Comment soigner sa peur de l’orage et du tonnerre ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Si les grondements du tonnerre vous terrorisent à l’âge adulte, rassurez-vous, vous n’êtes pas un gros bébé.

Cette phobie est présente chez beaucoup de personnes.

Comment soigner sa peur de l’orage et du tonnerre

Une étude américaine montre qu’elle touche près du dixième de la population ainsi que les animaux.

Connue sous les appellations de brontophobie ou astraphobie, la peur des orages et du tonnerre est une phobie bien connue des psychothérapeutes.

Elle peut être excessive chez certaines personnes et devenir une source de souffrance.

Bien qu’irrationnelle en apparence, la peur de l’orage est réelle et du tonnerre peut être soignée.

Se préparer psychologiquement

Toutes les phobies ont leur source dans notre subconscient.

Voilà pourquoi vous devez vous préparer psychologiquement pour pouvoir venir à bout de votre peur des orages et du tonnerre.

Cette préparation peut se faire sur plusieurs fronts :
Parlez-en à vos proches.

En partageant vos angoisses avec les personnes en qui vous avez confiance, vous aurez leur soutien.

Les paroles rassurantes de leur part aideront à vous apaiser.

Le fait d’apprendre de vos amis que vous n’êtes pas le seul à subir cette peur vous réconforte.

La sympathie de vos proches vous aidera à renforcer votre confiance en vous.
Informez-vous sur le phénomène.

Les recherches vous aideront à démystifier le processus de la survenue des orages et des grondements du tonnerre.

Le fait de comprendre le fonctionnement scientifique du phénomène lui enlève une partie du danger que vous percevez.

Il est admis que ce que l’on ne comprend est le plus souvent une source d’angoisse.
Il importe donc de comprendre que la foudre consiste en des décharges électriques qui explosent au contact des colonnes d’air qu’ils chauffent.

Ce sont ces explosions qui produisent le bruit que nous appelons les grondements du tonnerre.
Dopez votre mental pour gérer l’angoisse.

On parle ici de psychothérapie cognitivo-comportementale.

Une fois que vous appréhendez clairement le fonctionnement scientifique du phénomène, vous pouvez mieux préparer votre mental à y faire face.

Grâce à une préparation mentale consistant à changer votre façon de penser, vous pouvez maîtriser l’état de panique que provoquent les signes d’un orage ou d’un grondement de tonnerre.

Cette préparation peut passer par la répétition des affirmations positives pour déloger les pensées négatives qui s’étaient enracinées en vous.

Elles serviront à dédramatiser la situation et à augmenter votre confiance en vous.
Familiarisez-vous avec les premiers réflexes.

Bien que les accidents liés à la foudre ne représentent que moins de 30 morts par an dans un pays comme la France, il faut s’en prévenir.

Il convient de vous familiariser avec les attitudes à adopter en cas d’orage.

Toutefois, il ne faut pas verser dans les excès d’une anticipation anxieuse.

Celle-ci ne fera que renforcer votre angoisse.

Il faut appréhender ce phénomène naturel d’un point de vue rationnel et adopter les bons réflexes.

Ces réflexes consistent à :

  • Éviter de prendre le bain pendant un orage
  • Débrancher les appareils électriques
  • Éviter de toucher aux objets métalliques.

Si vous êtes à l’extérieur, il convient de ne pas :

  • Vous abriter sous un arbre ou sous un hangar métallique
  • Vous mettre près des montagnes
  • Vous plonger dans les rivières, lac, mer, etc.

Ces recommandations ne doivent pas devenir des obsessions car elles ne sont que de simples précautions.

Affronter votre peur

L’évitement n’a jamais été efficace dans le traitement des phobies.

Dans le cas de l’astraphobie, il vous faut du soutien pour expérimenter des situations d’exposition.

Avec l’aide de vos proches par exemple, vous pouvez simuler les situations d’orages et de bruits de tonnerre pour vous y préparer.

Vous pouvez regarder des vidéos dans lesquelles il se produit des orages et des bruits de tonnerre.

Il est recommandé de le faire dans un environnement où vous vous sentez en sécurité et pendant qu’il fait beau.

Après avoir gagné en confiance, vous pouvez à présent vous exposer davantage.

Il convient de le faire avec l’appui d’un ami.

Cette exposition peut consister au début à observer depuis votre fenêtre les éclats de la foudre et les grondements de tonnerre sans fuir.

Ensuite, si vous vous en sentez capable, vous pouvez sortir et même vous amuser à prendre des photographies.

Se détacher de tout ce qui réveille votre angoisse

Il faut se déconnecter de tout ce qui déclenche l’état de stress lié à l’orage et aux grondements du tonnerre.

Il est un réflexe pour une personne souffrant d’une phobie d’être constamment aux aguets des éléments déclencheurs.

Dans le cas de l’astraphobie, le sujet aura tendance à particulièrement s’intéresser aux météos et autres signes qui annoncent la pluie.

Ce sont là des réflexes qu’il faut éviter.

Aussi, si vous portez sur vous des objets qui vous aident à vous sentir en sécurité, il faut progressivement vous en séparer.

Ce détachement vous permettra de renforcer le côté absurde de votre peur.
Au fur et à mesure que vous gagnez en assurance, vous pouvez progressivement commencer à faire comme tout le monde.

En effet, lorsque le ciel est gris, essayez de vous occuper.

Vous pouvez passer à votre distraction favorite : lire un livre ou écouter de la musique par exemple.

Ce genre de réflexe vous aidera à ne pas rester concentré sur l’objet de votre peur.

Consulter un psychothérapeute

Si malgré tous ces essais, vous êtes toujours en proie à une souffrance persistante liée à la peur de l’orage et du tonnerre, vous devez consulter un psychothérapeute.

Un accompagnement psychologique vous aidera très certainement à vous débarrasser de cette phobie.

Aujourd’hui, les méthodes de traitement des phobies ont beaucoup évolué.

De nombreux spécialistes utilisent l’hypnose pour soigner l’astraphobie.

Cette approche séduit de plus en plus par son efficacité dans le traitement des troubles anxieux.

Elle consiste à aider le sujet à modifier la perception qu’il a de l’objet de sa peur et à minimiser son impact.

En plus de l’hypnose, d’autres approches telles que l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) existent.

Elles peuvent être utilisées par le psychothérapeute pour vous aider à rapidement vaincre votre peur de l’orage et du tonnerre.
Surmonter l’astraphobie est relativement facile si votre entourage vous comprend et vous soutient.

Son rôle sera déterminant dans la mise en œuvre des différentes solutions abordées dans cet article.

Si toutefois vous n’avez pas ce soutien, une consultation s’avère indispensable.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment vivre avec le syndrome d’Asperger ?

Comment vaincre une addiction au sport ?

Catégorie : Phobies