation veineuse, il suffit de modifier son hygiène de vie.

Changez votre alimentation

Il est possible d’améliorer sa circulation sanguine en améliorant son alimentation.

Privilégiez une alimentation équilibrée à base de produits naturels en évitant les aliments avec sucre ajouté et les plats transformés pour limiter la prise de poids et les mauvaises graisses.

Ciblez les aliments qui regorgent d’antioxydants protecteurs des parois veineuses.

Vous pouvez privilégier les aliments contenant de la vitamine E présente dans les graisses végétales (huile de tournesol, noisette ou de colza), les fruits secs, le germe de blé les œufs et les avocats de la vitamine C.

Consommez aussi les aliments riches en sélénium comme le jaune d’œuf bio, les champignons de Paris et certains poissons (baudroie ou lotte, thon).

Consommez des fruits rouges riches en vitamine P qui renforcent la paroi des vaisseaux sanguins et diminuent le passage d’eau dans les tissus.

Vous pouvez vous aider de compléments alimentaires pour améliorer la circulation sanguine.

Aussi, veillez à consommer assez de protéines animales et végétales.

Évitez de même les excès de sucre, de sel, de caféine et d'alcool.

Variez votre alimentation revient aussi à vous hydrater suffisamment (au moins 1,5 litre l’eau par jour).

Bougez

L'exercice est important pour contribuer à préserver une bonne circulation du sang.

En avion, effectuez régulièrement des allers-retours dans le couloir.

Pendant de longues distances en voiture, faites une pause toutes les deux heures surtout en cas de forte chaleur et activez votre circulation veineuse grâce à des petits mouvements de flexion de vos chevilles.

Pratiquez des exercices physiques tels que le yoga, la marche, le vélo ou la natation pour renforcer votre cœur, diminuer la tension artérielle et améliorer la circulation.

Faites des mouvements de bascule du pied pour remettre la circulation sanguine en marche lorsque vous avez une sensation d'engourdissement, de picotements ou de douleur dans les pieds.

Il est important d'éviter les sports brusques qui provoquent des piétinements et des sauts répétés comme le basket-ball, le volley-ball, la course à pied, le tennis ou le squash.

Prenez soin de vous

Pensez à adopter les bons réflexes anti jambes lourdes.

Par exemple, porter des vêtements amples facilite votre circulation sanguine.

Vous pouvez aussi cesser de fumer si vous en avez l'habitude, car la nicotine endommage les parois de vos artères et épaissit votre sang.

À cela, on peut ajouter la prohibition des bains chauds qui favorisent la dilatation des veines.

Pensez également à prévoir des pauses pour vous lever et marcher régulièrement au cours de la journée.

De plus, portez des chaussettes de contention pour soutenir les parois de vos veines.

Enfin, vous pouvez vous éloigner des sources excessives de chaleur qui dilatent vos vaisseaux sanguins et entraînent un engorgement veineux.

En définitive la circulation du sang dans l'organisme est essentielle pour le bon fonctionnement de ce dernier.

Afin de l'améliorer, il faut prendre en considération le respect de certaines règles.

Ces règles concernent aussi bien l'alimentation, que l'hygiène.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment Alzheimer agit sur le cerveau et tue ?

Comment améliorer sa concentration et son pouvoir d’attention ?

Catégorie : Santé