Fatigue surrénale : comment relancer les glandes surrénales ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Les glandes surrénales sont essentielles dans le fonctionnement de l’organisme.

Au nombre de deux, elles participent à la production de nombreuses hormones et à la gestion du stress.

Fatigue surrénale

Mais avec trop de stress, elles finissent par se lasser ce qui crée de nombreux désordres comme la fatigue surrénale.

Alors, voici des moyens pour relancer ses glandes surrénales pour sortir de l’ornière.

Fatigue des glandes surrénales : qu’est-ce que c’est ?

Avant de soigner la fatigue surrénale, il faut d’abord savoir ce qu’elle est.

La fatigue surrénale encore appelée hypoadrenia est le résultat de l’épuisement des glandes surrénales.

Cet épuisement est essentiellement causé par le stress permanent qui favorise la production de cortisol.

La personne atteinte de cette fatigue ressent de la fatigue, des vertiges, un faible niveau d’énergie, une faible libido.

L’état du malade peut s’améliorer après un repas, après un long moment de repos ou des vacances.

Le matin, la fatigue surrénale peut faire garder le lit longtemps.

Souvent, le malade déprime, il est anxieux, sa glycémie est basse.

En consultation, on peut observer une baisse des défenses immunitaires qui favorise des troubles, des infections voire des allergies, des pathologies auto-immunes.

La maladie n’épargne personne car nous sommes tous exposés aux péripéties de la vie.

Alors, que faut-il faire pour corriger le tir.

Réduisez les causes de stress !

Le stress est un couteau à double tranchant.

C’est grâce à la réaction de stress que nous faisons face au danger et il sert de moteur, de source de motivation pour la réalisation de nos projets.

Ça, c’est le bon stress.

Par contre, c’est le mauvais stress qui est la principale cause de fatigue surrénale.

Pour mettre fin à cette spirale descendante, il est important que vous trouviez les différentes sources de stress dans votre vie.

Faites le point de vos engagements et responsabilités sociales.

Voyez ce qui ne vous convient plus et réduisez-les, sinon déléguez.

Apprenez aussi à dire non.

Trop d’activités et de sollicitations favorisent un accroissement du stress avec des répercussions sur votre santé.

Vous devez aussi mettre de l’ordre dans votre vie professionnelle car trop de stress vous conduira au burn-out.

Pour cela, apprenez à travailler plus efficacement et arrêter d’envoyer les dossiers du bureau à la maison.

Être totalement présent dans son foyer permet aussi de profiter du bonheur familial.

Organisez votre agenda et trouvez des moments d’évasion.

Ces moments de relâchement à travers diverses activités et loisirs favorisent le lâcher-prise utile à la relaxation mentale.

Enfin, respectez votre horloge biologique en matière de repos et de sommeil.

Ce sont deux éléments fondamentaux pour lutter contre le stress.

C’est possible mais cela va vous demander de développer de nouvelles habitudes pour mettre de l’ordre dans votre vie.

Si vous le pouvez, consultez un thérapeute ou un psychologue qui pourront vous aider à identifier les facteurs de stress dans votre vie.

Mangez bien, mangez vivant !

L’alimentation a aussi sa place dans la relance des glandes surrénales.

Il est essentiel que vous mettiez de l’ordre dans votre alimentation et dans votre hygiène de vie en général.

Commençons par ce qu’il faut éviter voire éliminer de votre alimentation une bonne fois pour toutes.

L’alcool, le café doivent être mis de côté si vous voulez remettre votre fonction surrénalienne sur les rails.

Ensuite, le sucre et les aliments qui en contiennent comme les bonbons, les boissons sucrées, etc.

sont dangereux pour vous.

Ces aliments et friandises contiennent parfois des édulcorants artificiels qu’il faut aussi bannir.

Dans la même famille, les aliments industriels généralement dépourvus de substances nutritives ainsi que les aliments au micro-ondes doivent aussi être mis au repos.

En effet, la grande majorité de ces aliments est une mine d’additifs alimentaires et de conservateurs qui troublent le fonctionnement endocrinien, perturbent la digestion et favorisent un épuisement énergétique de l’organisme.

Pour éviter que les glandes surrénales ne s’enflamment, séparez-vous de certaines huiles végétales.

C’est le cas des huiles de maïs, de colza et de soja.

Maintenant voici ce qu’il faut privilégier.

Préférez des aliments bios.

Fruits et légumes, produits dérivés de la ruche tels que le pollen et la gelée royale.

Utilisez de l’huile d’olive pour faire vos salades.

Vous ferez ainsi le plein d’oméga 3.

Il y en a aussi dans le chocolat que vous pouvez savourer au petit-déjeuner avec modération.

La stevia est une bonne alternative au sucre au cas où le miel ne vous conviendrait pas.

Cuisinez vous-même vos aliments.

Le ghee bio, l’huile de noix de coco et le beurre cru sont aussi une bonne option.

Vous pouvez aussi consommer certains compléments et suppléments alimentaires riches en vitamines B, C et acides aminés après avis médical.

Pour concocter de bons menus vous pouvez vous rapprocher de votre naturopathe ou d’un nutritionniste.

Soyez positif !

Soyez positif, c’est fondamental.

L’esprit agit sur le corps.

Alors nourrir votre esprit de pensées positives, de bien-être, de paix et de joie contribue à votre guérison d’une fatigue surrénale.

Le Yoga et une bonne hygiène de vie sont déjà un premier pas pour déstresser.

En effet, se remettre d’un épisode de fatigue surrénale peut durer dans le temps.

Selon le degré de la fatigue (mineure, modérée, sévère) il vous faudra de 6 à 24 mois pour vous en remettre.

Alors, durant cette phase de rétablissement, votre moral doit être gonflé à bloc pour tenir le temps du traitement naturel ou médical et pour maintenir votre nouvelle hygiène de vie.

Pour cela, soyez loin des émotions négatives, souriez à la vie, restez dans le moment présent.

Commencez des lectures spirituelles ou de développement personnel pour nourrir votre mental.

Participez éventuellement à des séminaires dans ce sens.

Ne vous prenez pas la tête pour quoi que ce soit.

Apprenez à lâcher prise.

Réveillez votre force intérieure par l’auto-motivation, la méditation et explorez de nouvelles possibilités.

Faites des exercices doux si vous pouvez !

La gestion du stress dans l’organisme dépend de l’axe hypothalamo-pituito-surrénalien (HPS).

C’est une fonction essentielle du corps.

Cependant, le sport est aussi une source de stress.

Pratiquez un exercice peut donc se révéler dangereux pour les glandes surrénales.

La solution c’est d’opter pour des exercices qui procurent de la relaxation sans nécessiter des mouvements rapides et intenses.

Dans ce sens, vous pouvez choisir la marche ou aussi la nage.

Le Yoga et le taï-chi ou encore le qi gong peuvent aussi vous accompagner dans votre rétablissement.

Surtout, faites-le à allure modérée.

Pour éviter une rechute.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Fatigue compassionnelle : quand aider les autres rend malade ?

Fenêtre de Johari : comment l’utiliser en management ?

Catégorie : Médecines alternatives