Pourquoi et comment prendre du Millepertuis ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le millepertuis est une plante à fleurs jaunes en forme d'étoile comportant cinq pétales.

Elle peut être trouvée en Europe, en Amérique, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Asie de l'Est.

Pourquoi et comment prendre du Millepertuis

Sa hauteur varie entre 50 à 100 cm.

Elle est utilisée dans le traitement de plusieurs pathologies.

En effet, des études ont montré son efficacité dans le traitement de la dépression.

Son action est aussi prouvée sur la cicatrisation.

Souvent, le millepertuis est utilisé sous la forme d'un supplément alimentaire.

Mais il peut aussi être conditionné sous la forme d'une huile, d'une gélule ou d'une pommade.

Il est un remède naturel dont l’utilisation est interdite en France.

Dans certains pays, il est disponible sur ordonnance ou vendu librement.

Pourquoi prendre du millepertuis ?

Le millepertuis est une plante à fleurs.

Celles-ci sont exploitées pour produire des extraits liquides, des pilules et des thés.

Il est utilisé pour traiter des symptômes de la dépression.

C'est un remède très ancien.

Son utilité

Plusieurs études ont prouvé que le millepertuis réduisait les symptômes de dépression légère. Son action est comparable à celle des antidépresseurs sur ordonnance.

Le millepertuis est aussi utilisé pour traiter des plaies, des ecchymoses et des brûlures.

En effet, son activité virale lui permet de favoriser la guérison et la réparation des plaies.

Son action peut se faire ressentir dès quelques semaines ou quelques mois.

Cette plante contient :

  • de l'hypéricine,
  • de l'hyperforine
  • et de l'adhyperforine.

Ces composantes sont à l'origine de ses avantages médicinaux.

Leur action dans le cerveau engendre une augmentation des niveaux des transmetteurs chimiques que sont : la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline.

Ces ingrédients agissent en régulant l'humeur.

Par ailleurs, le millepertuis est aussi utilisé pour lutter contre la nervosité, la fatigue, le manque d'appétit, les troubles du sommeil et les symptômes de la ménopause.

Son action

Pour combattre la dépression, le millepertuis est pris par voie orale.

Il est utilisé pour des traitements à court terme.

Mais de nombreux patients continuent à le prendre plus longtemps.

Pris par voie orale, il aide également à réduire les bouffées de chaleur et les symptômes de la ménopause.

Parfois, il est combiné avec de l'actée à grappes noires pour lutter contre les symptômes de la ménopause.

Au bout de 6 semaines, les effets positifs du millepertuis peuvent être ressentis.

Pour la cicatrisation des plaies, l'application du millepertuis pendant 16 jours est efficace.

Dans ces cas, il est souvent ajouté à de la pommade.
Le millepertuis a aussi une action qui soutient le fonctionnement des anticoagulants.

Il agit également chez les personnes atteintes de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH).

Pour cette pathologie, il permet d'améliorer l'attention et l'activité.

Le millepertuis a également une action efficace contre la tumeur du cerveau.

En effet, il permet de réduire la taille de celle-ci.

Pris dans une faible dose, cette plante améliore la mémoire.

Elle est aussi efficace contre la nervosité, la diminution de la libido et les problèmes de sommeil chez la personne souffrant de changement d'humeur saisonnier.

Comment prendre du millepertuis ?

La dose recommandée est de 300 à 1 200 mg par jour.

Cette prise peut être fractionnée en une dose de 300 mg, trois fois par jour, ou deux doses de 600 mg par jour.

Parfois, le dosage de l'hypéricine ou de l’hyperforine conditionne la posologie.

Leurs proportions dans l'extrait de millepertuis sont déterminantes dans son efficacité.

À cet effet, des études ont utilisé des posologies différentes pour des résultats satisfaisants.

  • Pour 0,3 % d’hypéricine présente dans un extrait de millepertuis, il faut 3 doses de 300 mg par jour
  • Pour 0,2 % d’hypéricine, il faut 2 doses de 250 mg par jour
  • Pour 5 % d'hyperforine, il faut 3 doses de 300 mg par jour.

Par ailleurs, dans le cadre d'une détresse émotionnelle, une dose de 600 mg par jour sera requise.

Aussi, le traitement des symptômes de la ménopause peut être fait à l'aide d'un extrait de millepertuis.

Ainsi, il faudra 20 gouttes trois fois par jour pendant deux mois.

Pour le même traitement vous pouvez miser sur une dose de 300 grammes, trois fois par jour, pendant 3 à 4 mois.

Pour les femmes ayant accouché par césarienne, une pommade contenant 5 % de millepertuis peut être appliquée trois fois par jour pendant une semaine, afin de favoriser la cicatrisation des plaies.

Quelles sont les contre-indications du millepertuis ?

Le millepertuis contient du cytochrome 450.

Celui-ci incite le corps à produire certaines enzymes.

Or, le corps les utilise pour éliminer des médicaments.

Elles agissent aussi sur des produits chimiques ingérés dans la circulation sanguine.

Ces enzymes décomposent également les vitamines ingérées.

C’est le principe de l'induction enzymatique.

Il est similaire à celui de l’action du jus de pamplemousse.

Le millepertuis interfère ainsi avec l'action de certains médicaments.

Pris pendant 4 mois, le millepertuis ne semble pas nocif.

Certaines preuves montrent même qu’il peut être utilisé pendant plus de 12 mois.

Toutefois, certains effets secondaires ont été notés comme :

  • des troubles du sommeil
  • des difficultés à rester assis
  • la nervosité
  • l'irritabilité
  • les maux d'estomac
  • la fatigue
  • les étourdissements
  • les maux de tête
  • les réactions cutanées
  • la diarrhée

Il est recommandé de prendre le millepertuis le matin et de diminuer la dose en cas de troubles du sommeil.

Par ailleurs, à forte dose, le millepertuis peut provoquer des réactions cutanées.

Surtout si vous vous exposez au soleil.

Les personnes avec des sensibilités élevées peuvent avoir des réactions sévères ; même lorsqu'elles prennent des doses habituelles de millepertuis.
Les preuves ne sont pas formelles sur la nuisance du millepertuis pendant la grossesse.

Mais pendant l'allaitement, les nourrissons peuvent souffrir de coliques, de somnolence et d'agitation.

Les enfants peuvent prendre le millepertuis jusqu'à 8 semaines à partir de l’âge de 6 ans.

La prise de cette plante est déconseillée avant une intervention chirurgicale.

Son arrêt devra se faire au moins deux semaines avant celle-ci.

Le millepertuis interagit avec certains médicaments.

Il s'agit de :

  • médicaments contre la dépression
  • contraceptifs oraux
  • médicaments contre le VIH
  • médicaments contre la douleur
  • médicaments qui augmentent la sensibilité au soleil
  • médicaments sédatifs
  • médicaments contre les migraines
  • l’Alprazolam
  • l'acide aminolévulinique

Le millepertuis est disponible dans la plupart des magasins d'aliments naturels.

C’est le cas souvent dans les pays où une ordonnance n’est pas obligatoire.

De nombreux patients préfèrent sa prise à celle des médicaments.

Toutefois, la prise de cette plante doit se faire de manière progressive en diminuant la dose.

Un arrêt brutal peut causer des effets secondaires désagréables.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Pourquoi et comment prendre du Coenzyme q10 ?

Pourquoi et comment utiliser la luminothérapie ?

Catégorie : Médecines alternatives