Comment soulager une péricardite et libérer son péricarde ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La péricardite est une affection qui peut être fatale pour une personne qui ne suit pas un traitement adéquat.

Alors, comment soigner cette maladie et libérer son péricarde ?

Comment soigner une péricardite et libérer son péricarde

Définition des termes

Le péricarde est une enveloppe dans laquelle se trouve le cœur.

Il s’agit d’une sorte de sac assez fin mais très résistant qui est composé de deux feuillets dont le rôle est de protéger l'organe principal de l'appareil circulatoire.

La péricardite est l’inflammation de cette membrane protectrice.

C'est une lésion qui se manifeste par le remplissage des feuillets par un liquide.

Deux types de péricardite existent.

On distingue les formes aiguë et chronique.

La plus répandue est la forme aiguë.

Quels sont les symptômes de la péricardite ?

L’inflammation du péricarde est reconnaissable à travers certains symptômes qui ne sont pas forcément immédiatement visibles.

Le tout premier signe qui signale qu’une personne souffre de cette pathologie est la sensation d’une douleur au thorax.

Lorsque cette dernière est vraiment intense, voire atroce, on peut penser à une péricardite.

Il s’agit d’une algie qui irradie vers l’épaule et le dos.

Mais attention, les troubles cardiaques peuvent également occasionner des douleurs.

Il y a cependant une différence avec les souffrances dues à la péricardite.

Une algie causée par une péricardite a tendance à augmenter lorsqu’on inspire et quand on fait des mouvements du thorax.

De même, cette souffrance peut éventuellement être accompagnée d’un essoufflement, d’une toux sèche ou encore d’une petite fièvre.

Causes et diagnostic de la péricardite

À ce jour, on connaît plusieurs causes de lésion du péricarde.

De façon aléatoire, on peut citer comme causes, la mycose, une insuffisance rénale, des tumeurs, une infection virale ou bactérienne, le lupus érythémateux disséminé, une fièvre rhumatismale ou encore une sclérodermie.

Ce sont là, les causes probables d’une péricardite.

Mais il faut savoir que les personnes qui ont été victimes d’une crise cardiaque peuvent également souffrir de ce mal.

Il en est de même pour celles qui ont subi une intervention chirurgicale au niveau de la poitrine.

Des blessures ainsi que la consommation de certains médicaments sont aussi susceptibles de causer cette tumeur.
Pour déceler une péricardite chez quelqu’un, le professionnel de la santé procède par un simple examen clinique.

Cet examen se fait souvent à l’aide d’un stéthoscope pendant l’auscultation du cœur.

Au cours de la consultation, si un bruit anormal de frottement se fait entendre, il est possible qu’il s’agisse d’une péricardite.

À ce stade, il ne s’agit que d’un soupçon.

Le médecin fera alors un électrocardiogramme pour s’en assurer.

Ce dernier peut en effet montrer des signes de la péricardite.

Si l’électrocardiogramme est peu révélateur, une radiographie du thorax peut être nécessaire.

Là encore, les résultats ne sont pas forcément certains.

Pour être sûr qu’il s’agit réellement d’une inflammation de la membrane qui enveloppe le cœur, il faudra alors faire une échographie.

Si après l’échographie, le médecin décèle une péricardite aiguë, on effectuera une analyse du sang du patient.

Cette analyse permettra certainement de connaître les causes de votre mal.

Quels traitements pour soigner un sujet malade de péricardite ?

Les personnes qui souffrent de ce type de maladie représentent en moyenne 2 % des hospitalisations relatives à la cardiologie dans les centres hospitaliers.

Normalement bénigne, la pathologie peut devenir chronique voire fatale, si elle n'est pas traitée.

Voici les traitements qui existent pour soigner l’inflammation.

En cas de péricardite aiguë

Lorsque le mal a une origine infectieuse (virale ou bactérienne), il n’y a pas de quoi être alarmé.

Il se résorbe très vite si le sujet se repose plusieurs semaines d’affilée tout en prenant quelques anti-inflammatoires (Exemple : acide acétylsalicylique).

En plus, il n’y a aucune séquelle.

Par contre, pour les péricardites aiguës les plus sérieuses, une intervention chirurgicale en urgence peut être nécessaire.

Cette opération est même indispensable si un sujet a un épanchement purulent.

Si parmi les causes reconnues chez un individu, il y a le cancer ou une autre affection capable d'aggraver la situation, le traitement dépendra surtout de celui de cette pathologie.

En cas de péricardite chronique

Les formes chroniques sont moins fréquentes.

Du point de vue fonctionnel, elles engendrent l’accumulation d’un liquide à l’intérieur de la membrane qui devient plus épaisse.

Quand on a été malade de tuberculose ou subi une intervention chirurgicale dans la zone du cœur, on est particulièrement exposé.

Dans ces cas, l'enveloppe comprime peu à peu l'organe de circulation sanguine, ce qui peut être fatal pour le patient.

La forme chronique nécessite une intervention chirurgicale au cours de laquelle le médecin n'a d'autres choix que de retirer complètement le péricarde.

Comment libérer son péricarde ?

La principale fonction de cette sorte de bourse est d'isoler le cœur.

La membrane est située dans le plexus solaire et repose sur le diaphragme.

En général, quel que soit le choc, l’organisme a tendance à l’absorber.

Ainsi, le péricarde et le diaphragme absorbent aussi bien les chocs physiques qu’émotionnels, mais restent marqués.

Les sentiments influencent beaucoup le comportement des organes autour du cœur.

Bien respirer

La peur par exemple peut modifier le comportement de la membrane péricardique.

Lorsqu’on a peur, la respiration est souvent accélérée.

Pour le bien de l'organe, il faut essayer de retrouver une respiration normale.

Cela apportera de l’oxygène aux cellules et aux organes, notamment le diaphragme et le sac qui protège le cœur.

Pour retrouver une respiration normale, il faut faire des exercices d’inspirations et d’expirations régulières et posées.

De cette manière, la bourse cardiaque qui a pris du poids, est massée et se détend au fur et à mesure.

Alors, prenez désormais conscience de l’importance de la respiration et apprenez à votre corps à retrouver le rythme idéal.

Cela vous fera du bien et surtout, limitera les risques de péricardite.

Éviter de faire du sport

Notez cependant que pour diminuer le stress et améliorer sa respiration, on conseille souvent de pratiquer des activités physiques.

Par contre, pour libérer l'enveloppe cardiaque, il est déconseillé de faire du sport, car lorsqu’on souffre de cette maladie, le repos doit être de rigueur.
Pour conclure, sachez que la péricardite est normalement bénigne.

Mais elle peut être mortelle si elle se complique par un excès de liquide dans le péricarde ou encore par une infection généralisée.

Alors, dès les premiers signes, n’hésitez pas à consulter un médecin pour suivre un traitement adéquat.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment vaincre une addiction au sport ?

Comment soulager une douleur à l’estomac ?

Catégorie : Douleurs