Comment vaincre le perfectionnisme ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le perfectionnisme est une qualité qui peut vite devenir néfaste pour la santé et le bien-être de l'individu.

Lorsqu’il est constructif, il permet de connaître les rouages qui mènent vers l’atteinte de ses objectifs.

Comment soigner et vaincre le perfectionnisme

Toutefois, dès lors que l’excès est noté, votre quotidien rime avec procrastination, mal-être, fatigue et insociabilité.

Réagir pour vaincre et soigner le perfectionnisme devient donc indispensable pour retrouver l’équilibre.

Comment soigner le perfectionnisme ?

Vouloir être irréprochable dans l’ensemble de ses actions est une mentalité qui rime avec stress.

Pour éviter d’arriver à un burn-out ou à une perte d’intérêt pour plusieurs aspects de la vie, il devient primordial de se soigner.

Prenez conscience de votre perfectionnisme excessif

Le perfectionnisme étant un état psychologique, la prise de conscience reste la première étape pour s’en libérer.

Tant que vous n’aurez pas réalisé que votre perfectionnisme nuit à votre état mental et physique, il ne sera pas possible de vous soigner.

Il faudra donc prendre un certain recul par rapport à vos actions de tous les jours.

Une autocritique sera le meilleur moyen de déterminer les comportements excessifs qui vous désavantagent au quotidien.

Dites-vous que l’exigence que vous vous imposez a de l’impact sur vos résultats et vos affinités sociales.

Travaillez sur vous pour un perfectionnisme sain

Le fait d’être perfectionniste n’est pas un trait de caractère toxique tant qu’il reste sain.

Tous les problèmes qui émanent de cet état d’esprit relèvent de l'extrémité qui y est associée.

Les individus qui s’imposent la perfection dans tout ce qu'ils réalisent laissent leurs objectifs les définir.

Ce qui conduit souvent à un sentiment de malaise général qui n’est pas favorable à l’atteinte des résultats fixés.

De ce fait, travailler sur soi-même pour arriver à un perfectionnisme sain est nécessaire pour sortir de cet état de nervosité.

L’objectif sera donc de chercher à s’améliorer sur certains comportements, tout en conservant la même motivation.

Accordez du temps aux personnes de votre entourage

Même, s’il est essentiel de garder en tête vos objectifs professionnels pour faire avancer votre activité, vous devez être conscient que votre vie ne se résume pas au travail.

La relation que vous avez avec votre famille et vos amis doit être nourrie par des échanges et des actions.

Il est donc important de prévoir du temps pour vos proches dans votre quotidien.
Les gestes d’attention et les discussions que vous entretenez avec eux vous permettront de lâcher prise.

C’est l’une des meilleures thérapies qui vous permettent de vous soigner du perfectionnisme malsain.

Lors de ces échanges, essayez également de ne pas laisser votre esprit de perfectionniste gâcher les moments de plaisir.

Avoir toujours des attentes envers les autres ou vouloir les juger peut vite être source de conflits.

Profitez simplement de ces moments en toute convivialité.

Apprenez à déléguer

L’un des principaux défauts du perfectionniste est qu’il a tendance à vouloir tout faire de lui-même.

Il s’agit d’un comportement nocif qui vous épuise, sans pour autant vous mener vers vos objectifs.

En effet, il est très complexe de réaliser tout seul un ensemble de tâches qu’on peut déléguer, sous prétexte de vouloir de la qualité.

Il est préférable de former et de donner des instructions à d’autres pour qu’ils puissent vous appuyer dans votre activité.

Cela vous permettra de ne pas négliger votre bien-être ou vos relations interpersonnelles.

Une fois que vous aurez acquis l’habitude de déléguer, il sera plus simple pour vous de vous départir de vos mauvaises habitudes.

Comment vaincre le perfectionnisme ?

La solution pour vaincre le perfectionnisme est d’adopter ces nouveaux comportements dans la vie de tous les jours : être indulgent avec vous-même.

C’est la manière dont vous percevez les choses, mais également votre propre personne qui peut apporter des changements dans votre vie.

Remplacer le perfectionnisme malsain par une motivation saine suppose de la bienveillance envers vous-même.

Il faudrait donc être permissif des erreurs que vous pouvez rencontrer au cours de votre carrière et de votre vie en général.
Gardez à l’esprit que la réussite n’arrive généralement qu’au bout de plusieurs tentatives échouées.

De plus, il n’est pas dit que le succès doit être le résultat de toute tentative.

Le fait de penser ainsi vous inhibe et vous pousse à la procrastination.

En réalisant que les échecs sont des marges vers la réussite, vous prendrez le risque de toujours vous lancer au risque de faire des erreurs.

Écouter les signes de son corps

Pour éviter que les effets néfastes du perfectionnisme ne s’installent dans votre vie, il est important d’être à l’écoute de certains signaux.

La fatigue, l’anxiété, la frustration et le fait d’être obsédée par certaines pensées sont des éléments qui doivent vous alerter.

Par ailleurs, vous devez pouvoir vous rendre compte que votre nervosité mène à des difficultés dans la réalisation de vos tâches.

De cette manière, vous saurez prendre du recul dès le moment où le besoin se fait ressentir.

Ce qu’il faut éviter c’est que votre profession ait le monopole sur les autres aspects de votre vie.

S’organiser dans son travail

L’organisation sera sûrement votre meilleur allié pour vaincre le perfectionnisme toxique.

C’est suivant vos aptitudes physiques et intellectuelles que le travail doit être organisé.

Étant donné qu’il ne suffit pas d’être perfectionniste pour atteindre ses objectifs à temps, le mieux est donc de se concentrer sur ce qu’on peut réaliser en fonction de ses capacités.

Le travail ne doit donc pas être fait de manière dispersée, mais devra plutôt être découpé en tâches.

Pour chaque lot, il est aussi recommandé de se laisser un délai raisonnable pour l’effectuer.

Il arrive souvent que les marges retenues soient dépassées en cours de réalisation.

Apprendre à être réaliste

L’ambition est une qualité commune à tous les grands hommes qui ont réussi à se faire un nom dans le monde actuel.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut d’emblée viser très haut.

Lorsque vous avez un projet en tête, vous commencez par les petits détails pour ensuite vous attaquer aux plus grands.

Dans votre thérapie contre le perfectionnisme, cette approche sera également à adopter.

Il n’est en effet pas envisageable de laisser d’emblée toutes vos habitudes pour en adopter de nouvelles.

La bonne approche est de procéder de manière progressive.

Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir du retard sur vos délais et de reprendre inconsciemment les mêmes comportements.
Bien que le perfectionnisme soit une qualité, il peut être nuisible pour la personne qui le pratique.

Toutefois, il est possible de le vaincre en se réorganisant, en reconnaissant ses erreurs et en allant vers les autres.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment réguler et stimuler l’hypophyse naturellement ?

Comment vaincre un complexe d’infériorité ?

Catégorie: Psychologie