Comment apprendre à entrer en auto hypnose ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L’auto hypnose consiste à pratiquer l’hypnose sur soi-même, sans être aidé ou guidé par une personne.

C’est une technique de plus en plus utilisée pour régler divers problèmes psychologiques.

Comment apprendre à entrer en auto hypnose ?

En effet, l’auto hypnose peut être considérée comme une technique de relaxation poussée ou de méditation.

L’objectif étant d’entrer en connexion avec soi-même, de se détendre et d’être à l’écoute de son organisme.

Autohypnose, mode d’emploi

L’auto hypnose reprend les règles et les techniques de l’hypnose classique.

La seule différence est que l’hypnothérapeute c’est soi-même.

Par ailleurs, une autohypnose ne doit pas être abordée par hasard.

Il faut suivre un processus bien précis.

Se fixer un objectif clair et précis

Pour entrer en autohypnose, il est important de définir au préalable un objectif sur lequel travailler.

Voulez-vous pratiquer l’auto hypnose pour trouver le sommeil ? Est-ce pour vaincre votre timidité ? Pour gagner de la confiance en vous-même ? Écrivez votre objectif avant de commencer.

Par ailleurs, ce dernier doit être simple et réaliste.

Il peut concerner n’importe quel aspect de votre vie.

Il est important pour atteindre un résultat de déjà définir ce qu’on veut.

En effet, une personne avec un objectif clair et précis a plus de chance de tendre vers la réussite dans ce qu’elle entreprend.

Se fixer un objectif réalisable, mesurable et avoir des délais temporels

Avoir un objectif mesurable signifie que vous disposez de critères permettant de mesurer le changement et le degré de votre progression.

Pour ce faire, vous devez savoir comment reconnaître que vous avez atteint votre objectif.

Vous devez connaître les signes qui vous montreront le début du changement.

Aussi, votre objectif doit reposer que sur votre motivation personnelle.

C’est à vous de désirer le changement, pas les autres.

Vous devez également évaluer si vous être prêt à déployer toutes vos ressources pour réussir.

Aussi, cet objectif doit être réalisable dans un temps donné et cohérent.

Vous devez donc définir des limites de temps et des étapes pour vous aider à rester motiver.

Prendre une position confortable

Lorsque la séance d’autohypnose commence, prenez toujours l’habitude de prendre une position bien confortable.

Évitez toute distraction comme votre téléphone ou tout autre bruit avoisinant.

Pratiquer l’auto hypnose, c’est réserver du temps pour vous-même dans un endroit calme et reposant.

Vous pouvez vous allonger sur un lit, vous installer sur une chaise ou un fauteuil confortable et qui retient bien votre dos.

Par ailleurs, il est préférable que vous fermiez vos yeux dès le début pour activer aisément votre imaginaire.

Pensez à respirer calmement et à adopter un rythme régulier et calme.

Vous pouvez aussi vous servir d’une musique relaxante ou focalisez votre attention sur un point ou un objet.

Au début, l’auto hypnose vous demandera de l’entraînement.

Cependant, plus vous pratiquerez cette méthode, plus vous rentrerez dans un état hypnotique profondément.

Il n’y a pas de moment propice pour faire de l’auto hypnose, tout dépend de votre disponibilité.

Définir la durée de la séance d’autohypnose et placer des fusibles

Si vous désirez par exemple être sous hypnose pendant 20 minutes, il suffira de dire « Inconscient je plonge maintenant en autohypnose pour 20 minutes ».

Au moment de la séance, vous remarquerez que vous aurez l’intuition que c’est le moment de vous réveiller.

Pensez aussi à prendre des précautions à chaque séance en plaçant des fusibles en début de session pour éviter une expérience négative.

Les différentes techniques d’autohypnose

Il existe de nombreuses techniques d’autohypnose.

Mais avant, vous devez reconnaître les signes d’état d’autohypnose.

