Stress et médecine traditionnelle chinoise : les solutions ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le stress est défini comme l'ensemble des réactions d'un organisme soumis à des pressions ou contraintes de son environnement.

Ces réactions sont en général physiques, mentales et émotionnelles.

Stress et médecine traditionnelle chinoise

Mais la médecine traditionnelle chinoise, elle, considère principalement le stress comme un embouteillage énergétique.

Pour le traiter, elle préconise des solutions ou méthodes qui n'ont rien à voir avec celles de la médecine occidentale.

Le stress en général

Lorsque nous sommes stressés, notre organisme (précisément la glande corticosurrénale) secrète du cortisol.

Cette hormone se charge alors de maintenir le taux de glucose dans notre sang pour la nutrition des muscles, du cœur et du cerveau.

Elle limite également la variation de l'équilibre physiologique de l'organisme en régulant les glucides, des lipides, des lipides et de l'eau.

Le stress se manifeste par plusieurs signes et symptômes.

Ces derniers nuisent considérablement aux activités de la vie quotidienne et au bien-être.

Pour traiter le stress, la médecine classique conseille la prise de médicaments calmants ou antistress.

Le stress vu par la médecine traditionnelle chinoise

Pour la médecine traditionnelle chinoise, l'énergie circule de façon harmonieuse dans le corps d'une personne en bonne santé.

Lorsque l'énergie est perturbée, un embouteillage énergétique se crée et provoque le stress.

Pour elle, chaque émotion est liée à un organe en particulier.

  • La colère perturbe le foie, la rate et l'estomac, créant ainsi des réactions digestives anormales et des lésions hépatiques.
  • La tristesse influence les poumons, provoquant des réactions nuisibles à la respiration.
  • La peur ou la panique nuisent aux reins et poussent le corps à des réactions incontrôlées.

La médecine traditionnelle chinoise met en cause le foie comme le premier organe affecté par l'embouteillage énergétique.

Elle explique cela par le fait que le foie appartient à la phase Bois.

Dans la tradition chinoise, le Bois représente le mouvement au niveau physique (muscles et tendons).

Il représente aussi le mouvement au niveau mental par la conscience qui sort du corps la nuit pour atteindre le monde du rêve.

Un évènement bouleversant ou une pression constante peut d'un coup bloquer la circulation d'énergie dans le foie.

La médecine traditionnelle chinoise parle alors de "suppression du foie".

Les conséquences sont aussi physiques que psychologiques.

Physiques

  • Nausées, vomissements, brûlures d'estomac ;
  • Diarrhée, constipation, mauvaise digestion ;
  • Tensions musculaires au cou, à la nuque, aux épaules...;
  • Des sensations de blocage à la gorge ;
  • Maux de tête, vertige, fatigue ;
  • Insomnie, palpitations, transpirations excessives, difficulté à respirer ;
  • Hoquet.

Psychologiques

  • Inquiétude, panique, frustration et impatience ;
  • Préoccupation, manque d'enthousiasme ;
  • Rongement des ongles, saut de repas ;
  • Confusion d'idées, difficulté de concentration, troubles de mémoires ;
  • Développement de comportements antisociaux.

Selon cette approche de la médecine traditionnelle chinoise, il faut apprendre à gérer ou exprimer sa colère, ses frustrations, ses émotions pour lutter contre le stress.

Les solutions de la médecine traditionnelle chinoise contre le stress

Pour traiter le stress, la médecine traditionnelle chinoise propose différentes solutions telles que : l'acupuncture, la phytothérapie, la méditation, les exercices de relaxation et de respiration et le Qi Gong.

La phytothérapie

La phytothérapie est conseillée lorsque le blocage d'énergie dans le foie est la conséquence d'un autre déséquilibre.

Dans ce cas, elle se charge de traiter directement les symptômes et la racine du problème.

