Huile d’onagre : pourquoi et comment en prendre ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


EBOOK + ATELIER VIDEO GRATUIT

Découvrez l'incroyable technique de respiration qui élimine tous vos problèmes liés au stress (angoisse, anxiété, asthme, essoufflement, surpoids, etc). Plus de 20 000 personnes l'utilisent au quotidien !

Apparue en Europe au XVIIᵉ siècle, l’onagre est une plante médicinale originaire du nord du continent américain.

De plus en plus recommandée, son huile détiendrait plusieurs propriétés bénéfiques pour l’homme.

Pourquoi et comment prendre de l’huile d’onagre

Quels sont les bienfaits de cette huile ? Comment l’utilise-t-on ?

Voyons tout cela dans cet article.

Pourquoi prendre de l’huile d’onagre ?

Cette huile est extraite des graines de l’onagre.

C’est une plante bisannuelle qui a longtemps été utilisée dans le traitement de plusieurs inflammations.

Elle a également servi à guérir certains troubles respiratoires et à apaiser la toux notamment chez les asthmatiques ou encore les personnes souffrant de BPCO.

On raconte qu’elle était appliquée aussi sur la peau afin de soigner les blessures.

Son huile contient pratiquement les mêmes propriétés thérapeutiques.

L’huile d’onagre est très riche en acides gras.

Elle contient plusieurs nutriments tels que l’acide gamma linoléique (AGL), un élément très important pour le bon fonctionnement de l’organisme, notamment pour augmenter les globules blancs.

Il est de la famille des Oméga 6.

En effet, l’AGL est produit naturellement par l’organisme à partir de l’acide linoléique qu’apporte la consommation de certaines huiles végétales polyinsaturées comme le maïs ou le soja.

Cependant, la carence en certains minéraux ou vitamines fait que l’organisme a du mal à produire cet acide.

Pour ce faire, il faut alors trouver un moyen pour apporter cet élément à l’organisme.

C’est donc là tout l’avantage de l’utilisation de l’huile d’onagre.

Elle aide à corriger ce dysfonctionnement.

Il faut noter que l’huile d’onagre est l’un des rares aliments riches en L’AGL.

Ses bienfaits pour la peau

L’huile d’onagre est très riche en Omega 6.

À cause de cette forte teneur, elle est très importante pour la peau.

Son utilisation est très bénéfique pour les peaux fatiguées et les peaux sèches.

C’est un puissant antioxydant qui réduit les effets de la vieillesse, il est donc idéal si vous voulez devenir belle.

C’est également un anti-inflammatoire cutané.

Il régénère la peau, la revitalise et la protège.

On peut aussi l’utiliser dans le traitement de l’eczéma.

  • Ses bienfaits sur les cheveux

Appliquer de l’huile d’onagre sur vos cheveux permet de leur redonner de la brillance et une bonne texture.

  • Ses bienfaits sur les ongles

L’huile d’onagre est utilisée pour hydrater les mains.

Dans ce contexte, elle empêche les ongles de se casser.

  • Calmer les symptômes prémenstruels

Chez la femme, l’huile d’onagre permet de réguler l’hormone responsable de l’hyperémotivité et du stress au cours de la période qui précède les règles.

Son association à la vitamine E produit des effets extraordinaires sur le moral de la femme.

  • Soulager les arthrites

La grande quantité d’acide (GLA) contenu dans l’huile d’onagre est utile pour le traitement des arthrites.

En effet, cet acide est un puissant moyen pour réduire les symptômes de l’arthrite.

  • Prévenir les risques d’accident cardiovasculaires et les effets anti-plaquettaires

L’utilisation fréquente de l’huile d’onagre bio produirait des effets importants sur l’organisme humain.

Elle permettrait d’empêcher que les plaquettes s’accolent et forment un agrégat cellulaire.

À ce titre, elle se comporte un peu comme l’aspirine et rend le sang beaucoup plus fluide.

Son association à l’huile de Krill permet de prévenir les problèmes cardiovasculaires.