Il s’agit de :

  • sensations de picotement ;
  • bâillements répétés ;
  • ralentissement ou accélération de la respiration ;
  • lévitation de bras ;
  • sensation de lourdeur ou de légèreté du corps ;
  • tressautements musculaires, etc.

Vous pouvez aussi vous surprendre à faire des micromouvements au niveau des mains ou à perdre la notion du temps.

Par rapport aux différents types d’autohypnose, nous vous en présentons deux.

La règle du décompte

Pour débuter, prenez place sur une chaise ou un fauteuil et assurez-vous que le dossier retient confortablement votre dos.

Choisissez votre objectif de séance et prenez l’autosuggestion qui vous convient.

Choisissez ensuite un point fixe devant vous qui est situé légèrement au-dessus de votre axe de vision et fixez attentivement ce point.

Inspirez et expirez profondément par le ventre 3 fois.

À la 3e inspiration, retenez l’air dans vos poumons et comptez 3 secondes mentalement.

Au bout des 3 secondes, fermez les yeux et expirez profondément l’air que vous avez retenu en vous relaxant progressivement pour atteindre un état de calme et de bien-être.

Une fois détendu, faites lentement un compte à rebours dans votre tête de 25 à 1.

Pendant le compte à rebours, vous pouvez respirer normalement.

Une fois que vous arrivez au chiffre 1, prononcez et répétez l’autosuggestion que vous avez choisie en début de séance.

L’objectif étant de la répéter et de saturer votre esprit conscient de celle-ci.

En effet, le but de cette technique est de répéter l’autosuggestion jusqu’à ce que quelque chose en vous comprenne qu’elle est vraie.

La dernière étape correspond à celle du réveil.

Pour revenir à la conscience, vous devez compter de 1 à 3.

À 3, prenez une bonne inspiration, ressentez le tonus musculaire dans votre corps comme à la sortie d’un réveil et ouvrez les yeux.

L’auto hypnose pour gagner confiance en soi

C’est une technique qui séduit de plus en plus de monde.

C’est un état où vous sortez du monde réel et vous vous concentrez sur votre être intérieur dans le calme.

Pour ce faire, maintenez un rythme de respiration régulier et paisible.

Visualisez l’image d’une graine d’arbre dans votre main que vous allez faire croître.

L’arbre croît lentement et grâce à vous.

Regardez l’arbre croître encore et encore, et soyez conscient que c’est votre œuvre.

Soyez fier de vous en regardant l’arbre, laissez l’émotion vous remplir.

Lorsque vous serez entièrement satisfait de vous, vous pouvez maintenant songer à sortir de la transe.

Prenez une grande respiration et ouvrez doucement vos paupières.

Il faut noter qu’il y a beaucoup de techniques d’autohypnose.

Vous devez juste choisir celle qui vous convient.

Bon à savoir !

La pratique de l’auto hypnose possède plusieurs bienfaits.

En effet, elle fait appel à des processus de visualisations et d’autosuggestions qui permettent de mieux gérer une situation.

Vous pouvez donc y recourir en cas de :

  • douleurs ;
  • anxiété ;
  • troubles de sommeil ;
  • troubles dépressifs ;
  • phobies ;
  • stress post-traumatique ;
  • et problèmes ou pathologies.

Elle peut même être combinée à une anesthésie locale pour des interventions chirurgicales mineures.

Néanmoins, lorsque vous pratiquez seul l’auto hypnose, votre conscience est plus présente.

Ainsi, utiliser seul l’autosuggestion pour entrer en hypnose demande une plus grande énergie pour lâcher prise et ne pas aller à l’encontre des suggestions que nous essayons de nous dire.

Il est donc recommandé de faire des séances régulières et d’insérer l’auto hypnose dans sa routine, afin de s’habituer à faire le vide dans sa tête.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment améliorer sa vue naturellement sans lunettes ?

Comment apprendre à faire du yoga seul à la maison ?

Catégorie : Médecines alternatives