Comment arrêter le clignement permanent des yeux ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le clignement des yeux ou blépharospasme est une maladie du nerf du visage qui pousse les yeux à se fermer tout le temps, et ce, de manière involontaire.

Ce trouble du nerf facial peut avoir de graves conséquences sur l’homme.

Comment arrêter et soigner le clignement des yeux ?

En effet, celui-ci peut couler des larmes malgré lui.

Une situation qui met mal à l’aise le sujet surtout quand il est en public.

Au fil du temps, il éprouvera des difficultés pour ouvrir les yeux.

Si rien n’est fait dans les plus brefs délais, le malade peut être frappé d’aveuglement qui est d’ailleurs la conséquence la plus tragique.

Si vous êtes victime de ce mal, alors soyez sans crainte.

Vous devez simplement suivre ces conseils pour savoir comment arrêter et soigner le clignement des yeux.

Réguler le rôle des muscles oculomoteurs

Si vous voulez guérir des clignements des yeux, vous devez chercher à renforcer le rôle des muscles oculomoteurs.

Ce sont ces muscles qui permettent aux yeux de bouger et de faire toutes sortes de mouvements.

Vous devez donc permettre à ses organes de jouer pleinement leur rôle afin d’éviter les picotements des yeux et la sécheresse oculaire.

L’une des voies à explorer est le jeu de l’alphabet.

Il suffit de vous installer sur une chaise, le buste droit et fixer dans le vide.

Servez-vous de vos yeux pour écrire les vingt-six (26) lettres de l’alphabet sans bouger la tête ni à droite ni à gauche.

Il ne faut pas non plus incliner la tête vers le bas ni vers le haut.

Il est par ailleurs conseillé de marquer un arrêt après six (6) lettres.

Cette pause se fait durant soixante (60) secondes en gardant les yeux fermés.

Il faut noter que le clignement des yeux est aussi la résultante de l’anxiété.

En effet, une personne victime de stress, d’angoisse et d’anxiété a les yeux qui clignotent.

Dans ce cas, il convient pour cette personne de tout mettre en œuvre pour combattre le stress, développer sa personnalité pour renforcer son bien-être physique et psychologique.

Une fois ce stade de plein épanouissement atteint, vous favorisez l'arrêt du clignement de vos yeux.

Des exercices pour renforcer la mobilité oculaire

Il existe des exercices simples que vous pouvez faire pour renforcer votre mobilité oculaire.

Des pauses oculaires

Si vos yeux se referment seuls de manière innée, vous devez dans un premier temps faire d’importantes pauses oculaires.

C’est un exercice qui peut prendre un peu plus de temps.

Installez-vous sur une chaise, votre buste et votre tête doivent être droits et les yeux grandement ouverts.

Vous devez écarter légèrement vos pieds.

Puis, restez immobile tout en levant la tête le plus loin possible et vos yeux doivent toujours rester ouverts.

Il ne faut surtout pas bouger les bras et ne pas basculer la tête à gauche ni à droite.

Il faut répéter cet exercice au moins une dizaine de fois.

Entre deux séances, il est absolument nécessaire de marquer une pause de trente (30) secondes à quarante-cinq (45) secondes maximum.

Renforcement de la mobilité oculaire

Le deuxième exercice pour renforcer votre mobilité oculaire consiste à toujours garder le buste et la tête droits.

Ici, vous devez placer un pouce ou un index bien loin devant vous.

Vous devez rapprocher tout doucement le doigt choisi tout en fixant son sommet sans cligner les yeux.

Il faut aussi éloigner lentement le même doigt sans jamais arrêter de le fixer.

Concentrez-vous pour ne pas perdre le fil.

Le palming

Le troisième moyen à inscrire au nombre des exercices renforçant la mobilité oculaire se nomme le « palming ». Lors de cet exercice, le sujet met une table devant lui.

Il doit ensuite réchauffer ses mains en les frottant très bien.

Puis, il doit incliner son tronc vers la table en couvrant ses yeux ouverts avec ses mains.

Cependant, il ne faut appuyer ses yeux pour ne pas les faire mal.

Il faut coller ses doigts lors de cet exercice pour empêcher les yeux de voir la lumière.

Les paumes de vos deux mains doivent couvrir les yeux et les doigts doivent être sur le front.

Restez dans cette position pendant au moins trois (3) à cinq (5) minutes.

Puis, respirez doucement, mais profondément sans penser à autre chose.

L’hydratation des yeux avec des clignements

Le quatrième et dernier exercice est l’hydratation des yeux en les clignant.

Selon les ophtalmologues, un homme normal doit cligner ses yeux chaque quatre (4) secondes pour lui apporter l’humidité nécessaire à son bon fonctionnement.

En effet, le rôle des cils est le massage et la lubrification des yeux.

Les paupières quant à elles doivent intervenir pour protéger les yeux des corps étrangers (poussière, projectiles) surtout de la lumière qui est souvent à la base de certains maux.

Il faut donc faire cet exercice, car la lumière des écrans (télévisions et ordinateurs) ou le fait de porter des lunettes réduisent le cillement des yeux.

C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines personnes ont des maux d’yeux qui se manifestent par le picotement, la fatigue, le dessèchement de la cornée.

Il est alors conseillé d’avoir une alarme ou une montre qui vous rappellera qu’après une heure passée devant une machine, vous marquez quelques minutes de pause.

Le but étant d’utiliser ces minutes pour effectuer au moins 20 clignements des yeux en mode non-stop.

Il faut répéter cet exercice deux (2) à trois (3) fois afin d’obtenir une hydratation des yeux.

En réalité, c’est lors de cet exercice que la glande lacrymale sécrète le film lacrymal qui est une fine larme et dont le rôle est de lubrifier les yeux.

Les solutions médicamenteuses

Il est possible d'avoir recours à la toxine botulique pour affaiblir les muscles oculaires responsables des clignements des yeux.

Ce produit est alors injecté dans certaines zones des cils avec l’accord du patient ou de ces tuteurs légaux s’il est mineur.

Certains pays comme la France font usage de trois (3) types de toxines.

L’injection se fait en plusieurs étapes puisqu’on doit introduire le produit dans les muscles de chacune des paupières pour éviter le clignement brusque des yeux.

Le degré du mal déterminera la quantité de la toxine à injecter.

Le plus souvent, la dose oscille entre 0,05 à 0,1 ml pour chaque site des paupières.

Cependant, il faut éviter tout geste brusque qui pourrait emmener le pratiquant à perforer le globe.

Le clignement des yeux est une maladie qui peut être guérie par plusieurs procédés.

Le patient peut faire des exercices pour s'autoguérir ou se tourner vers la médecine moderne.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment soulager les étourdissements ?

Comment arrêter ou diminuer les flatulences excessives ?

Catégorie : Stress