Méthode Gordon : résolution des conflits en entreprise ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La mauvaise communication est l’une des principales sources de conflit en entreprise.

Elle se manifeste le plus souvent par la dévalorisation d’un subalterne par sa hiérarchie.

Méthode Gordon

Elle se remarque aussi entre les salariés du même rang. Ses effets sont destructeurs pour la motivation, l’engagement et l’efficacité au travail en ce qu’ils sapent la cohésion du groupe.

Pour remédier à cette situation, la Méthode Gordon est mise en place.

Œuvre du psychologue humaniste américain Thomas Gordon, elle permet de résoudre les conflits sans faire de gagnant ni de perdant.

C’est la technique de communication dite Win-Win.

Elle est basée sur le "Message Je" et sur "l’écoute active".

La résolution des conflits en entreprise Sans Perdant

Les rapports humains sont régulièrement marqués par des conflits.

La vie en entreprise n’échappe pas à cette logique.

Les humeurs et les tempéraments des employés divergent et ils ne peuvent pas avoir les mêmes points de vue sur tout.

À cela s’ajoutent les exigences de la hiérarchie et l’impatience de la clientèle.

Il n’est pas rare que dans un tel environnement stressant, la communication devienne agressive, voire violente.
Une fois que les conflits sont là, il faut trouver la bonne façon de les résoudre.

Plusieurs approches proposent des méthodes de résolution des conflits en entreprise.

Parmi elles, la méthode Gordon se démarque par son originalité et son humanisme.

Elle permet de résoudre les conflits sans envenimer les frustrations.

Traditionnellement, la résolution d’un différend doit aboutir à un perdant et un gagnant.
Parmi les protagonistes, l’un doit affirmer son pouvoir et l’autre doit dissimuler sa frustration.

Il n’est pas étonnant que les enquêtes menées dans le milieu du travail révèlent que 75 % des salariés qui démissionnent n’abandonnent pas leur travail, mais plutôt leur chef.

Cette forme de résolution empoissonne la collaboration.

Elle fait subsister des rancœurs qui nuisent au bon fonctionnement de l’entreprise.

Les étapes de la réalisation de la Méthode Gordon

Grâce à la méthode du psychologue Thomas Gordon, les conflits sont réglés de façon efficace. Tous les protagonistes en sortes gagnants.

Elle se résume en deux étapes essentielles.

L’écoute active

L’écoute active implique une perception empathique de votre interlocuteur.

Elle vous permet de vous substituer à lui pour mieux le comprendre.

Derrière les réactions de chacun, il y a une réalité, un vécu, un mal-être qui façonne sa vision des choses.

Il n’est pas toujours évident d’en être conscient.
L’écoute active de la méthode Gordon vous permet de choisir la bonne formulation pour communiquer plus efficacement.

Elle permet d’analyser les comportements et les réactions pour trouver leurs causes profondes et pour aider plus efficacement votre interlocuteur.

Le Message Je

La méthode de communication de Thomas Gordon vous permet de vous exprimer avec objectivité dans un premier temps et avec émotion pour finir.

Elle permet de ne pas mélanger l’émotion et les faits et facilite ainsi la compréhension.

C’est la méthode dite de l’affirmation de soi.
Le « Message Je » consiste en l’énoncé objectif des faits qui sont à l’origine de votre frustration.

Il permet à votre interlocuteur d’appréhender clairement les faits qui lui sont reprochés.

À cette étape, vos émotions n’entrent pas encore en jeu et vous ne portez aucun jugement sur les faits.

Cette forme de communication veille à ne pas blâmer l’auteur des actes en cause.
Ensuite vient l’effet des faits non pas sur celui qui s’en plaint, mais sur la productivité de l’entreprise.

Enfin, cette étape favorise l’expression de vos propres ressentis.

Le plaignant peut relater la manière dont la situation l’a affecté.

C’est le lieu d’exprimer ses émotions et son état d’âme.
Il est important de ne pas aller au-delà d’une brève expression de son ressenti.

Vous préservez ainsi votre intégrité et votre détachement.

Il faut également veiller à ne pas verser dans les accusations ou des jugements.

En procédant ainsi, vous ne passez pas pour quelqu’un qui donne des ordres, qui juge vos collègues et qui fait des crises de nerfs.

Vous pouvez ainsi avoir le contrôle de vos émotions tout en conservant l’influence que vous exercez sur vos interlocuteurs.

Les avantages de la Méthode Gordon pour les entreprises

Si les dirigeants d’entreprise passent l’essentiel de leur temps à faire du management, l’interaction avec les employés est omniprésente.

Pour qu’elle soit d’une bonne qualité, elle doit être basée sur une bonne communication.

Pour Thomas Gordon, l’acceptation et la compréhension l’emportent sur l’analyse et l’interprétation.
La gestion des conflits au sein de l’entreprise ne doit être basée ni sur l’autocratie ni sur le laxisme.

Elle doit être basée sur le consensus pour résoudre des conflits.

Cette approche permet de ne pas froisser l’estime des collaborateurs.

Ses avantages sont nombreux pour la gestion des différends au sein de la structure.

  • Communiquer de façon constructive et authentique

La Méthode Gordon favorise une communication non violente et sereine.

Les émotions étant exprimées avec détachement et objectivité après les faits, elle évite d’impacter négativement l’atmosphère du travail.

Les relations avec les collègues de travail sont plus détendues et la socialisation est beaucoup plus saine.

Les employés sont plus efficaces et participent à la bonne ambiance au sein de l’entreprise.

  • Augmenter la collaboration, la motivation et l’engagement

Les conflits étant désamorcés sans laisser de rancœur, chacun se sent respecté.

L’employé prend conscience qu’il appartient à un groupe qui l’estime. C’est une source de motivation.

Cette saine coopération rend les employés plus engagés et plus productifs.

Des études menées dans l’environnement de travail démontrent une augmentation de 12 % de la productivité des salariés quand ils sont dans un environnement de travail agréable.

  • Résoudre les conflits de façon satisfaisante et durable

La confiance et le respect de l’autre étant mis en avant avec la Méthode Gordon, une communication sans interprétation personnelle et sans jugement se développe au sein de l’entreprise.

Elle participe au bien-être général des employés.

Elle crée un sentiment de satisfaction et le plaisir de passer ses journées au travail.

Les employés épousent les valeurs de l’entreprise et se sentent plus concernés par ses missions.

Conclusion

La Méthode de gestion des conflits de Thomas Gordon s’impose comme une solution gagnant-gagnant.

Elle favorise une saine confrontation et améliore les relations entre les employés.

Les différents acteurs peuvent dès lors se libérer de leurs frustrations et s’adonner au travail en groupe.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Méthode Coué : efficacité sur le subconscient pour aller mieux ?

Moi intérieur : comment se connecter à son être intérieur ?

Catégorie : Vie professionnelle