Comment vaincre la peur de sortir dehors ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Ressentir de la peur à mettre son nez hors de son domicile ou encore être effrayé à l’idée de rencontrer des gens dehors. Ce sentiment traduit un état désigné par le terme d’agoraphobie. Il est reconnu internationalement par les professionnels de la santé mentale.

La peur de sortir ou l'agoraphobie affecte près de 3 % de la population mondiale.

Comment vaincre la peur de sortir dehors

Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler, mais plutôt d’une phobie sociale qui présente de nombreuses conséquences sur l’individu qui en souffre.

Présentation de l'agoraphobie

L’agoraphobie peut être scindée en deux mots, à savoir « agora » qui signifie foule et « phobie » qui veut dire peur.

De ce fait, elle peut se définir comme la peur de la foule. En effet, l’individu souffrant d’agoraphobie est si angoissé à l’idée de se retrouver dans un autre lieu que son domicile qu’il n’arrive plus à sortir de chez lui.

La seule exception qui pourrait le conduire à sortir serait le fait qu’il puisse être accompagné.

En dehors de cette hypothèse, il ressent un terrible malaise à le faire.
L’agoraphobie peut aller jusqu’au niveau du trouble anxieux généralisé.

La peur de sortir présente les symptômes suivants :

  • Avoir la gorge serrée
  • Avoir des sueurs froides
  • Avoir des vertiges
  • Ressentir des nausées
  • Ressentir des palpitations
  • Avoir de la spasmophilie qui est un syndrome lié à un état d'hyperexcitabilité musculaire et nerveuse anormale
  • Avoir des crises de tétanie qui traduisent un syndrome d'hyperexcitabilité neuromusculaire
  • Ressentir de l’engourdissement
  • Ressentir des tensions musculaires
  • Avoir des tremblements ou des frissons
  • Avoir la sensation d’étouffer avec la poitrine serrée
  • Ressentir de la peur et avoir l’impression de mourir
  • Ressentir un sentiment de honte et la peur du regard d’autrui
  • Avoir l’impression de perdre la raison etc.

La peur de sortir fait ressentir des crises d’angoisse intenses pouvant aboutir à une réelle invalidité. Il peut même arriver de ne plus pouvoir sortir pour aller travailler ou faire ses courses.

Les malaises surviennent, la plupart du temps, en dehors de son domicile lorsqu’on rencontre la foule.

De façon générale, la répétition de l’agoraphobie conduit dans un cercle vicieux qui constitue une prison intérieure. Fort de ce constat, pour résoudre ce mal, il est nécessaire d’en connaître les causes.

Connaître les causes pour s'en sortir

À l’origine de la peur de sortir se trouve principalement un profond sentiment d’insécurité. C’est un mal-être arrive qui survient de manière très insidieuse, parfois même sans que les symptômes n’apparaissent.

Il n’est pas aisé d’arriver à comprendre et admettre cette phobie.

Le plus souvent, cette sensation d’insécurité est causée par des troubles remontant à l’enfance. Paradoxalement, tout peut sembler être normal jusqu’au moment où les malaises se font ressentir.
Dès lors qu’un individu est saisi d’une première crise de panique, ce dernier a très peur de mourir. L’agoraphobie conduit à un état d’anxiété qui frise l’horreur, essentiellement dans les lieux publics.

En général, c’est à la suite d’un choc émotionnel ou d’une série d’événements pénibles que les symptômes surgissent.

C’est le cas, en l’occurrence d’un licenciement, d’un deuil, d’une trahison, et très souvent d’une rupture sentimentale.

En effet, la perte de la relation de confiance conduit intrinsèquement à la méfiance de l’autre d’où la peur de sortir.
Il est crucial de s’interroger sur ce qui est arrivé avant l’apparition de la première crise.

Ainsi, une solution pourra être trouvée en fonction de l’événement qui sera identifié.

En cela, la psychanalyse vient apporter une excellente contribution en faisant ressortir les souvenirs de l’inconscient qui nous troublent depuis l’enfance.

Elle vient révéler une anxiété présente depuis très longtemps : c’est alors le début de la guérison à travers différents soins.

Les soins pour vaincre la peur de sortir

Avant toute chose, il convient d’aller consulter un professionnel pour obtenir de l’aide ou un médecin pour assurer le traitement des malaises.

Cependant, prendre des médicaments tels que des anxiolytiques et des antidépresseurs ne soignera pas efficacement l’agoraphobie.

Tout au plus, cela permettra de calmer, pour un moment, l’angoisse ressentie.

En lieu et place, il existe des traitements naturels qui ont fait leur preuve.
Comme solution, il y a les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) pour vaincre la peur de sortir.

Néanmoins, il faut préciser que leur application peut s’avérer être très éprouvante étant donné que l’individu se retrouve en face de l’objet de son angoisse.

Ces techniques sont effectuées sur de courtes durées, à travers une confrontation avec la phobie. Il s’agira, par exemple, de sortir faire des courses, de se rendre au métro, de demander un renseignement dans la rue, etc.
En outre, un autre soin pour vaincre la peur de sortir consiste dans la restauration du sentiment de sécurité par le biais de l'Emotional Freedom Technique (EFT) ou Technique de Liberté Émotionnelle.

Il s’agit d’une psychothérapie qui permet d’éliminer la peur et l'angoisse pour les remplacer par la sérénité et la détente.

L’EFT vient en plus annihiler le sentiment d’abandon et de rejet.

Grâce au tapotement sur les points d’acupuncture, réalisé par le thérapeute, l’angoisse finit par laisser place à la détente.

Il faut noter que des séances à distance d’EFT existent et procurent aussi d’excellents résultats.

Il est également possible de se soigner et de reprendre confiance en soi par la relaxation.

La relaxation pour reprendre confiance en soi

La relaxation permet de calmer les angoisses, et d’avoir une bonne hygiène de vie.

En lâchant prise, un sentiment de libération est véhiculé du corps jusqu’à l’esprit.

La relaxation est basée sur la cohérence cardiaque qui permet au cerveau de retrouver son équilibre émotionnel. Il est possible de la pratiquer seul chez soi, au moins trois fois par jour. L’idéal étant de le faire avant ou après avoir été exposé à l’objet déclenchant la peur de sortir.
Par ailleurs, la relaxation a pour avantage de reprendre rapidement confiance en soi. Il est alors possible de ne plus avoir la honte et peur du regard de l’autre.

En faisant un travail intérieur, l’acceptation de soi et de ses qualités, ainsi que le sentiment de réussite finissent par prendre le dessus sur tout le reste.

Une solution efficace consiste à se libérer des blocages émotionnels et des blessures. Il en résulte, inexorablement, le plaisir de vivre avec les autres.

Prendre du plaisir à vivre en société

Pour finir, il faut retenir que la peur de sortir est une phobie sociale due à un déséquilibre émotionnel. Fort heureusement, des solutions telles que les soins et la relaxation permettent de vaincre ce malaise.

Il est indispensable de prendre du plaisir à vivre en société pour mieux vivre avec soi-même.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Angoisse existentielle : comment s’en sortir ?

Aphrophobie : comment vaincre sa peur de faire l’amour ?

Catégorie : Stress