Epuisement psychologique au travail : que faire ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L’épuisement psychologique reste une forme de fatigue pernicieuse qui s’installe progressivement.

Favorisée par un mauvais mode de vie, cette fatigue mentale se manifeste principalement par un épuisement chronique, une irritabilité et des émotions exacerbées.

Epuisement psychologique au travail

Il existe heureusement plusieurs solutions (médicamenteuses, naturelles ou comportementales) afin d’y remédier efficacement.

Focus !

Pourquoi le travail favorise-t-il l’épuisement psychologique ?

Plusieurs facteurs peuvent être à la base d’une fatigue psychologique.

Elle pourrait s’installer après une situation pénible et répétitive ou encore à la suite d’un évènement stressant.

Il vous faudra alors plus de repos et une réduction de tâches.
Cependant, depuis quelques années, le premier facteur responsable de l’épuisement psychologique semble être le travail.

S’il ne touchait que les travailleurs sociaux et les soignants, il demeure un mal assez connu par plusieurs employés à nos jours, et ce, quel que soit le domaine.
En effet, il faudra reconnaître que les conditions de travail dans les entreprises et les administrations suivent une logique mercantile plutôt qu’humaine.

On note alors une répercussion directe sur notre estime de soi et une fatigue psychique.

Généralement, le fait d’être hyperconnecté et joignable en permanence reste épuisant pour le travailleur et l’amène à s’effacer dans le sommeil.

Quels sont les symptômes de l’épuisement psychologique ?

Si l’épuisement psychologique demeure récurrent dans le secteur professionnel, il n’est toujours pas facile de savoir si l’on en souffre ou encore ses causes.

Après deux semaines de persistance d’une fatigue psychique, sachez qu’elle pourrait avoir des conséquences néfastes sur votre travail de même que sur votre vie sociale.
Parce que l’organisme est conçu pour percevoir rapidement la sensation d’un état normal, il vous sera alors facile de remarquer une baisse de votre énergie psychique qui demeure l’un des symptômes principaux.

Par ailleurs, vous devez savoir que l’épuisement psychologique présente en plus des symptômes psychiques, des manifestations corporelles :

  • Tensions au niveau des muscles ;
  • Fatigue au réveil ;
  • Mal-être permanent ;
  • Sensation de découragement immédiat en face de tous types de taches ;
  • Difficultés de concentration ;
  • Irritabilité.

Outre ces signes, l’individu pourrait faire preuve de méfiance et connaître une baisse considérable d’efficacité dans tout ce qu’il fait.

Le pois Mascate : une solution très efficace contre l’épuisement psychologique

Encore appelé le haricot pourpre, le pois Mascate est d’origine indienne et prouve son efficacité depuis des centaines d’années en matière de médecine ayurvédique en soignant des troubles psychiques ou la maladie de Parkinson.

Le remède présente un fort taux en L-Dopa, un neuromédiateur qui assure la transmission des sensations de bien-être et de plaisir.

Pour vous traiter, il suffira d’en prendre une cuillère à café chaque jour.

Vous retrouverez votre vivacité et la dépression se limitera considérablement jusqu’à disparaître.

L’aromathérapie

L’aromathérapie, l’acupuncture, l’oligothérapie ou encore la phytothérapie, la médecine douce propose plusieurs solutions pour combattre la fatigue psychique.

Entre ces différentes options, l’aromathérapie demeure l’option la plus efficace et agit avec précision face aux symptômes.

Que ce soit un sommeil peu réparateur, des tensions au niveau des muscles ou des difficultés aux centres nerveux, elle vous garantit un changement radical grâce à ses propriétés très puissantes.
Il vous suffira de respirer les molécules aromatiques des huiles essentielles qui agiront sur votre système nerveux sans risque de dépendance ou d’effets secondaires

Les épices contre la fatigue psychique

Certaines épices demeurent très convaincantes en matière de traitement de l’épuisement psychologique.

Parmi ceux – ci, on retrouve le Safran qui a un effet direct sur les symptômes de la dépression et reste une véritable alternative aux antidépresseurs classiques.

Le safranal et le crocine sont capables de capturer votre sérotonine sans aucun risque d’effets secondaires.

Nous vous conseillons de prendre un comprimé d’extrait sec dans la matinée et à midi.

Cette option est absolument proscrite pour les femmes enceintes qui pourraient développer des contractions au niveau de l’utérus.

Consulter un professionnel

Dès les premiers signes d’un épuisement psychologique, l’idéal est d’avoir recours à un professionnel qui pourra vous aider à éliminer avant tout le risque de dépression.

En réalité, un professionnel du domaine est le moyen adéquat pour détecter avec certitude le problème que vous rencontrez, car il est possible de confondre facilement la dépression et la fatigue psychique.

Après avoir écarté la dépression, vous devez faire attention à ne pas prendre n’importe quels dopants allopathiques.
N’oubliez surtout pas, un épuisement psychologique non traité risque de conduire à un burn-out.

Opter pour la méthode Coué pour une psychologie positive

En raison d’une surcharge de travail, et aux diverses pressions que vous pouvez subir en une journée, il est facile de voir installer dans votre vie une fatigue au niveau psychologique.

Parmi les traitements, on peut retrouver l’application du principe de la psychologie positive qui reste semblable à la méthode Coué.

Pour cela, il vous serait bénéfique de vous souvenir de 3 bons moments qui vous ont fait du bien dans la journée avant de vous coucher.

L’exercice consistera à vous souvenir des évènements de ces moments en détail afin de retrouver les sensations ressenties et de les savourer une nouvelle fois.

Il peut s’agir d’un sourire, d’un complément, d’une blague ou mieux d’une gourmandise.
En le faisant, vous mettrez en place le nécessaire pour un sommeil réparateur et une excellente nuit.
En outre, une autre solution consisterait à sourire autant que possible.

Le sourire permet en effet d’apaiser l’esprit, de mieux profiter des merveilles de l’existence tout vous garantissant une humeur plus positive et plus agréable.

Autres options

En dehors de ces différentes solutions, vous pouvez avoir recours à plusieurs alternatives très intéressantes.

  • Le ginseng : avec une stimulation de votre système nerveux, ce produit a la capacité de vous tonifier lorsque vous êtes en état de fatigue.Prenez-en 200 mg par jour pendant 2 à 4 semaines.
  • Le ginkgo biloba : anxiolytique naturel, il offre un niveau d’efficacité remarquable tout comme les benzodiazépines notamment avec les personnes anxieuses.Il est recommandé de les prendre sous forme de gélules de 480 mg chaque jour.
  • La valériane : est aussi une solution assez intéressante contre le stress, mais reste un peu moins efficace que les autres.

Vous le savez désormais ! Les solutions contre l’épuisement psychologique émanent du naturel, des comportements ou encore de la médecine.

N’hésitez pas à les mettre en pratique pour sauver votre vie professionnelle.
Retenez qu’il faut éviter l’installation d’un épuisement psychologique pendant 2 semaines, vous devez commencer par vous reposer ou consulter dès les premiers signes.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Epuisement émotionnel et personnel : que faire ?

Fatigue compassionnelle : quand aider les autres rend malade ?

Catégorie : Vie professionnelle