Comment vaincre la phobie de devenir gay ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L’orientation sexuelle est une étape incontournable dans la vie de tout homme.

Cependant, de nombreuses personnes sont affectées par la phobie de devenir gay. Cette crainte se manifeste essentiellement par des pensées obsessionnelles qui apparaissent en flash.

Comment vaincre la phobie de devenir gay

Dans son imagination, le sujet peut se voir faisant l’amour avec un individu du même sexe.

Ces impulsions sont très gênantes pour de nombreuses personnes qui désirent s’en défaire par tous les moyens.

Plusieurs approches psychologiques et d’autres astuces permettent aujourd’hui de libérer son mental et de vaincre efficacement sa peur de devenir gay.

Vaincre la peur de devenir gay en libérant son psychisme

Plusieurs jeunes sont en proie à la phobie de devenir gay.

Certains ont surtout peur d’enfreindre des préceptes religieux ou sont dégoûtés à l’idée d’entretenir une relation amoureuse avec un individu du même sexe.

Pour vaincre cette peur, le meilleur moyen est de libérer son psychisme des pensées troublantes qui l’envahissent.

Pour ce faire, plusieurs méthodes existent.

Libérer son psychisme par la respiration

Il s’agit ici de la libération du psychisme par des mouvements respiratoires. En effet, les mouvements d’inspiration de l’air permettent de répondre au besoin de l’organisme en oxygène et ceux d’expiration aident l’organisme à évacuer le CO2.

Lorsque ceux-ci sont employés à un certain rythme et dans un contexte précis, ils permettent d’évacuer du psychisme toutes les pensées négatives.
Ainsi, une personne envahie par des pensées homosexuelles pourrait s’en servir pour se libérer.

Pour y parvenir, il faut d’abord prendre une inspiration profonde d’environ une minute.

Ensuite, il s’agira d’expirer lentement afin de désengorger les poumons de l’air accumulé.

Enfin, il faut faire plusieurs fois cet exercice afin de voir ses résultats.

Il est à noter que l’exercice ne doit être réalisé qu’en présence des pensées obsessionnelles.

Libérer le psychisme par la musicothérapie

La musicothérapie repose sur une technique qui consiste à soigner par la musique.

En plus de guérir de la dépression, du stress ou de l’anxiété, la musique est aussi un bon remède contre les pensées obsessionnelles.

Cette méthode est surtout efficace en cas de perte de concentration par les pensées troublantes.

Ainsi, il est conseillé d’écouter de la musique douce pour se relaxer.

À titre d’exemple, on peut écouter la musique classique accompagnée par un piano ou écouter les bruitages de la pluie qu’on trouve facilement sur internet.
Par ailleurs, les musiques joyeuses constituent également un bon moyen pour charger le mental d’onde positive.

En effet, en écoutant une telle sonorité, l’organisme libère des endorphines qui rendent plus heureux et permettent d’oublier les pensées négatives.

On recommanderait ainsi d’écouter Don’t stop me now de Queen.

Cette musique a été élue celle qui rend le plus heureux au monde par le chercheur en neurosciences à l’université de Groningue (Pays-Bas) Jacob Jolij.

Libérer le psychisme par la méditation et le Yoga du tremblement

La médiation est un excellent moyen pour détourner son attention des pensées troublantes sur l’homosexualité.

Cette technique se base sur des exercices de méditation très efficaces.

On peut en trouver sur YouTube à travers des vidéos, mais il est recommandé de s’inscrire dans un centre spécialisé.

Le Yoga du tremblement s’est avéré un remède efficace contre la phobie de devenir gay.

Il permet de briser les blocages émotionnels en agissant sur le cerveau reptilien.

Les spécialistes du Yoga sont assez avertis pour aider à se libérer des pensées obscures sur le plan émotionnel.

Vaincre la phobie de devenir gay par la concentration

Certains exercices de concentration ont prouvé leur efficacité quant à faire oublier les pensées négatives.

L’un de ces exercices s’inspire de la thérapie comportementale et cognitive.

Il s’agit d’une méthode qui permet de mieux focaliser ses pensées : on parle d’attention consciente.

Elle consiste en des étapes simples :

  • adopter une position confortable et focaliser son attention sur un point devant soi
  • repérer 5 bruits, le bruit des moteurs, des oiseaux, d’un animal de compagnie, d’un appareil électroménager ou d’un ordinateur par exemple
  • focaliser tour à tour son attention sur chaque bruit pendant au moins 30 secondes
  • focaliser à nouveau son attention sur chaque bruit tour à tour, mais plus rapidement
  • écouter tous les bruits à la fois et se concentrant uniquement sur eux pour finir.

C’est un exercice à faire pendant 10 minutes au moins deux fois par jour.

Au bout de deux mois, les résultats de cet exercice seront très concluants.

Toutefois, si au cours de l’exercice des pensées négatives reviennent, il faut les accueillir et revenir tôt dans l’exercice.

S’occuper pour vaincre la phobie de devenir gay

Les pensées nocives apparaissent le plus souvent quand on est dans l’oisiveté, livré à soi-même.

Trouver un moyen de s’occuper permettrait de garder son psychisme focalisé sur une activité pour la préserver des idées obsessionnelles.

Un esprit occupé se détourne des pensées peu constructives.
En ce sens, il est possible de s’occuper par le sport.

C’est un moyen de libérer de la dopamine dans le corps pour se débarrasser de la négativité.

D’autres activités comme la danse, la décoration, le dessin ou n’importe quelle autre activité sont envisageables.

L’essentiel est de focaliser son énergie sur une activité qu’on aime pratiquer.

Préférer la compagnie féminine

Il convient de préciser qu’il ne s’agit pas ici de repousser la gent masculine.

Il est plutôt question de passer plus de temps avec une femme pour vaincre sa peur de devenir gay.

Avoir une petite amie serait très utile dans des circonstances pareilles.

Ainsi, il est recommandé d’aller en boîte de nuit, de danser avec des filles, d’organiser des sorties en couple, etc.

Il faut éviter des conversations tardives avec des personnes que vous soupçonnez d’être gays ou éviter que les conversations ne prennent une autre tournure.

Consulter un spécialiste

Dans le cas où tout a été essayé pour vaincre la peur de devenir gay sans succès, il est important de consulter un spécialiste.

De préférence, il faut consulter un psychologue.

Son intervention consistera à l’emploi d’autres thérapies ou la prescription des antidépresseurs.

Ces médicaments sont très efficaces pour relaxer et permettre de renvoyer facilement des pensées obsessionnelles.

De manière précise, les antidépresseurs le plus souvent prescrits sont ceux de type ISRS (la fluoxétine, la sertraline et la paroxétine).
On remarque que le dosage des antidépresseurs prescrits pour vaincre la phobie de devenir gay est beaucoup plus élevé que celui indiqué dans le cas de la dépression.

De plus, le médecin peut associer au traitement des neuroleptiques lorsque les antidépresseurs ne sont pas très concluants.
Vaincre sa peur de devenir gay est loin d’être impossible, mais cela demande surtout un véritable engagement et l'application des conseils sus-évoqués.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment vaincre la peur de vieillir ?

Les super aliments indispensables pour le sport (petit déjeuner) ?

Catégorie: Stress