Pourquoi et comment utiliser la luminothérapie ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La luminothérapie est une technique de soin basée sur l’utilisation de la lumière artificielle.

C’est une thérapie qui a de nombreux avantages dans le traitement de nombreux troubles.

Pourquoi et comment utiliser la luminothérapie

Il existe aussi une manière de l’utiliser pour profiter de tous ces bienfaits.

Pourquoi et comment utiliser la luminothérapie ? On vous dit tout.

Pourquoi utiliser la luminothérapie ?

Plusieurs bienfaits découlent de l’utilisation de la luminothérapie.

Selon les experts, elle booste naturellement et sans effets secondaires le corps humain, sa vitalité et l’humeur de la personne qui l’utilise.

On note plusieurs améliorations au niveau de l’organisme de cette personne.

  • La réactivation des hormones de la bonne humeur

La luminothérapie a une influence positive sur la production de la sérotonine.

La sérotonine est l’hormone du bonheur.

  • L’amélioration de la qualité du sommeil

L’utilisation de la luminothérapie permet aussi d’avoir un sommeil plus reposant.

Selon une étude du Journal of Affective Disorders (Jan-Mars 2000), elle aide à se sentir plus éveillé.

Cette technique aide, en effet, à réguler la mélatonine qui se trouve être l’hormone du sommeil.

La luminothérapie permet de resynchroniser les cycles éveil/sommeil.

  • Le rétablissement des cycles biologiques

Le corps humain est réglé au travers de plusieurs cycles.

La production des hormones en fait partie.

Pour le bon fonctionnement du corps, ces cycles doivent être bien équilibrés.

La luminothérapie fait en sorte que tous ces cycles se déroulent de façon normale dans notre corps.

  • Le renforcement de la concentration

En participant à l’amélioration de la qualité du sommeil, la luminothérapie agit en même temps sur la concentration.

On est plus concentré et plus productif lorsqu’on arrive à bien dormir.

Ce qui n’est pas le cas lorsqu’on dort mal.

  • La diminution des fringales

D’après une étude publiée en mai 1994 dans la revue The American Journal of Psychiatry, le manque de sérotonine provoque des envies de sucreries et de lipides notamment en milieu ou fin d’après-midi.

Ce phénomène qui est le plus répandu chez les femmes les expose à une prise de poids.

Pour contrer cet état de choses, on peut utiliser la luminothérapie.

Elle permet d’augmenter cette hormone grâce à l’apport de lumière.

Les fringales sont ainsi maîtrisées.

  • La prévention contre la dépression saisonnière ou blues hivernaux

Si les variations de lumière vous influencent, alors voilà la solution pour vous.

La luminothérapie a aussi un effet positif contre la dépression saisonnière.

Elle prévient le dérèglement des transmetteurs pouvant causer les humeurs dépressives.

Elle fonctionne à peu près comme un antidépresseur naturel.
D’après les chercheurs, la luminothérapie aurait aussi montré son efficacité en ce qui concerne la dépression en général (la léthargie par exemple).

Elle est efficace en cas de décalage horaire ou de travail nocturne.

Comment utiliser la luminothérapie ?

Au début, les séances de luminothérapie se faisaient dans des centres médicaux, des hôpitaux et des centres de bien-être.

Elles étaient plus organisées par les médecins, les psychiatres, les neurologues, les naturopathes… Au fil du temps et pour des raisons de praticité, il est maintenant possible de les faire chez soi, mais il faut pouvoir créer d’abord les conditions adéquates.

En effet, afin d’avoir des résultats probants à l’issue de l’utilisation de la luminothérapie, il faut pouvoir respecter certaines règles.
Il faut noter que l’approche doit être personnalisée en fonction de chaque personne.

Le calendrier des séances doit prendre en compte les contraintes horaires hebdomadaires du patient, la période de l’année ainsi que les éventuels troubles ophtalmologiques ou le port éventuel de verres correcteurs.
Pour la séance, le patient doit confortablement s’installer devant une lampe de luminothérapie réglée tout au moins sur 2 500 lux.

Généralement, on recommande une intensité de 10 000 lux à 30 cm du visage.

Ceci est l’équivalent d’un soleil d’été.

Il est nécessaire de garder ses yeux ouverts pendant la séance afin de faciliter l’absorption de la lumière par la rétine.

La lampe quant à elle doit être installée au-dessus de la ligne des yeux.
En fonction du type de lampe utilisée, on sera aussi amené à faire sa séance à tel ou tel moment de journée.

Le temps d’exposition à la lumière dépend aussi de la lampe choisie.

  • Pour les lampes et panneaux de luminothérapie

Ce sont les dispositifs traditionnels de luminothérapie.

Ils ont la forme d’un panneau lumineux ou d’une lampe.

Il est recommandé de les utiliser en début de matinée pendant une durée de 20 à 30 minutes.

Au cours de la séance, il faut faire face à la lumière de la lampe.

Par ailleurs, il est possible de faire de la lecture, d’écouter de la musique ou de travailler sur son ordinateur tout en faisant cette thérapie.

  • Pour les lunettes de luminothérapie

Il s’agit de sur lunettes le plus souvent utilisées par les personnes ne disposant pas d’assez de temps pour rester devant des lampes pour leurs soins de luminothérapies.

Elles sont efficaces dans le cadre de déplacements et permettent de supprimer les effets jet-lag (décalage horaire).

Les travailleurs de nuit peuvent aussi l’utiliser le soir.

  • Pour le simulateur d’aube

Même s’il est utilisé pour la luminothérapie, le simulateur d’aube n’est pas un appareil de luminothérapie.

Le dispositif qui se présente sous la forme d’un réveil a cependant montré son efficacité dans le traitement de la dépression saisonnière à l’instar des lampes de luminothérapies.

On l’utilise pour reprogrammer l’horloge biologique des cycles éveil/sommeil.

Le simulateur d’aube diffuse une lumière d’intensité progressive pour permettre à son utilisateur de sortir tout doucement et sans stress de son sommeil.

Quelles précautions prendre lors de l’utilisation de la luminothérapie ?

Même si selon les études, la luminothérapie est totalement inoffensive, il convient de prendre certaines précautions dans des cas très particuliers.

Les précautions sont de rigueur lorsque vous avez un grave problème de vue ou quand vous avez subi une opération oculaire.

C’est aussi indispensable dans le cas où un professionnel de la santé vous aurait déconseillé la lumière vive ou encore lorsque vous prenez des médicaments photosensibles.

Il est aussi préférable d’accompagner sa luminothérapie d’un changement d’habitudes de vie.

Vous pouvez par exemple vous remettre au sport ou augmenter vos sorties à l’extérieur.
En somme, la luminothérapie dispose de nombreux avantages et permet d’améliorer la qualité de vie du patient.

Pour bien profiter de ses avantages, il faut choisir une lampe de luminothérapie qui répond à ses besoins et habitudes.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Pourquoi et comment prendre du Millepertuis ?

Pourquoi et comment utiliser la menthe poivrée en huile essentielle ?

Catégorie : Médecines alternatives