Comment surmonter et vaincre la peur de l’échec ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L'échec faisant partie de la vie, il est même un agent motivateur de la réussite.

Le plus important après tout, c'est de toujours se remettre débout, reprendre son bâton et de repartir.

Comment surmonter et vaincre la peur de l’échec

Personne ne veut échouer dans ses réalisations.

Malheureusement la peur de l’échec soulève d’autres problèmes : l’inaction, le manque de motivation personnelle et l’absence véritable de détermination.

Cette peur de perdre constitue un blocage voire un handicap pour l’émergence de l’esprit de créativité et d’analyse pour envisager une seconde chance.

Pourtant, l’échec ne devrait pas faire si peur.

Il doit plutôt être un élément catalyseur pour corriger à chaque fois ses erreurs, revoir ses plans d’action, élaborer toujours de nouvelles et meilleures stratégies.

L’échec ne doit pas nous décourager tant que le but n’est pas atteint.

Comprendre que l'échec fait partie de la vie

Le constat que nous faisons, est l’impossibilité d’envisager la réussite actuelle de l’humanité sans échec.

Le résultat de toutes les créations et inventions scientifiques que nous voyons, toutes les découvertes et réalisations humaines sont généralement passées par des périodes de ratés ou d’échecs notoires et légendaires.

La majorité des leaders et grands entrepreneurs ont tous échoué dans un premier temps ou même plusieurs fois avant de découvrir le Saint Graal de la réussite.

Leur passion, leur persévérance et leur abnégation ont eu raison de l’échec.
Comprendre que l’échec est le frère siamois de la réussite motive encore plus et permet de ne plus le voir comme la fin de toute chose mais son commencement.

Vivre sans vouloir affronter l’échec c’est vivre sans vouloir poser d’actes, sans rien faire, sans vouloir saisir les opportunités.

Les vainqueurs sont ceux qui surmontent la peur de l’échec, qui envisage aussi l’échec mais qui ont toujours un plan de remplacement, un Plan B.

L’échec est une véritable occasion pour se connaître soi-même : découvrir ses forces et ses faiblesses.

Vous devez considérer l’échec comme une situation passagère, un état temporaire qui ne peut pas vous empêcher de rebondir et d’aller à la conquête de votre victoire.
Pour réduire la peur de l'échec, vous devez chercher toujours à voir le bon côté des choses, vous devez toujours être positif et optimiste.

Prendre conscience que l'échec existe permet de minimiser la crainte l’échec mais cela ne signifie pas de rester inactif, de négliger ou de fermer les yeux sur les risques d’échec de votre projet ou entreprise.

Avoir confiance en soi et aux autres

La confiance en soi est le meilleur moyen de vaincre la peur de l'échec.

Disons que vous avez peur de l’échec au fond, parce que vous manquez de confiance en vous et dans les objectifs que vous vous êtes fixés.

Vous vous rendez à l’évidence que les objectifs ont été assignés dans la précipitation sans consultation des autres membres de votre équipe ou des spécialistes.

Vous voyez l’échec au finish, vous commencez à avoir peur et à paniquer.

Dans ce cas, commencez à relire vos copies et à y déceler l’origine de votre peur.

Comparez les moyens, les ressources disponibles et le volume de travail à accomplir par rapport au timing fixé.
Il n’est certes pas interdit de rêver mais vous devez avoir les pieds sur terre quand il s’agit de gestion, de stratégie et de planification.

Vous devez être réaliste et compter sur les ressources dont dispose votre entreprise.

La peur de l’échec vient du fait que vous n’arrivez pas à vous convaincre qu’à l’état actuel de vos finances, vous pouvez être en mesure de réussir une telle réalisation à temps.
Le bon sens voudrait que pour retrouver la confiance en vous, vous élaboriez un plan qui tienne compte de vos potentialités et atouts propres.

Vous devez d’abord bien définir vos objectifs sans exagération et possibles à réaliser.

La maîtrise parfaite de tous les contours de votre sujet, peut vous permettre d’avoir une vraie assurance et une grande confiance en soi.

Vous devez être honnête avec vous-même et ne jamais surévaluer vos compétences et performances.
Pour surmonter et vaincre la peur de l’échec, la connaissance de soi et des capacités et valeurs des autres sont aussi nécessaires.

Connaître son équipe et lui faire confiance garantit la réussite dans tous les projets en entreprise.

Avec une équipe il est moins difficile de surmonter et de vaincre la peur d’un échec.

Utiliser la peur comme un leitmotiv

Pour vaincre la peur de l’échec, vous ne devez plus chercher à fuir vos sentiments de peur mais à les affronter et les dompter afin de les utiliser à votre avantage.

Vous faites de la peur, votre leitmotiv, votre allié qui vous accompagne sur le chemin de votre succès.
La peur de l’échec doit devenir un signal pour vous mettre en garde contre la trop grande assurance en vous.

La peur d’échouer peut vous aider à cultiver l’esprit d’équipe en déléguant le travail, à avoir une attitude d’humilité et de partage, à rechercher les personnes hautement qualifiées pour des sujets que vous ne maîtrisez pas.

La peur de l’échec peut vous guider vers des valeurs plus grandes comme la fraternité.

En voulant surmonter cette peur de l’échec, vous créer une ouverture pour vous et pour les autres en définissant une nouvelle collaboration, un nouveau partenariat.
Remarquez que la peur en général naît lorsque vous voulez faire quelque d’iconoclaste, d’inhabituel.

La peur vous prévient en vous invitant soit à la prudence soit au désistement.

Cependant, il vous appartient de ne point céder à la peur pour toujours créer des infrastructures innovantes, grandioses.

Comme un guide, la peur vous informe du danger que vous aurez à courir avec un tel projet novateur qui n’a jamais été réalisé auparavant, d’où votre peur de l’échec.

Devrez-vous tout arrêter parce que vous avez peur d’échouer ? Bien sûr que non.

Vous devez plutôt beaucoup travailler sur votre projet avec une équipe d’experts pour réduire tous les risques d’échec.

La peur de l’échec nous pousse à sortir de notre zone de confort.
Sachez que quel que soit ce que vous faites, la peur sera toujours présente en vous, vous la ressentirez, avant tout événement ou tout projet important.
Ces moments de peur doivent être saisis pour prendre conscience que, le travail que vous allez fait doit être très au sérieux alors il est important d’agir promptement et de le faire réussir.
Souvent ce ne sont pas les résultats qui comptent mais votre capacité à surmonter votre peur de l’échec et à donner le meilleur de vous-même.

Avec le temps, vous arrivez au sommet de votre gloire et à produire de bons retours.

Avec l’expérience, vous allez progresser.

Agissez continuellement sans vous préoccuper de l’échec et vous connaîtrez des progrès très significatifs.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment surmonter et faire son deuil ?

Comment surmonter et vaincre la peur du dentiste ?

Catégorie: Stress