Sensation d’étouffement et de stress : que faire ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


EBOOK + ATELIER VIDEO GRATUIT

Découvrez l'incroyable technique de respiration qui élimine tous vos problèmes liés au stress (angoisse, anxiété, asthme, essoufflement, surpoids, etc). Plus de 20 000 personnes l'utilisent au quotidien !

Parmi les sensations caractéristiques d'un malaise, on note la présence de l’essoufflement.

Normal dans certains cas et symptomatique dans d’autres, il peut se manifester avec intensité.

Sensation d’étouffement et de stress

La sensation que son cœur bas plus rapidement que la normale nous envahit.

Il nous devient difficile de respirer.

On ressent un étouffement ou une hyperventilation.

On se pose des questions pour comprendre ce qui peut être à l’origine de ces palpitations.

Nos mouvements deviennent difficiles.

Derrière l’essoufflement se cache souvent le problème typique du stress, qui peut conduire à des situations extrêmes.

Dans les deux cas, il est primordial de savoir quoi faire.

Consulter son médecin

La première réaction qui vient à l’esprit est celle de prendre rendez-vous avec son médecin.

La raison étant assez simple : on veut savoir ce qui se passe et ce qu'il est nécessaire de faire.

Dans les deux cas, c’est-à-dire la sensation d’étouffer et celle du stress, prenez le chemin qui mène au cabinet de votre médecin traitant.

Après vous avoir ausculté, il vous présentera son diagnostic.

Celui-ci oriente les dispositions à prendre pour éliminer ces sensations.

En fait, il est important pour vous de consulter parce qu’il faudrait, avant de prendre une quelconque directive sanitaire, déterminer la cause du malaise.

Travaillez sur la respiration

En général, les sensations d’essoufflement et de stress se manifestent dans des cas spécifiques.

Elles peuvent survenir, selon la circonstance, après un grand effort ou après un gros repas, par exemple.

L'hypothèse d'une colère incontrôlée, d'un sentiment d’impatience, de crises d'angoisse ou de peurs s'ajoutent à la liste.

Toutefois, elles peuvent être liées à des troubles pathologiques du cœur, des poumons, de panique et psychologiques.

Prendre une profonde respiration (avec le diaphragme) est conseillé pour contrôler le rythme cardiaque.

Plus vous pourrez contrôler votre respiration, moins vous serez exposé au malaise.

Pendant votre exercice de respiration, essayez de réduire votre rythme respiratoire de façon naturelle, sans brusquer votre organisme.

La relaxation est une autre astuce pour se sentir mieux.

Plusieurs techniques existent pour vous aider à être détendu.

Pensez aussi aux massages.

Ils ont pour objectif de détendre les muscles.

Si vos organes sont contractés, c’est le remède indiqué.

En plus, optez pour la musique.

Ici, deux propositions s’offrent à vous.

La première est celle d’écouter de la musique relaxante.

Choisissez des musiques douces, qui vous transportent.

La seconde, optez pour des musiques dansantes, pour faire bouger votre corps.

Cela vous égaye et vous aide à vous détendre.

Pour cette dernière proposition, précisons qu’elle est plus indiquée pour lutter contre le stress.

Elle demande du mouvement et invite à adopter un certain nombre d’attitudes qui ne vous aident pas vraiment à stabiliser le rythme respiratoire.

Visualisation et sport pour calmer ses angoisses

Lorsque vous avez la sensation d’être essoufflé, il n’est pas conseillé de s’asseoir brusquement.

Votre organisme, à ce moment clé, a besoin de se sentir rassuré.

Pour ce faire, marchez un peu, faites les cent pas dans votre jardin.

La marche vous donne la sensation du vide, et cette dernière vous aide à être confiant et à retrouver la forme.

Concernant la sensation de stress, vous pouvez faire appel à un/une ami(e).

Il/elle vous tiendra compagnie durant votre marche au jardin public, par exemple.

Au-delà de la marche, faites du yoga, de la natation, du footing ou du tennis.

Le yoga guide votre esprit vers la méditation, tandis que les trois autres disciplines accompagnent son processus.

Pour obtenir des résultats, il vous suffit de vous faire des représentations imagées.

Un beau paysage ou un challenge sont de bons guides.

Si vous aimez les randonnées, vivez le plaisir que cela vous procure.

Ces sensations de détente et de bien-être qui savent vous mettre à votre aise.

Si vous êtes un joueur, ressentez la joie de la réalisation/victoire.

Vous êtes ainsi emporté par l'émotion positive.

La visualisation et le sport sont des compléments parfaits pour gérer le stress et l’essoufflement.

Dormez convenablement et confiez-vous

Le repos est un remède efficace contre toutes les sensations de malaise.

Il faut évidemment bien se reposer et beaucoup dormir pour garder la forme.

Durant le sommeil, l’organisme se régénère et se reconstruit.

L’essoufflement que vous ressentez est certainement dû à l’affaiblissement du mécanisme de fonctionnement des articulations de la cage thoracique.

Avec un bon repos régulier, les tissus abîmés se réaniment et reprennent vie.

Pour que cette action soit efficace, arrêtez de faire des exercices qui font pression sur la cage thoracique.

De plus, dormir pendant au moins 6 heures par jour permet de réduire l’angoisse.

Au-delà des pressions sociales, le stress est parfois la résultante du manque de sommeil.

Bien se reposer reste un préalable indispensable, mais vous êtes aussi invité à vous confier.

Parler fait du bien et libère.

Dans cette optique, allez à la rencontre d’un psychothérapeute.

Il s’agit d’une option à envisager pour que le stress n'interfère pas avec votre quotidien.

L’avis d’un professionnel est toujours recommandé dans un tel cas.

Il se charge de vous donner la conduite à tenir.

L’avis d’une personne proche peut aussi vous aider.

Un/une ami(e), un parent peuvent se transformer en thérapeute.

Ils peuvent quelquefois mieux vous comprendre et vous accompagner au quotidien.

Revoyez vos habitudes alimentaires

Tout commence par la qualité de votre alimentation.

Pour vos repas, ajoutez des aliments riches en fer.

L’absence ou la faible teneur en globules rouges est un facteur d’essoufflement et de stress.

C’est en réalité la présence de fer dans l’hémoglobine qui facilite la circulation de l’oxygène dans l’organisme.

Lorsque l’organisme est bien alimenté, les organes fonctionnent convenablement.

Quand le sang ne circule pas normalement, il vous expose à l’anxiété.

Plusieurs aliments contiennent le fer dont vous avez besoin.

Ce sont la viande rouge, les haricots, les lentilles, le jaune d’œuf, les légumes à feuilles vertes…

À cela, ajoutez suffisamment de fruits et de légumes.

Des pommes, des olives, de l’ananas, des oranges sont notamment des propositions à votre portée.

Ils sont riches en nutriments et en antioxydants dont votre corps a besoin pour son bon fonctionnement.

Les vitamines qu’ils contiennent sont des compléments vitaux.

Bien s’alimenter invite également à bien s’hydrater.

Consommez de l'eau à température ambiante.

De l’eau tiède, également recommandée, accompagne la digestion des aliments consommés.

Évitez au maximum les boissons alcoolisées, et remplacez-les par des thés naturels.

En résumé, l’essoufflement et le stress sont deux malaises qui peuvent avoir une même origine.

Les gestes à adopter pour y remédier vous ont été présentés.

Choisissez la méthode qui vous correspond le plus, et surtout, prenez soin de votre corps pour limiter ces troubles anxieux.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Scotome : taches blanches lumineuses devant les yeux ?

Sport : comment se motiver et resté motivé ?

Catégorie : Respiration