Comment être ferme et bienveillant dans ses décisions ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Certaines personnes sont bienveillantes au point de ne plus arriver à être fermes dans leurs décisions.

Parfois, elles cherchent à être gentilles et être chefs à la fois, mais elles n’y parviennent pas.

Comment être ferme et bienveillant dans ses décisions

Cela est peut-être dû à l’éducation qu’elles ont reçue dans leur tendre enfance.

Cependant, est-ce qu’être trop gentil rend vraiment service à la personne qui l’est et à son entourage ? Quelle est la meilleure démarche pour être ferme et bienveillant dans ses décisions ?

Apprenez à vous connaître

Vous êtes une personne de nature gentille.

Vous détestez les limites trop strictes, les conflits et les règles inadaptées.

Vous n’aimez faire du tort à personne.

Mais depuis peu, vous avez constaté que votre entourage a tendance à abuser de votre gentillesse et de votre personnalité trop pacifique.

À la maison, vos enfants n’obéissent plus à vos ordres.

Au service, vos collaborateurs ne vous accordent pas la place que vous méritez.

Sachez prendre des décisions en étant à la fois ferme et bienveillant.
Pour ce faire, apprenez à connaître qui vous êtes réellement.

Est-ce que vous avez souvent tendance à faire passer les émotions de vos proches au détriment des vôtres ? Si oui, commencez par faire passer vos émotions d’abord.

Mettez en avant votre personnalité et celle des autres après.

Faites passer vos besoins en priorité avant de vous occuper de ceux des autres.

Lorsque votre enfant vous demande une faveur par exemple et que vous n’êtes pas capable de le satisfaire, dites-lui honnêtement non.
Soyez ferme sur votre décision et ne vous en voulez pas de ne pouvoir pas répondre favorablement à sa demande.

Au service, évitez de considérer vos collaborateurs comme étant vos amis.

Gardez en tête qu’ils sont des « collaborateurs » tout simplement.

Ne les prenez donc pas pour vos enfants ni pour vos parents.

Si vous avez des décisions liées à leur personnalité à prendre, ne paniquez pas et ne divaguez pas.

Allez droit au but tout en raisonnant gentiment et non méchamment.

Bref, mûrissez vos pensées et prenez des décisions qui vous semblent pertinentes et réalisables.
Un autre point essentiel, évitez de vouloir coûte que coûte faire la volonté des gens.

Il n’est pas possible de toujours satisfaire tout le monde.

Cela peut sembler être injuste, mais ce n’est pas en vrai, de l’injustice.

C’est juste une manière de rester en adéquation avec les normes de la société et d’être une personne respectable et respectée.

Même si vous avez les moyens de combler les attentes de tel ou tel proche, pesez bien le pour et le contre avant d’agir.

Soyez un homme honnête, bienveillant et restez ferme sur vos décisions quand elles sont bonnes.
D’ailleurs, peu importent vos efforts et votre manière d’être gentil, les mauvaises langues ne manqueront jamais de vous critiquer.

Vous ne pouvez pas plaire à tous.

Ne cherchez donc pas à être parfait.

Cherchez à être fier de votre personnalité et évitez de vous focaliser sur ce que les autres pensent de vous.

Bref, ne soyez pas trop autoritaire ni trop gentil.

Réorganisez votre mode de vie pour rester ferme et bienveillant dans vos décisions

Modifiez votre routine avec votre famille et vos collaborateurs pour rester ferme et bienveillant dans vos prises de décisions.

Pour y parvenir, revoyez votre langage avec vos enfants et votre partenaire.

Désormais, ne soyez plus trop doux ni trop sévère quand vous voulez agir.

Ayez un ton responsable dans les situations où vous devriez prendre des décisions.

Par exemple, lorsque l’heure d’aller au lit sonne et que vos enfants sont toujours devant la télévision, exigez-leur de rejoindre leur chambre.
À cet effet, dites-leur ceci avec un ton responsable : « les enfants, il est temps de dormir.

Éteignez la télévision et rejoignez vos chambres ».

Ce n’est peut-être pas facile de leur couper l’appétit surtout s’ils suivent leur programme télévisuel favori, mais, avec un peu d’effort, vous y arriverez.

Dites-vous que dormir tôt est bénéfique pour leur plein épanouissement et leur bien-être en général.

Même s’ils sont tristes après cette décision que vous avez prise, ce n’est pas grave.

Partout où vous devriez donc prendre des décisions, pensez au bien que cela aura sur vous et à votre entourage avant d’être ferme.

Cette manière de fonctionner vous aide à opérer des choix pertinents et justes.

Cela vous permet également d’éviter de regretter les décisions que vous preniez.
Par ailleurs, lorsque votre entreprise ne fonctionne pas comme vous le souhaitez, prenez de nouvelles décisions qui profitent à tous.

Établissez de nouvelles règles et stratégies pour que tout évolue bien.

Posez des limites claires, fondées et cadrez vos relations tant à l’interne qu’à l’externe.
Si par exemple, vous remarquez qu’un de vos employés a l’habitude de prendre trop de libertés concernant ses horaires, ramenez-le à l’ordre.

Apprenez-lui à être ponctuel au même titre que les autres.

Dites-lui ceci : « j’ai remarqué que vous venez ces derniers temps en retard au service.

Je voudrais que désormais, vous soyez à l’heure ».

Soyez franc avec lui sans être trop autoritaire.

Fixez-vous des objectifs à atteindre pour être ferme et bienveillant dans vos décisions

Pour pallier votre gentillesse et être désormais ferme et bienveillant dans vos décisions, fixez-vous des objectifs à atteindre.

Pour y parvenir, dites-vous que désormais, vous n’allez plus tolérer les incohérences et imperfections que vous enregistrez chez vous et dans votre lieu de travail.

Pour ce point donc, vous devriez faire l’effort d’éviter d’accepter toutes les justifications non fondées que vos enfants ou employés vous rapportent.

Quand ils agissent mal, ayez le courage de leur faire comprendre que vous n’avez pas aimé leur comportement et proposez-leur des pistes pour qu’ils s’améliorent.
L’autre objectif que vous devriez également vous fixer est d’éviter de procrastiner.

Quand vous avez des activités à faire, réalisez-les si elles sont justes et objectives.

Ne remettez rien à plus tard.

À titre exemplatif, si vous devez ramener un collaborateur à l’ordre, n’hésitez pas.

Faites-le le même jour qu’il a mal agi pour réorganiser votre société.

N’acceptez plus volontiers que vos collaborateurs ou vos enfants restent tout le temps dans leur zone de confort quand il y a telle ou telle tâche à réaliser.
Le dernier objectif à fixer est d’éviter d’écouter les pleurnichards.

Cessez d’accomplir à la place des autres ce qu’ils doivent réaliser.

Répartissez tout pour que chacun sache ce qu’il a à accomplir.

Notez dans la tête que le fait d’être trop gentil mène au laxisme.

Cela peut être donc un frein à l’évolution de vos activités.

Ne laissez pas votre côté affectif et émotionnel prendre le dessus sur votre vie.
Vous avez désormais toutes les armes pour devenir ferme et bienveillant dans vos décisions.

Veuillez procéder par étapes afin d'obtenir des résultats probants.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment être en onde alpha pour stimuler le cerveau ?

Comment être heureuse célibataire ?

Catégorie : Psychologie