Comment vaincre sa peur du dépistage VIH et d’être séropositif ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


On estime à plus de 37 millions le nombre de personnes qui vivent avec le SIDA dans le monde.

Malgré les campagnes de sensibilisation, les victimes de ce mal continuent d’être la cible d’une certaine stigmatisation.

Comment vaincre sa peur du dépistage et d’être séropositif

À cause de cela, la peur de contracter cette maladie augmente au point de créer une véritable psychose.

Cette situation englobe également la crainte du dépistage et celle d’être séropositif.
La peur de découvrir qu’on est séropositif peut nous éloigner des centres de dépistage.

Cela a pour conséquences de nous maintenir dans l’ignorance, faisant ainsi courir le risque de contaminer les autres.

S’il est absolument important de connaître son statut sérologique, il est tout aussi capital de vaincre sa peur du dépistage et du fait d’être séropositif.

Pour y arriver, il est important de tenir compte de certains paramètres.

Bien se renseigner sur la maladie

Une des façons de vaincre sa peur de connaître son statut sérologique est de bien connaître la maladie.

La crainte du virus est souvent causée par ce qu’on entend et par ce que les gens autour de nous en disent.

Vous devez obtenir toutes les informations nécessaires sur le VIH SIDA.

Renseignez-vous également dans votre hôpital pour savoir s’il existe un service d’assistance sociale qui pourrait mieux vous informer sur la maladie et la façon dont on peut vivre avec.
Dans le cas où vous connaîtriez quelqu’un de votre entourage qui a la maladie, il serait intéressant de discuter avec lui pour avoir les réponses aux questions que vous vous posez.

Par ailleurs, les associations de lutte contre le SIDA existent et prennent en charge le soutien psychologique des personnes.

Que ce soit celles qui craignent le dépistage ou celles qui sont déjà infectées, un suivi adapté est mis en place pour tous.

Elles disposent de professionnels qui sauront bien vous orienter et vous faire oublier votre phobie du dépistage.

Se faire accompagner par quelqu’un de confiance

Ce n’est pas toujours facile de se faire accompagner par quelqu’un lorsque l’on veut faire son test de dépistage. Cependant, cette approche pourrait être une bonne alternative lorsque vous n’osez pas y aller par peur du résultat.

Si vous avez un parent ou un ami dont vous êtes certain de la confiance, c’est le moment de lui demander de vous accompagner.

Pour vous mettre davantage en confiance, vous pouvez vous décider de faire le test ensemble.
De ce fait, il n’est plus question d’attendre seulement votre résultat, mais aussi le sien.

Vous serez plus serein pour faire le test.

Que les résultats soient disponibles à l’instant ou ultérieurement, vous pouvez choisir de n’ouvrir votre enveloppe qu’une fois rentré chez vous.

De cette manière, vous gardez la confidentialité de votre résultat si éventuellement il est positif et que vous souhaitez absolument garder le secret.

Mettre dans la balance les avantages du dépistage

Pour vous donner la force de vous faire dépister, vous devez prendre en compte les avantages du dépistage.

Savoir ou ne pas savoir, quel est le bon choix ? De toute évidence, il vaut mieux savoir que d’être dans l’ignorance.

Si vous sautez le pas pour faire votre test et qu’il s’avère négatif, vous n’en serez que plus soulagé.

Le fait de ne rien savoir peut vous causer des angoisses et avoir un impact sur votre santé émotionnelle et physique.
A contrario, si vous êtes déclaré positif, cela reste un avantage pour vous d’en être informé.

Vous pouvez ainsi prendre toutes les dispositions non seulement pour vous protéger, mais aussi pour protéger votre famille.

Grâce à cette information, vous éviterez que la maladie ne s’aggrave dans votre organisme en vous soumettant aux traitements pour la maîtriser.

De même, vous ferez plus attention à votre hygiène et à votre cadre de vie.
Vous accorderez plus d’importance à la façon de vivre afin de ne pas contaminer ceux que vous aimez.

Lorsque vous êtes dans l’ignorance de votre état, vous pouvez vous couper par mégarde et négliger de nettoyer la souillure.

En se blessant avec le même couteau, votre enfant est susceptible de contracter le virus.

Vous l’infectez ainsi simplement pour avoir refusé de connaître votre statut sérologique.

Prenez donc votre courage à deux mains et dépistez-vous !

Se dire que le SIDA est une maladie comme les autres

Il est passé le temps où le SIDA était pire que la peste.

Les chercheurs ont trouvé des remèdes qui permettent aux personnes infectées de vivre normalement leur vie, bien qu’abritant le virus dans leur corps.

Ce sont des millions de personnes qui vivent avec la maladie.

Il s’agit de personnes que vous ne soupçonnez même pas pour la simple raison qu’elles ne présentent aucun signe apparent.
Elles ne sont pas chétives, n’ont pas les cheveux arrachés et ne sont pas alitées.

Ce sont des personnes qui vivent normalement et vaquent à leurs activités.

Elles ont une vie sexuelle et peuvent même faire des enfants si elles le désirent.

La médecine a tout prévu pour que ces derniers ne soient pas contaminés.

Si éventuellement vous étiez séropositif, vous pouvez vivre comme toute autre personne normale.
Vous devez aussi savoir qu’il existe des maladies qui tuent plus que le SIDA.

Le Paludisme et l’Hépatite pour ne citer que celles-là tuent des millions de personnes par an.

Certaines pathologies comme l’Hépatite B sont même incurables.

Pourquoi devriez-vous avoir un jugement différent pour ce qui concerne le SIDA ?

Conclusion

Grâce à la science, une personne infectée du SIDA peut parfaitement vivre en bonne santé et mener une vie normale.

Pour cela, vous ne devriez pas craindre de connaître votre statut sérologique.

Rassurez-vous, ce ne sera pas la fin du monde pour vous.

Au contraire, cela permettra de prendre les précautions et toutes les dispositions nécessaires pour vous maintenir en pleine forme et profiter de la vie.

Plus on en sait sur notre état de santé, mieux on peut éviter le pire.
Si vous souhaitez vous faire dépister, il est tout à fait normal d’éprouver une certaine crainte.

Toutefois, il n’est plus question d’hésiter.

Si vous pensez que le SIDA est la maladie la plus dangereuse au monde, pensez un peu au COVID-19 et à ses ravages ! Vous craindrez peut-être moins ce virus ! Prenez soin de votre santé, faites votre test et dans l’éventualité d’une séropositivité, vous n’avez rien à perdre.

Vous prendrez mieux soin de vous.

Il est temps d’arrêter de stresser et de profiter de la vie !


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment vaincre sa peur des araignées ?

Comment vaincre sa phobie des guêpes et des abeilles ?

Catégorie: Stress