Stress et hypersensibilité au bruit : quelles solutions ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le stress est non seulement la réaction qui résulte d'une situation donnée, mais elle est également le signe de certains problèmes de santé.

L'hypersensibilité au bruit fait partie de ces altérations de la santé. Responsable de sensations très désagréables, l'hypersensibilité est gênante et il est particulièrement gênant de vivre avec.

Stress et hypersensibilité au bruit

Voici ce que vous pouvez faire pour vaincre ce problème.

Stress et Hypersensibilité, de quoi s'agit-il ?

Le stress est un phénomène tout à fait naturel.

Il est une réaction du corps face à une situation donnée.

Il peut s'agir notamment d'une agression, de la pression au travail, de la peur de ne pas réussir, etc. Certains décrivent le stress comme un élément favorisant une adaptation à une situation nouvelle.

Il faut savoir que le stress n'est pas une mauvaise chose en soi.

Il en existe deux types : le bon stress et le mauvais stress.

En effet, conscient du changement qui s'opère ou de la situation courante, le stress agit telle une alarme.

Il pousse à s'adapter, à trouver des solutions et à se surpasser.

Vu de cet angle, le stress est qualifié de bon.

Il est positif parce qu'il permet d'être efficace et meilleur.

Le stress peut subvenir brutalement et avec une forte intensité.

Il peut durer dans le temps et devenir incontrôlable.

Il se manifeste de cette façon quand l'on ne trouve encore aucune issue aux situations auxquelles on fait face et lorsque ces dernières s'enchaînent.

Dans ces cas, l'organisme réagit négativement, perd ses moyens et se voit submergé.

Il s'agit d'un stress dit mauvais ou négatif.

Il est responsable de plusieurs problèmes de santé.

Le stress négatif se manifeste généralement par une fatigue, des douleurs, des troubles digestifs… Les conséquences sont nombreuses et l'hypersensibilité au bruit en fait partie.

L'hypersensibilité au bruit, souvent associée aux acouphènes est une affection de l'audition.

Les personnes atteintes ont une perception augmentée des sons.

Ceci étant, elles n'ont pas un meilleur sens auditif que la normale.

Cette hypersensibilité se manifeste par une intolérance à certains bruits du quotidien.

Chaque bruit est perçu comme une agression ou une douleur.

Les manifestations de ce trouble font qu'il est vu comme un handicap.

Il existe encore des doutes autour des causes de ce trouble de l'audition.

Cependant, il est probable qu'il survienne suite :

  • à une paralysie faciale ;
  • à un traumatisme crânien ;
  • à une consommation de médicaments ototoxiques ;
  • à un choc émotionnel, notamment un stress post-traumatique.

L'hypersensibilité au son affecte le quotidien des personnes atteintes.

Ces dernières peuvent s'isoler, présenter des difficultés dans l'exécution de certaines tâches.

Cette affection auditive entraîne aussi la fatigue, l'irritabilité et le stress.

Quelles solutions contre le stress et l'hypersensibilité ?

Pour contrer l'hypersensibilité au son, il paraît judicieux d'éviter ses causes notamment le stress.

Le stress négatif, étant généré constamment par la vie, il est quasi impossible d'y remédier.

Il est toutefois possible d'améliorer sa façon de le gérer.

Pour y arriver, il faut réduire les facteurs de stress.

Identifiez les facteurs les plus courants de votre stress et réduisez-les.

Définissez des moments de la journée pour vous détendre et évacuer toute la pression accumulée.

Si vous n'y arrivez pas quotidiennement, essayez de le faire au moins trois fois par semaine.

Faites des activités physiques. Les efforts physiques vous permettront de libérer la tension.

Vous pouvez avoir recours à la natation, au footing, au vélo, au tennis. Suivez un emploi du temps. Libérez les tâches les plus importantes.

Ne vous laissez pas submerger, car ceci pourrait créer une pression, donc un stress négatif à la longue.

Dormez suffisamment et ne laissez pas le poids de la fatigue s'ajouter au stress.

Le bilan n'en sera que plus lourd.

Prenez des repas qui favorisent le sommeil (pâtes, riz, pommes de terre…) et évitez les substances caféinées.

Il existe d'autres façons de prévenir l'hypersensibilité au bruit.

Il suffira d'observer quelques comportements.

Protégez vos tympans en présence de bruits susceptibles de créer des dommages aux oreilles.

Au bout d'un moment (2 heures), retirez-vous d'un environnement trop bruyant et observez une pause dans un endroit silencieux.

Évitez de rester trop longtemps dans un environnement complètement silencieux.

Réduisez la consommation d'alcool, de cannabis, de tabac.

Ils ont un effet négatif sur les cellules nerveuses du système auditif ;

Si malheureusement, vous êtes en proie à une hypersensibilité au bruit, il existe des solutions pour vous soulager.

Réduire la protection auditive

Le système auditif aura une plus grande difficulté à tolérer le bruit si vous sortez d'un long silence.

Ne protégez vos oreilles qu'en cas de nécessité.

Ne le faites que lorsque vous êtes en présence de bruit capable de porter atteinte à votre système auditif.

La réduction de protection auditive permettra à vos oreilles de s'habituer au bruit ambiant.

Éviter le silence

Entourez-vous de bruits habituels que vous ne trouvez pas agaçants.

Pour ce faire, vous pouvez laisser des appareils tels que votre ventilateur allumé.

Dans le cas où un bruit vous gênerait particulièrement, ne le coupez pas.

Réduisez sa perception jusqu'à ce qu'elle soit tolérable.

Éloignez-vous-en progressivement ou baissez le volume.

L'objectif est d'éviter que vos oreilles ne s'habituent au silence.

Même à faible intensité, maintenez un bruit ambiant.

Adapter son environnement

Créez un environnement sonore qui vous convient.

En guise d'exemple, mettez une musique que vous aimez à volume confortable. Ceci réduira la sensation désagréable que pourraient vous procurer certains autres bruits.

Suivre une rééducation auditive

L'idée est de réhabituer progressivement le système auditif aux sons.

Ce traitement se montre efficace au bout de 10 jours généralement chez certains patients.

Il existe des centres habilités à aider les patients via cette méthode.

Elle est conseillée pour tous les malades, spécialement pour ceux qui n'aiment pas beaucoup les médicaments.

Consulter un médecin

Celui-ci pourrait vous rediriger vers un spécialiste ORL, un psychologue, un ostéopathe ou un sophrologue pour une meilleure prise en charge de votre problème.

Le traitement varie selon le diagnostic ainsi que l'aptitude de chaque personne à gérer son stress.

L'idéal est d'en parler le plus tôt possible.

En définitive, il faut retenir que le stress et l'hypersensibilité au bruit sont deux maux associés.

L'un peut entraîner l'autre et inversement.

Il convient donc d'éviter chacun d'eux individuellement afin de ne point faire face à ce cercle.

En cas d'atteinte, vous pouvez opter pour les différentes astuces proposées ici ou consulter vite un médecin pour un traitement médicamenteux.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Stress et angoisse lors des fêtes de fin d’année : que faire ?

Stress et médecine ayurvédique : les solutions ?

Catégorie : Stress