Comment améliorer son endurance cardiovasculaire ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L’endurance cardiovasculaire est la force qu’une personne possède afin de fournir des efforts physiques sur le long terme.

Ces activités mettent les muscles à rudes épreuves.

Comment améliorer son endurance cardiovasculaire

Ce qui s'avère bénéfique pour le cœur et pour le système immunitaire.

Les individus qui ont une telle aptitude à fournir longtemps un travail musculaire tombent rarement malades car disposant d’excellentes capacités respiratoires.

Ce qui veut dire que ceux qui ne sont pas capables d'exercer des activités qui impliquent les muscles sont souvent sujets aux maladies du cœur.

Dès lors comment améliorer son endurance cardiovasculaire ?

Pratiquer régulièrement la course et la marche

Pour améliorer son endurance cardiovasculaire, vous devez mettre vos pieds à contribution.

En effet, la première option qui s’offre à vous est de pratiquer la course.

Vous devez courir.

Une fois la course est déclenchée, ne vous arrêtez pas jusqu’à ce que vous soyez effectivement essoufflé.

Pendant ce temps, tous les muscles de votre organisme et en particulier le cœur seront mis à contribution.

En fait, la course favorise la diminution des lipides (matières grasses du corps).

Elle entraîne aussi l’augmentation du bon cholestérol.

Cette situation amène l'organisme à sécréter moins les hormones responsables du stress à savoir le cortisol et l’adrénaline.

Courir régulièrement contribue à une bonne circulation sanguine.

Ainsi l’homme ne risquera pas d’être victime d’artériosclérose (réduction des parois des artères).
Le sang arrive en grande quantité au niveau du cœur qui se sentira de mieux en mieux.

La personne aura ainsi une excellente endurance cardiovasculaire.

C’est vrai que la course a d’énormes avantages sur la santé du cœur mais si vous êtes essoufflé au cours d’une telle activité, alors opter pour la marche sans arrêt.

Vous pouvez tantôt marcher rapidement, tantôt marcher doucement.

Il ne faut pas non plus cesser le balancement des mains.

C’est une manière de mettre tous les muscles du corps à contribution.
La marche comme la course régularise et stabilise la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

L'alimentation des autres organes en sang est relativement basse, ce qui signifie qu’il ne saurait s’arrêter ou faire un infarctus.

L’homme n’aura pas d’accident cardio-vasculaire.

À moins terme, la marche pratiquée de façon régulière amène le cœur et l’organisme à solliciter davantage d’oxygène.

On a donc une très bonne endurance cardiovasculaire.

Cependant, un arrêt brusque de l’activité physique pendant une période allant jusqu’à six (6) mois peut être dommageable pour l’organisme en général et en particulier pour le cœur.

Le cyclisme et la natation, deux solutions efficaces

Les personnes qui ont des vélos peuvent les utiliser pour augmenter leur habileté à fournir d'énormes physiques.

Il suffit qu’elles montent et des coups de pédales permettront d’atteindre cet objectif.

En effet, le cyclisme entraîne la perte de poids du pratiquant.

Cette situation se produit quand les poumons qui revoient l’oxygène se mettent à brûler les calories présentes dans l’organisme.

Le système cardiovasculaire et immunitaire de l’homme se renforce.

Celui-ci devient résistant face aux pathologies.
En dehors du cyclisme, l’on peut s'adonner à la natation dans le but d'être physiquement fort.

À ce niveau, il est conseillé de faire une nage avec les mains seulement.

La deuxième astuce recommandée est la nage qui se fait avec une planche entre les pieds.

L’objectif est de renforcer les capacités des muscles présents dans les pieds.

Si cette activité est pratiquée de façon régulière sur une bonne période, l’athlète verra une nette amélioration de son endurance cardiovasculaire.

Avoir un régime alimentaire adapté et s’hydrater fréquemment

Une personne qui a envie de changer positivement son endurance cardiovasculaire doit surveiller toute son alimentation.

Premièrement, il doit éviter les aliments manufacturés, transformés car ils contiennent une forte dose de sodium et d’anti-nutriments.

Les aliments transformés contiennent aussi des calories.

Toutes ces propriétés empêchent la réparation automatique des cellules du corps.

Il faut donc les éviter.
Toute boisson contenant de l’alcool et la consommation du tabac sont interdites si on veut être endurant.

Pareil pour le sucre raffiné.

Les premiers éléments cités à l’instant ne font pas bon ménage avec les reins et le foie.

Pire, l’alcool absorbe l’eau du corps et accroît la déshydratation.

Pourtant un individu constamment déshydraté ne peut entreprendre une activité physique pour augmenter ses performances.

Il faut donc les bannir de vos habitudes la consommation de l'alcool et du tabac.
Un individu ayant la volonté de glaner des lauriers lors de compétitions mettant à rudes épreuves les muscles doit régulièrement s’hydrater, c’est-à-dire boire assez d’eau car le corps en a besoin pour un bon métabolisme.

En plus, l’eau assure le déplacement des nutriments.

Les muscles du corps comme le cœur sont ainsi ravitaillés en oxygène et en nutriments.

Ils peuvent alors pomper le sang sans difficultés et assurer une excellente endurance à cette personne au moment des compétitions.
Après avoir pris connaissance avec ce qu’il ne faut pas consommer pour devenir un super sprinter, voici quelques aliments qui pourront vous aider à atteindre votre but.

on a d'abord l’orge germée.

Selon l’histoire cet aliment était consommé en grande quantité par les gladiateurs de l’armée romaine lorsqu’ils devraient marcher des milliers de kilomètres pour aller combattre l’ennemi.

On vous conseille aussi les myrtilles car ce sont des antioxydants.
D’autres aliments comme les baies sont remplies de fibres et d’eau pour vous garder hydraté.

Les antioxydants aident à protéger l’organisme en l’empêchant de sécréter des hormones d’anxiété et de stress qui pourraient être un frein à votre projet d’effectuer des activités physiques de qualité.

Pour entretenir une bonne performance cardiovasculaire, vous devez consommer aussi l’avoine et les autres grains entiers.

Ils sont riches en glucides complexes, en protides et en fibres.

Tous ces nutriments sont nécessaires pour octroyer de l’énergie à l’organisme en apportant un coup de main aux globules blancs dans leur lutte contre les infections.

Ainsi le corps est-il disposé à pratiquer les activités sportives qui favorisent une endurance remarquable.
Les patates douces, les fruits comme la banane, le chou frisé sont autant d’aliments à consommer car ils envoient les nutriments au corps.

Par exemple, le fer, les vitamines A, B6 et K contenus dans ces aliments permettent d’endiguer la fatigue et lutter contre les inflammations qui pourraient survenir.

En somme, il ne faut pas exclure la consommation des sauces à base de plantes riches en nutriments.

Conclusion

Il existe divers moyens pour améliorer son endurance cardiovasculaire notamment la pratique d’une activité physique de son choix et une alimentation saine.

D’autres personnes parlent même de danse radio pour augmenter cette performance.

C'est à ce prix que vous pourrez devenir un véritable athlète endurant.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment améliorer et avoir une hygiène de vie parfaite ?

Comment améliorer son quotient émotionnel ?

Catégorie: Sport