Comment surmonter et faire son deuil ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le deuil renvoie systématiquement à la perte d'un être connu.

On évoque encore ce terme pour faire référence parfois à une personne encore vivante dans le cas d'une séparation douloureuse, ou d'un individu en situation de maladie grave incurable (cancer, tumeur, amnésie partielle ou totale, Alzheimer etc.).

Comment surmonter et faire son deuil

Ce processus établit la fin d'un lien longtemps entretenu entre deux personnes, et n'est en général pas sans conséquences.

Il bouleverse et change littéralement le cours de la vie.

Cependant tout n'est pas fini pour autant et il faut continuer d'aller de l'avant.

Voici les astuces pour faire son deuil et parvenir à le surmonter.

Les caractéristiques du deuil

Comme mentionné précédemment, le deuil se caractérise par la période plus ou moins longue qui succède à la disparition d'un proche ou d'une personne que l'on connaît.

La douleur que l'on ressent dépend grandement de la relation qui existe entre l'être décédé et vous.

Perdre un parent n'a certainement pas le même degré de souffrance que voir partir pour toujours votre amour ou votre enfant.
Dans ce cas de figure, on distingue certaines étapes fondamentales juste à l'annonce de la nouvelle du deuil qui entre autres sont :

  1. Le choc : il se manifeste diversement selon la sensibilité de chacun.Si certains restent stoïques, d'autres fondent en larmes, ou encore crient, ou encore s'évanouissent.C'est pourquoi il est important que celui qui apporte une pareille nouvelle sache comment l'annoncer.
  2. Le déni ou le refus de croire : c'est un phénomène fréquent surtout quand la personne disparue ne souffre d'aucun mal avant son décès ou que vous l'ayez vue récemment.
  3. La colère : mélangée à un sentiment de culpabilité, elle peut vous animer surtout si vous pensez avoir fait de votre mieux pour empêcher la perte de votre proche.
  4. La douleur et la tristesse : c'est bien normal, mais elles peuvent conduire à la dépression si elles durent longtemps.
  5. La résignation et l'acceptation : la mort étant un fait inéluctable, on finit bien par se soumettre à la réalité.On commence en effet à se rendre à l'évidence que la personne morte ne reviendra guère à la vie et que c'en est fini pour elle.
  6. La reconstruction : c'est la plus longue de toutes les étapes en tenant compte du temps qu'elle demande.Il faut beaucoup de patience et de force pour y arriver.

Dans le cas d'un divorce ou même de maladies graves incurables d'un proche, les étapes restent sensiblement identiques à celles susmentionnées.

Comment faire le deuil ?

L'événement étant consommé, faire le deuil dans le cas échéant s'impose.

Si certains possèdent une force de caractère susceptible de leur permettre de passer outre, d'autres ont besoin de l'aide d'amis et de proches.

Le mieux ici consiste à ne point s'enfermer ou s'isoler des gens.

Il faut privilégier les discussions avec son entourage, s'ouvrir à de nouvelles rencontres, et essayer (pourquoi pas ?) de se divertir.

Les conseils pour surmonter un deuil

L'existence humaine se manifeste comme une succession d'événements.

Cela amène à toujours avancer en dépit des obstacles.

Ainsi il y a bien une vie après un deuil.

Voici quelques conseils vous refaire.

  1. Se donner le temps : cela n'est guère facile mais il faut se donner beaucoup de temps pour tout digérer.Ne vous pressez pas, cela prendra la durée qu'il faudra.Allez simplement à votre rythme car il y va de votre équilibre psychique et mental.

    Dans tous les cas de figure ici le mieux est de bien assimiler la disparition ou la séparation d'avec l'être cher.

    Le risque d'une dépression n'est jamais loin.

  2. Accepter et vivre avec la douleur : la douleur causée reste vive et indélébile et vous n'y pouvez malheureusement rien.Il n'existe donc aucun moyen de vous extirper ce fardeau pesant.Pour y parvenir, il faudra vous faire à l'idée que c'est effectivement fini et que le lien qui vous unit à l'être disparu, malade ou aimé est définitivement brisé pour toujours.

    Cette nouvelle façon de concevoir le deuil dans votre pensée vous aidera beaucoup à le consommer une fois pour toutes.

    Ceci étant, vous vous familiarisez à la souffrance et vous la portez mieux.

    L'étau de la douleur ainsi se desserre autour de vous et vous libère avec le temps.

  3. Exprimez ce que vous ressentez : c'est un des points capitaux.Ne vous privez pas de dire ce que vous ressentez.Parlez de vos malaises aux gens qui vous entourent, cela vous soulagera.

    Vous pourrez également bénéficier de conseils précieux de la part de ces personnes-là.

  4. Faites l'effort de continuer de vivre : il faut savoir que la vie ne finit pas suite à ce qui vous arrive.D'autres l'ont vécu avant vous et ainsi de suite, et vous n'en êtes point responsable.Ici on vous demande surtout de puiser dans vos ressources morales pour y trouver la force nécessaire d'aller de l'avant.
  5. Soutenez au mieux vos proches : comme vous, votre entourage aussi souffre beaucoup.Ayez envers toutes ces personnes-là aussi une attention car vous tous êtes dans la même barque.Faites ce que vous pouvez pour eux, vous y gagnerez également à apaiser votre cœur.
  6. Éloignez-vous de certaines personnes : si vous ne devez écarter personne, prenez tout au moins du recul vis-à-vis de certaines personnes.Cela y va de la tranquillité de votre esprit.Ce n'est point de la discrimination mais juste un geste barrière pour vous protéger de la présence ou de l'influence nuisible de certaines personnes.
  7. Ne culpabilisez pas : ce n'est plus utile de chercher un coupable car le vin est déjà tiré.L'essentiel reste de tourner véritablement la page et entrevoir le futur de la plus sereine des manières.
  8. Ne refusez pas de l'aide : il peut arriver que la pilule ne passe toujours pas et que la douleur persiste malgré vos efforts.Dans ce cas, faites recours sans attendre à un psychologue.Ce professionnel de la santé mentale saura efficacement vous apporter une bien meilleure assistance et vous redonner confiance.

    Le mal qui pourrait vous détruire serait de dissimuler votre malaise et de souffrir continuellement en silence.

    Cela pourrait devenir grave et problématique pour votre santé.

  9. S'adonner à une activité pour vous vider la tête : il le faut.Selon vos goûts pratiquez des occupations qui serviront à évacuer vos émotions négatives.Penchez aussi pour des loisirs intéressants qui vous divertiront.

    Rencontrez des personnes nouvelles et au besoin faites-vous de nouveaux amis.

En définitive un événement malheureux et déplorable peut survenir à tout moment et nous affecter.

Le plus important consiste à tenir le coup et trouver les ressources pour continuer à vivre et entrevoir de meilleures perspectives pour l'avenir.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment stopper et se débarrasser des ruminations mentales ?

Comment surmonter et vaincre la peur de l’échec ?

Catégorie : Spiritualité