Comment vaincre sa peur de rester bloqué dans un ascenceur ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Encore appelée ascensumophobie, la peur des ascenseurs est un mal qui prend de plus en plus d’ampleur dans les villes, en particulier, dans celles qui sont construites à la verticale.

Pour une ascension (passage d’un étage à un autre), plusieurs personnes optent pour les escaliers en lieu et place des ascenseurs.

Comment vaincre sa peur de rester bloqué dans un ascenceur

Cette peur irraisonnée leur fait perdre ainsi de précieuses minutes.

Pire, prendre par les escaliers peut s’avérer très fastidieux.

Vous avez donc le choix entre végéter dans cette peur latente et ses conséquences ou chercher les voies et les moyens de la dominer.

Si vous choisissez la deuxième option, cet article peut vous être d’une grande utilité.

Dominer la peur des ascenseurs par le questionnement

Pour vaincre la peur des ascenseurs, demandez-vous en amont, ce qui motive votre phobie.

Dans la plupart des cas, la réponse n’est pas toujours évidente.

Au lieu d’être liée à l’ascenseur lui-même, la peur prendra sa source ailleurs.

Par exemple, la peur de la foule (ochlophobie), la peur du vide ou la peur des espaces exigus (claustrophobie) peuvent nourrir une phobie pour les ascenseurs.
Avant de céder à la panique, il est urgent de parvenir à une parfaite maîtrise du traumatisme qui est lié à cette phobie de l’ascenseur.

C’est à partir de cette identification que vous devez apprendre à mieux gérer vos émotions.

Cela étant, un ascensumophobe qui a peur de la foule doit commencer par emprunter des ascenseurs dans lesquels il n’y a pas trop de monde.
Face à la claustrophobie, celui qui a peur des ascenseurs optera pour un passage dans un ascenseur qui n’est pas trop confiné.

Il apprendra ainsi à mieux gérer cette phobie.

Pour ceux qui ont peur du vide, les ascenseurs trop vieux ou susceptibles d’émettre des bruits inquiétants ne sont pas à fréquenter pour cet exercice de gestion phobique.

Dominer la peur des ascenseurs en s’intéressant à leur mode de fonctionnement

Beaucoup de personnes nourrissent une phobie pour les ascenseurs parce qu’elles ont des doutes quant à sa résistance.

Elles se disent donc que leur sécurité n’est peut-être pas assurée dans ces endroits.

Pour lever tout doute, et par ricochet, vous débarrasser de cette peur irraisonnée, vous gagnerez à vous intéresser au mécanisme qui soutient la mise en place de l’ascenseur.
Notez qu’en deux siècles d’existence et plus, cette construction a subi plusieurs améliorations dans le temps.

Ses formes modernes se présentent avec plus d’esthétisme certes, mais surtout avec un niveau de sécurité plus renforcé.

Les ascenseurs modernes sont généralement équipés de deux portes extérieures et intérieures.

De même, on y note la présence d’un détecteur d’obstacle.

Son rôle, c’est de pallier les risques de blocage de porte sur un passager.
Toujours dans le but d’assurer une bonne sécurité aux passagers, les ascenseurs disposent aujourd’hui, d’un limiteur de vitesse.

Il sert à mettre un frein à l’ascenseur lorsque celui-ci dépasse un certain niveau.

Ce limiteur de vitesse est appelé "parachute".

La cerise sur le gâteau pour ce qui concerne les ascenseurs actuels, c’est leur système d’alerte.

En cas de danger dans la cabine, ce dispositif permet d’alerter les personnes qui sont hors de l’ascenseur.

Elles pourront alors voler au secours des passagers.
Aujourd’hui, les pannes d’ascenseurs sont presque inexistantes.

Parmi les plus fréquentes, on ne compte généralement que celles qui sont liées aux blocages des portes ou à la surcharge occasionnelle.

Comprendre ce mécanisme et l’accepter peut vous permettre de dominer votre peur des ascenseurs.

Vous pourrez donc franchir le cap, l’esprit plus serein.

Dominer la peur des ascenseurs en relativisant

Vous n’êtes pas seul dans votre situation ! C’est la vérité que vous devez intégrer dans votre mental.

Plusieurs ascensumophobie considèrent à tort, leur situation comme étant trop exceptionnelle.

Bien que cela puisse être surprenant, plusieurs personnes, et même celles qui vivent dans votre entourage souffrent aussi de ce mal.

En parler n’est donc pas inutile.

Toutefois, il y a un risque que des personnes puissent se moquer de vous.

N’en faites pas une histoire ! Il y aura forcément quelqu’un qui vous comprendra et qui pourra vous aider à mieux relativiser.

Si par ailleurs, vous parvenez à vous mettre en contact avec d’autres personnes qui souffrent du mal, votre situation sera beaucoup plus gérable.
Vous comprendrez en dialoguant avec d’autres ascensumophobie, que cette peur s’inscrit dans un imaginaire collectif.

Elle peut provenir d’une inquiétude basée sur votre histoire personnelle ou provenir d’autres fantasmes.

Ces derniers sont généralement liés à la culture et au cinéma.

Dans certaines réalisations filmographiques, les ascenseurs sont utilisés comme des espaces de confinement.

L’angoisse du sujet face à ce trouble peut naître de là, par exemple.

De même, dans la langue française, l’ascenseur peut renvoyer à une figure de style, une allégorie qui traduit le passage d’un univers à un autre (de la vie à la mort, en occurrence).
Vous retrouvez en groupe pour parler de vos craintes et en apprendre davantage sur celles des autres peut vous permettre de dominer plus facilement ce mal.

Dominer la peur des ascenseurs par un changement de mentalité

Comme plusieurs autres troubles anxieux, l’ascensumophobie est un mal qui prend sa source du psychique.

Tout se passe dans la tête du sujet et c’est ce qu’il y conçoit qu’il matérialise dans ses faits.

Penser à un changement de mentalité peut donc porter de bons fruits quant à la gestion de ce mal.

Pour ce faire, vous devez avoir le courage de tourner le dos à toutes les conceptions erronées que vous aviez des ascenseurs.

Ils ne sont pas des lieux de prédilection pour les catastrophes, ni pour les événements sordides.
En lieu et place de ces images négatives qui remplissent votre réflexion, appuyez-vous sur les scénarios qui présentent les ascenseurs sous un angle romantique ou beaucoup plus amical.

Si cela peut vous aider, retenez que l’ascenseur dégage un certain taux d’adrénaline.

Cette hormone est essentielle aux fantasmes, voire aux pulsions érotiques.
D’un autre côté, prendre un ascenseur peut vous permettre de faire de nouvelles rencontres (le voisin ou la personne à qui vous hésitiez à parler autrefois par exemple).

Conclusion

Les solutions présentées dans cet article pour dominer la peur des ascenseurs ne forment pas une liste exhaustive.

Beaucoup d’autres solutions peuvent s’avérer utiles.

Toutefois, il est utile de savoir choisir l’alternative qui épouse parfaitement sa situation.
Il faut noter au passage que le recours thérapeutique n’est pas indispensable pour venir à bout de ce mal.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment maîtriser et utiliser l’énergie du chi ?

Comment masser son ventre et ses intestins pour booster son transit ?

Catégorie: Stress