Fourmillements et engourdissement : quelles solutions ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Les fourmillements sont des sensations drôles ressenties au niveau des membres du corps.

Ils s'accompagnent généralement d'engourdissement cautionnant une légère paralysie.

Fourmillements et engourdissement : quelles solutions 

Dans certains cas, ils sont sans grandes conséquences.

Cependant, il est préférable de savoir comment les soulager puisqu'ils ne sont pas très agréables.

Voici donc quelques solutions pour parvenir à les atténuer, voire les prévenir.

Fourmillements et engourdissement : manifestations et causes

En langage médical, ces sensations sont l'expression d'une paresthésie.

En effet, la paresthésie se définit comme un dysfonctionnement temporaire du toucher.

Elle se manifeste au niveau des membres par des engourdissements, des picotements et des fourmillements avec au surplus une légère impression de paralysie.

Elle survient en général lorsque vous restez trop longtemps dans une position inconfortable. Les fourmillements apparaissent à la surface de la peau et peuvent se localiser au niveau des mains, surtout aux extrémités des doigts et des orteils.

Ils parviennent également au niveau du visage et des jambes.

D'ordinaire, lorsqu'ils surviennent au niveau d'un membre, ils l'envahissent en totalité ou en partie, pendant quelques instants.

Une paresthésie est souvent causée par un trouble des nerfs périphériques ou du système nerveux central. En réalité, lorsqu'un des membres du corps se trouve en mauvaise posture, cela entraîne la compression d'un ou plusieurs vaisseaux sanguins.

Ce qui fait suite à une mauvaise circulation du sang au niveau des nerfs qui constituent ces vaisseaux.

À l'évidence, un écoulement difficile du sang cautionne une réduction de l’apport d’oxygène aux tissus.

Afin d'empêcher cet état de choses, le cerveau étant l'élément directeur du corps, alerte le membre concerné par un message destiné à lui faire changer de position.

L'information parvient donc au membre sous forme d'engourdissement.

Dès que le membre, ayant pris note de l'avertissement, corrige sa posture, la circulation sanguine se rétablit.

Le cerveau renvoie dès lors d'autres informations qui s'interprètent par des fourmillements.

D'une manière générale, ces sensations quelque peu désagréables sont sans grandes conséquences.

Toutefois, lorsqu'elles deviennent fréquentes, elles sont susceptibles de causer des troubles tels que le syndrome du canal carpien, la spasmophilie, l'hypoglycémie, le diabète et bien d'autres maladies neurologiques ou vasculaires.

Quelques solutions pour atténuer et prévenir les fourmillements et engourdissements

Lorsque vous ressentez ces sensations de fourmillements et d'engourdissement, certains réflexes techniques peuvent vous aider à les calmer.

  • Étirer le membre concerné

C'est un geste à faire dès lors que vous sentez à une quelconque partie de votre corps, un peu d'engourdissements ou de picotements.

Cela permet de rendre plus fluide la circulation sanguine.

Faites juste un étirement du membre engourdi pendant quelques minutes.

Vous ressentirez au bout de l'instant d'après un certain soulagement.

  • Procéder à un petit massage

D'ordinaire, le massage favorise et stimule une bonne circulation sanguine.

Pour apaiser l'effet d'un fourmillement, commencez un petit massage de la partie mise en cause.

Utilisez des huiles au besoin.

De préférence, optez pour de l'huile d’olive chaude, de noix de coco ou de l’huile de moutarde.

Vous verrez qu'après quelques minutes d'application délicate, votre écoulement sanguin redeviendra normal et les sensations désagréables disparaîtront.

Outre ces deux gestes techniques, vous pouvez également faire recours à d'autres solutions qui peuvent être efficaces.

  • Le bain de sel d'Epsom

Cette solution est à titre préventif.

En effet, les cristaux de sulfate de magnésium qui constituent ce sel sont bienfaisants pour la santé.

Ils augmentent le taux de magnésium dans le corps.

Ces cristaux sont susceptibles d'améliorer la circulation sanguine et de réduire les engourdissements.

Faites plusieurs fois par semaine, un bain d'eau tiède avec du sel d'Epsom et trempez-y vos pieds pendant 10 minutes au minimum.

  • Une source de chaleur

La chaleur rend fluide la circulation sanguine.

Pour calmer un fourmillement et un engourdissement, prenez un bon bain chaud ou utilisez un gant trempé dans d'eau chaude et appliquez à l'endroit concerné.

Cela soulagera le malaise en l'espace de quelques minutes.

Quelques plantes et épices à consommer pour calmer et prévenir ses sensations.

Les vertus de l'alimentation sur la santé ne sont plus à prouver.

La consommation régulière de certaines plantes et épices peut aider à la régulation de la circulation sanguine.

Dans le cas d'un fourmillement et engourdissement fréquent, le curcuma et la cannelle présentent des atouts nutritionnels très opportuns.

Le curcuma détient des vertus anti-inflammatoires.

À ce titre, il peut servir à réduire la sensation d’inconfort au niveau de la zone engourdie.

D'autre part, la curcumine dont il est composé favorise efficacement la circulation sanguine.

Sa consommation fréquente est donc très bénéfique.

Pour ce faire, il suffira d'ajouter une cuillère à café de poudre de curcuma dans une tasse de lait.

Faites chauffer le mélange à feu doux et ajoutez-y un peu de miel si vous en consommez. Buvez quotidiennement cette composition au minimum une fois.

La cannelle quant à elle, présente aussi des vertus nutritionnelles avantageuses.

Elle comporte du potassium et d’autres vitamines du groupe B.

Sa consommation régulière contribue favorablement à l'amélioration du flux sanguin.

Elle soulage également l'engourdissement.

Il vous suffira de faire le mélange d'une cuillère à café de poudre de cannelle dans un verre d'eau tiède.

Prenez ce mélange au moins une fois par jour et vous serez à l’abri de ces sensations désagréables.

Que faut-il faire lorsque les fourmillements et engourdissements persistent ?

Les fourmillements suivis d'engourdissements répétés peuvent devenir très dangereux pour la santé.

Lorsque ces sensations deviennent un peu trop insistantes et que la zone concernée s'élargit de plus en plus, il est préférable de consulter un médecin.

Selon le cas, ce dernier pourrait vous orienter vers un neurologue afin que vous soyez soumis à des examens plus approfondis.

D'autre part, lorsque vous remarquez que les fourmillements surgissent soudainement sans raison apparente, avec à la clé d'autres symptômes inquiétants, alertez les urgences.

Il peut éventuellement s'agir d'un AVC ou d'un accident ischémique transitoire.

La plupart de ces symptômes sont souvent : une perte d'équilibre ou un trouble de vision, une faiblesse ressentie d'un côté du corps, un dysfonctionnement net du langage.

En conclusion, il est vrai que la plupart des cas de fourmillements sont anodins.

Cependant, il faut toujours prendre au sérieux certaines réactions de votre corps.

Le malaise le plus insignifiant est susceptible de camoufler des conséquences plus graves.

Il est donc important d'être à l'écoute des réactions de votre corps.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment vaincre le stress naturellement en 2020 ?

CoronaVirus : comment se protéger du stress avec une bonne respiration ?

Catégorie : Douleurs