Comment maîtriser et utiliser l’énergie du chi ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le chi est un concept fortement utilisé par la médecine orientale, et qui désigne l'existence de l'énergie de vie en toutes choses.

Tous les maux dont souffre l'espèce humaine proviennent du simple fait que nous ignorons les moyens pour parvenir à maîtriser cette ressource.

Comment maîtriser et utiliser l’énergie du chi

Notre santé et nos émotions ou encore nos supposés pouvoirs dépendent largement de ce potentiel inné que d'aucuns résument à la puissance divine.

Tout le monde aimerait volontiers pouvoir le développer pour disposer d'une meilleure qualité de vie.

Certaines langues murmurent même qu'on pourrait vivre longtemps en sachant l'utiliser, puisqu'il protège des maladies et des signes de vieillissement.

Comment maîtriser l'énergie du chi ?

La maîtrise et l'utilisation du chi consistent en une série d'exercices de respiration, de mouvements physiques et de séances spirituelles dans le but de prémunir son esprit contre tout phénomène nuisible extérieur.

Ces pratiques servent également à immuniser le subconscient pour avoir un bien meilleur état psychique.

Les exercices de respiration pour élever l'énergie vitale

Pour atteindre l'objectif ci-dessus fixé, on pourrait pratiquer des mouvements de respiration ci-après :

  • Se détendre et se mettre à l'aise

Vous pouvez vous servir d'une chaise ou simplement vous asseoir à même le sol.

Le plus important est de faire en sorte d'être son propre point de concentration.

Il faut donc trouver une position confortable.

  • Pratiquer une profonde respiration

Cela s'appelle la respiration par le diaphragme.

Elle consiste à inspirer fortement et à retenir le plus longtemps possible l'air dans ses poumons avant d'expirer.

Il faut suffisamment répéter ce geste pour le maîtriser, car il est le point initial de la concentration.

  • Faire le vide dans sa tête

Cet exercice consiste à faire les efforts possibles pour empêcher toutes pensées de venir vous perturber.

Ceci est loin d'être facile à réaliser, et pour y arriver il faut répéter ce geste régulièrement.

  • Pratiquer la respiration carrée

Pas de panique ! Cela voudrait dire simplement réaliser l'inspiration et l'expiration à temps égal.

Si la première action vous prend par exemple 10 secondes, il faudra exactement le même nombre de secondes pour accomplir la seconde.

Les exercices physiques pour développer le chi

Il existe de nombreux exercices physiques qui vous permettent de développer votre énergie vitale.

En voici quelques-uns.

  • S'exercer au taï-chi

Cet art semble particulièrement indiqué pour restaurer l'équilibre de l'esprit.

Il se compose de nombreuses séries de mouvements lents et doux qui servent à vous connecter avec votre chi et votre respiration.

Pour un début, il est juste bon de se limiter aux gestes assez basiques et simples à réaliser sans l'assistance d'un éducateur ou d'un enseignant de la discipline.

On peut également se renseigner auprès des centres de yoga qui sont bien indiqués pour apporter des assistances, quel que soit votre niveau.

  • Adopter la position du cheval ou du Wuji

C'est une posture basique du taï-chi.

Elle vous donne l'impression de vous tenir juste debout, vous permet de mieux vous connecter avec votre chi.

Pour l'adopter, vous devez disposer vos pieds en parallèle, écartés et bien alignés sous vos épaules.

Placez votre torse comme si vous vous redressez d'une position assise, d'une chaise par exemple.

Fléchissez les genoux et laissez la colonne vertébrale flottante vers le haut.

Détendez les épaules puis, de votre langue dans la bouche, touchez votre palais, puis respirez simplement.

  • Entraîner les bras

C'est un exercice atypique qui ne relève pas vraiment du taï-chi, mais qui possède la faculté aussi de développer l'énergie vitale.

Il est plutôt facile à réaliser.

Placez en avant votre main droite juste devant, parallèlement à votre visage.

Mettez votre main gauche à l'avant du ventre et en parallèle avec la paume dirigée vers l'intérieur.

De vos mains, faites de lents mouvements dessinant des cercles imaginaires, puis respirez.

  • Essayer de trouver le bon d'exercice qui marche le mieux pour vous

Il est utile de dire ici que le taï-chi ne constitue pas le seul art susceptible de stimuler et d'aiguiser le chi.

Plusieurs autres disciplines orientales en sont également capables au nombre desquels le kung-fu et le yoga qui restent d'excellents moyens conçus pour cette même cause.

Les solutions spirituelles qui accroissent l'énergie du chi en vous

Au-delà du physique, il convient maintenant de s'intéresser aussi au mental et au spirituel, puisque le chi n'est guère une matière que l'on peut toucher et sentir.

Quelques pratiques peuvent cependant permettre de le travailler sans grands efforts.

  • Découvrir et expérimenter le chi kung

Le chi kung est un ensemble de pratiques diverses qui consistent à hausser le niveau d'énergie du chi.

Ceci a notamment pour but de libérer le pouvoir du chi pour que l'on puisse en disposer dans toute la plénitude de ses potentialités.

  • Trouver les moyens de se concentrer sur son énergie

Ceci est hautement capital, car il consiste à cibler les zones où l'énergie du chi ne s'écoule pas, les fédérer pour produire une source susceptible de faire nettement évoluer la force de vie.

Pour cela, il est important de faire de sérieuses recherches sur le sujet afin d'avoir une parfaite connaissance spirituelle de soi.

On peut également recourir aux spécialistes du chi, kung.

Ces derniers peuvent porter assistance dans l'optique d'aider à amener votre force de vie à des niveaux supérieurs.

  • Mettre en liaison les éléments fondamentaux qui composent l'homme

Il s'agit de l'esprit, de l'âme et du corps.

C'est bien là la finalité de tout le processus, mettre en harmonie les énergies des trois entités pour ne faire qu'une.

Y arriver dépend du temps que l'on consacre à s'exercer aux différents exercices depuis les préliminaires de la respiration jusqu'aux étapes spirituelles un peu plus corsées.

En réalité, plus on s'entraîne mieux on avance, et plus la force du chi en soi s'amplifie et galvanise son être.

Cette ultime étape traduit simplement un niveau de perfection qui s'apparente à une incarnation de la nature divine en soi.

On ne tombe plus malade et on est bien dans son corps.
Le continuel débat de l'existence d'une divinité semble avoir trouvé une réponse liée à l'utilisation de la force de vie.

En effet, doté de l'énergie du chi, nous pouvons parvenir à une nature de puissance et de force qui nous élève et nous met à l'abri des soucis liés à l'existence humaine.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment maîtriser et améliorer sa communication non verbale ?

Comment vaincre sa peur de rester bloqué dans un ascenceur ?

Catégorie : Spiritualité