  • Prévenir les calculs rénaux

Prendre de façon récurrente de l’huile d’onagre permettrait de réduire très rapidement le trop-plein de calcium et d’oxalate contenu dans l’urine.

On peut également l’utiliser à titre préventif pour les calculs rénaux d’oxalate.

  • Traiter la neuropathie diabétique

Elle peut être utilisée pour guérir la neuropathie diabétique.

C’est une complication du diabète qui induit une dégénérescence progressive des nerfs.

Elle est très douloureuse.

L’huile d’onagre peut être utile pour traiter cette pathologie à condition qu’elle soit bénigne.

  • Traiter de la dyslexie et de la dyspraxie

En consommant un mélange d’huile d’onagre et de poisson, vous pourrez augmenter la capacité cognitive d’une personne qui souffre de la dyslexie.

L’utilisation de ce mélange pourrait aussi diminuer les troubles du mouvement chez un individu atteint de dyspraxie.

  • Éliminer les toxines du corps

Elle permet efficacement de purifier le sang et la lymphe.

Cette huile débarrasse le corps de tous les polluants, venins, poisons, pesticides et autres.

Elle stimule également le péristaltisme ce qui favorise l'élimination des toxines intestinales.

  • Redynamise les défenses immunitaires

La consommation de l’huile d’onagre permet à l’organisme d’être plus fort et capable de prévenir les infections et les maladies.

Dans le même temps, elle agit sur le système nerveux en réduisant le stress.

Cette action permet de diminuer les risques d’une dépression nerveuse.

  • Faciliter la digestion

Elle exerce une action dynamisante sur l’estomac, le pancréas, le foie et la rate.

Elle agit sur l’ensemble du système digestif et permet le bon fonctionnement de l’organisme.

Elle permet également de réduire le mauvais cholestérol.

Comment utiliser l’huile d’onagre ?

En fonction des effets qu’on recherche, on peut utiliser cette huile végétale sur la peau ou par voie orale.

Ainsi pour le traitement d’un problème cutané, on privilégiera l’application directe sur la peau.

Néanmoins, on peut aussi absorber cette huile par voie orale pour guérir les affections dermatologiques.

Inversement, il est possible dans certains cas de l’utiliser par voie cutanée pour guérir une pathologie qui n’est pas cutanée.

Par ailleurs, dans les cas de problèmes cutanés sévères, il est conseillé d’utiliser l’huile tant par la voie cutanée que par la voie orale.

Cependant, certains traitements à base d’huile d’onagre nécessitent une prescription par un spécialiste.

L’utilisation de l’huile par la voie cutanée

L’huile d’onagre s’utilise par voie cutanée pratiquement de la même manière que toutes les autres huiles essentielles.

On procède généralement par des massages du corps ou d’une partie du corps concernée.

Toutefois, il faut choisir le bon moment pour faire un massage si l’on veut obtenir de bons résultats rapidement.

Il est donc conseillé d’appliquer l’huile sur le visage ou sur le corps après avoir pris une douche ou un bain.

C’est un moment favorable, car les pores sont ouverts de sorte à faciliter l’absorption de l’huile dans l’épiderme.

Par conséquent, il bénéficiera de tous les avantages.

L’utilisation de l’huile par la voie orale

Il existe deux principaux moyens de prendre l’huile d’onagre par voie orale.

1) Vous pouvez prélever dans une cuillère (à soupe ou à café, selon la recommandation) d’huile et boire immédiatement.

Il faut veiller à bien mesurer pour obtenir la dose nécessaire à votre traitement prescrit par un spécialiste.

2) Il existe des gélules contenant une quantité bien définie d’huile.

Vous pouvez en prendre, une, deux ou trois selon la prescription qui vous a été faite.

En conclusion, l’huile d’onagre est une huile essentielle qui détient plusieurs propriétés.

Sa bonne utilisation permet de prévenir, de soulager et même parfois de traiter bon nombre de maladies.

Dans tous les cas, demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Systema : un art martial russe pour la self défense ?

Comment trouver et développer sa force intérieure ?

Catégorie : Médecines alternatives