Pour le traitement des symptômes, on retrouve en pharmacopée chinoise :

  • Le millepertuis : il s'agit d'une plante utilisée depuis l'antiquité pour apaiser et réguler les émotions.Elle stimule les neurotransmetteurs comme la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline.Elle traite l'angoisse, l'anxiété et les états dépressifs.
  • La poudre de perle : elle traite principalement la peur, l'angoisse et facilite le lâcher-prise.

L'acupuncture

Lorsque la suppression du foie est entraînée par des émotions, la médecine traditionnelle chinoise utilise l'acupuncture comme solution.

L'acupuncture est considérée comme une médecine énergétique.

Elle permet de mieux analyser le sens des différents symptômes du stress.

Elle suggère une vision globale de l'homme qui ne se base pas sur la répartition des organes, mais plutôt sur l'esprit et l'environnement.

Ainsi, elle traite la cause du stress et ses symptômes.

Une séance d'acupuncture commence généralement par un interrogatoire.

Cela a pour objectif de déceler les caractéristiques du Yin ou Yang, les symptômes et l'état du patient.

Il s'ensuit un examen clinique général allant du sommeil aux troubles physiologiques.

Après cela, l'acupuncteur va analyser les sentiments du patient (colère, peur, angoisse, chagrin etc.).

Notons que les traitements d'acupuncture sont spécifiques et adaptés par personne.

Pour pratiquer, l'acupuncteur utilise de fines aiguilles stériles et à usage unique.

Il les place sur des points bien précis de votre corps.

Cela a pour effet de libérer les blocages des méridiens, harmoniser le flux d'énergie et rétablir l'équilibre entre le Yin et le Yang.

Les aiguilles sont gardées entre 40 et 50 minutes à chaque séance.

Elles provoquent une réponse de relaxation qui diminue le rythme cardiaque, baisse la pression artérielle et réduit le stress.

Le Qi Gong

Le Qi Gong se fonde sur le Tao et les principes du Yin et du Yang.

Il accorde également une grande importance à l'énergie.

Même s'il existe différentes formes du Qi Gong, les principes de base restent identiques et sont :

  • L'harmonie des gestes et de la respiration ;
  • La respiration profonde ;
  • La concentration de l'esprit.

Pour la pratique du Qi Gong, un spécialiste ou un professeur procède au préalable à une consultation du patient.

Cette consultation fournit des renseignements sur la santé et la condition physique du patient.

Ensuite, le professeur enseigne les postures traditionnelles.

Pratiqué au quotidien, le Qi Gong permet de combattre le stress et de favoriser l'équilibre mental et physique.

La méditation

La méditation propose d'accepter ses difficultés ou ses angoisses pour être apaisé.

Avec la méditation, l'on se focalise sur le souffle et les sensations corporelles pour ressentir l'apaisement.

Cet état libère du stress et procure une sensation de bien-être durable.

Les techniques de relaxation du foie

La relaxation permet d'apprendre à gérer ses émotions.

Elle peut se faire :

  • Avec la posture du cadavre ou Savasana en yoga : on s'allonge sur le dos au sol tout en se détendant les bras et les jambes.On maintient le corps immobile et on relâche ensuite les tensions musculaires.On se concentre ensuite sur chaque partie du corps en gardant les idées claires.
  • Avec la technique de concentration musculaire volontaire : on s'allonge également au sol, immobile et détendu.Ensuite on contracte volontairement les muscles pendant quelques secondes et on les relâche doucement.
  • Avec un bain chaud aux huiles essentielles relaxantes.
  • Avec des massages relaxants.

Conclusion

La médecine traditionnelle chinoise considère les émotions comme source première des maladies.

Ses solutions reposent avant tout sur des pratiques permettant la gestion des émotions.

Elle peut donc être très efficace contre le stress.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Stress et médecine ayurvédique : les solutions ?

TDAH : comment gérer et s’en sortir ?

Catégorie : Médecines alternatives