Pourquoi je bloque ma respiration inconsciemment ? Réponse


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La respiration est l’inspiration de l’oxygène pour alimenter les organes vitaux et le rejet de gaz carbonique nuisible à l’organisme.

Ce phénomène se fait de manière naturelle sans qu’on ait besoin de fournir d’effort.

Pourquoi je bloque ma respiration inconsciemment

Malheureusement, il peut arriver que certains facteurs poussent l’homme à couper sa respiration sans qu’il en ait conscience.

Ce phénomène est parfois qualifié de détresse respiratoire.

Les conséquences peuvent s’avérer tragiques pour la personne dont la respiration se bloque contre son gré.

Cela peut conduire à la mort si rien n’est fait dans les plus brefs délais pour apporter secours à la personne victime de ce malaise.

Insuffisance respiratoire

La première réponse possible à l’arrêt brusque et non-intentionnel de la respiration peut être l’insuffisance respiratoire.

Selon les médecins, cette difficulté intervient lorsque l’hématose, l’appareil respiratoire n’arrive plus à jouer pleinement son rôle.

Ce comportement anormal est soit chronique, aiguë ou grave.

En effet, le nombre des échanges gazeux (entrée d’oxygène dans l’organisme et la sortie du CO2) devient subitement inférieur à la moyenne normale.

Dès lors, la respiration prend un coup et s’arrête indépendamment de la volonté du sujet.
On peut manquer d’oxygène lorsqu’on est près d’un feu, dans un espace non aéré et où il est difficile de respirer.

Même en altitude on peut être privé d’oxygène.

Tous ces points énumérés perturbent la fonction nerveuse et provoquent des arrêts brutaux de la respiration sans qu’on n’en soit conscient.
Il faut ajouter que cette situation inconfortable est parfois la conséquence d’un terrible accident, des maladies respiratoires ou de la dépression du centre respiratoire.

En effet, le centre respiratoire chargé de réguler la respiration peut être endommagé par des substances telles que la drogue.

À cela, il faut ajouter l’anxiété et le stress qui agissent inconsciemment sur la respiration.

Aspiration d’une substance inappropriée

L’aspiration d’une substance toxique ou inappropriée peut être la cause d’un blocage involontaire de la respiration.

Ceci intervient généralement au niveau des enfants.

Ils prennent des produits dont ils ne connaissent pas l’origine pour le sentir.

Cet acte peut leur créer des ennuis de santé.

D’autre part contre avalent des objets (capsules, des billes et leurs jouets de taille minime).

Il n’y a pas que les enfants, même de grandes personnes peuvent être victimes du blocage imprévu de la respiration quand elles avalent de travers une nourriture.
Tout ceci bloque le trajet normal de l’air dans l’organisme.

Dans certains cas les graves, la personne ne peut pas vomir l’objet avalé.

Généralement quand une personne n’arrive pas à respirer normalement par les narines, on lui demande de le faire en ouvrant la bouche pour parler.

Or dans ce cas, la personne ne peut pas faire usage de sa voix encore moins tousser.

Si rien n’est fait dans l’immédiat, la personne verra sa respiration s’entrecouper car son organisme commence à manquer d’oxygène.

Les troubles d’estomac et le gonflement des voies aériennes

Suite à la consommation d’une nourriture avariée ou de boisson contaminée, la personne peut avoir l’envie de vomir.

C’est une réaction normale de l’organisme qui détecte un corps étranger nuisible à son métabolisme.

Lors des vomissements, il peut se poser un grave problème qui peut entraîner un blocage du processus de respiration.

En fait, les vomissures très acides peuvent dévier les canaux normaux devant leur permettre d’être rejetés de l’organisme.

Au cas où ces souillures obstruent effectivement les voies respiratoires de l’homme ou encore si celui-ci les inhale involontairement, alors, elles peuvent provoquer un arrêt cardiaque.
On voit donc que ce trouble d’estomac est l’une des réponses pouvant justifier l’arrêt inhabituel de la respiration d’une personne.

Ce cas de figure est beaucoup fréquent chez les individus inconscients qui se trouvent la plupart du temps à l’hôpital sous traitement médical.
Le gonflement des voies aériennes est aussi à la base de l’arrêt brusque de la respiration.

Les voies qui permettent à l’homme de respirer prennent du volume quand ils font face à une allergie.

En effet, il y a des personnes qui sont allergiques à des piqûres dans certaines zones de leur corps.

La piqûre d’une bête sur le cou ou sur la bouche peut provoquer le gonflement des voies respiratoires se trouvant dans ces endroits.

Ce qui entraîne inéluctablement la réduction du passage de l’air dans les alvéoles pulmonaires, le nez, la bouche, la trachée, le larynx, les bronches, les poumons etc.
Il est alors nécessaire de les dégager au plus vite pour ne pas souffrir davantage car les conséquences immédiates sont l’arrêt cardiovasculaire et la mort.

La strangulation et la pendaison

On peut mettre la strangulation et la pendaison au nombre des phénomènes qui arrêtent brusquement la respiration d’une personne.

Il faut entendre par strangulation encore appelée l’étranglement, le fait de broyer les artères carotides de la trachée et les veines jugulaires du cou.

La respiration s’arrête d’un seul coup et l’homme peut mourir asphyxié puisque le corps n’arrive plus à s’alimenter en oxygène.
Quant à la pendaison, c’est le fait de se donner la mort attachant une corde à un poteau ou à un arbre.

C’est cette corde qui va serrer le cou jusqu’à obstruer les voies respiratoires les privant ainsi de l’air.

En médecine, on appelle hypoxie le manque d’oxygène dans le corps.

En effet, l’oxygène est l’air que l’homme doit transporter dans son corps en respirant tout simplement.

Or, lors de la pendaison, l’homme ne peut plus respirer, le manque d’oxygène met fin à ses jours sur la terre.

Toutefois, précise le corps médical, l’hypoxie peut être aussi causée par l’inaptitude des tissus cellulaires à utiliser l’air pourtant disponible dans le corps pour son bon fonctionnement.

Dans l’un ou dans l’autre cas, la respiration de l’homme s’arrête de manière brusque sans qu’il ne soit capable d’intervenir.

Les difficultés de la cage thoracique

La cage thoracique est le centre de la respiration de l’homme.

S’il est atteint, si son fonctionnement est anormal, l’on aura des difficultés au niveau de la respiration qui s’entrecoupera.

En effet, les côtes qui font partie de cet organe peuvent être fracturées.

Ce malaise peut créer une énorme gêne de ventilation et un bouchon au niveau des poumons.

La respiration devient ainsi difficile.

Il faut aussi craindre une plaie thoracique soufflante qui est l’une des causes des troubles respiratoires.

Conclusion

Il y a plusieurs réponses à l'arrêt brusque de la respiration.

Il y a d'abord les insuffisances respiratoires, l'inhalation de substances toxiques, le stress, la dépression et bien d'autres encore.

C'est l'essentiel des difficultés à la base des troubles respiratoires.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Pourquoi et comment utiliser l’huile de ricin ?

Profil psychologique de la personne lunaire ou solaire ?

Catégorie: Respiration