Comment vaincre sa phobie des menstruations ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le sang est un signe de vitalité, mais dès qu’il devient visible, il est interprété inconsciemment comme une menace létale.

Que vous l’attendiez avec impatience ou que vous la redoutiez, la menstruation est un phénomène naturel auquel toutes les femmes sont soumises.

Comment vaincre sa phobie des menstruations

Elle est normale et se résume à des écoulements sanguins.

Bien qu’elle soit une réalité mensuelle, elle peut représenter une vraie phobie chez certaines femmes.

Comment neutraliser ce mal ? On vous propose différentes solutions.

Faites un suivi pour anticiper vos règles

Généralement, les premières règles surviennent entre 10 et 16 ans et ne s’arrêtent qu’à la ménopause ou en cas de grossesse.

Les écoulements sanguins ont une durée de 3 à 7 jours.

Pour calculer la date indicative de vos prochaines règles, vous devez connaître la durée moyenne de votre cycle (entre 20 et 40 jours).
Pour connaître la date de vos prochaines menstrues, prenez le soin de noter chaque fois qu’elles ont lieu la date du début de vos dernières règles dans un calendrier.

La prochaine surviendra a priori à la fin de votre cycle, selon la durée de celui-ci.

Cependant, pour vous qui n’avez pas un calendrier régulier, munissez-vous de protection en réserve afin de ne pas tacher vos vêtements en cas d’arrivée intempestive.
En procédant de cette façon, vous serez mieux préparé à l’avenir et vous pourrez l’anticiper facilement.

De plus, le fait de schématiser votre cycle vous donnera une bonne notion par rapport à vos dates de fécondité et sur les périodes les plus réactives.

Vous pourrez vaquer ainsi à vos différentes occupations.

Prenez conseil auprès des experts

Il ne sert à rien de vous morfondre en attendant une solution miracle vous permettant de ne pas vivre cette période.
La première option qui s’offre à vous est d’en parler à votre mère, connaissance ou sœur.

Elles l’ont déjà sûrement vécue une fois et sauront vous conseiller à ce sujet.

Vous pouvez également prendre sur le Net l’avis des internautes.
L’idéal étant d’en parler à une gynécologue.

C’est une professionnelle de santé spécialisée dans tout ce qui a trait aux problèmes de conception chez la femme.

Celle-ci pourra vous recommander des examens si besoin et vous prodiguer des conseils pour passer facilement la période sans crainte.
La deuxième option est de consulter une psychologue.

Elle saura vous écouter, vous accompagner et si possible vous soyer.

Elle va vous amener à mieux gérer vos crises de colère et les problèmes de santé mentale comme les phobies liées aux règles, la dépression et l’anxiété.

Acceptez ce sentiment de trouble

Pendant les menstruations, il vous arrive d’être déprimée, débordée, désespérée et de ne pas pouvoir sortir de chez vous.

Vous ressentez aussi des fringales et vous êtes contrariée.

Il est parfaitement normal que votre humeur fluctue durant les cycles menstruels.

Vous n’avez donc pas besoin de prendre des médicaments avant de reprendre vos esprits.
Maintenant que vous maîtrisez votre cycle et vous savez que cette période est passagère, libérez votre esprit.

Il ne sert plus à rien que vous cherchiez à combattre votre sentiment de détresse et de tristesse.

Vous devez plutôt les accepter.

Rassurez-vous, vous n’avez rien à craindre.
Vous devez apprendre alors à mieux vous connaître.

Vous parviendrez à comprendre les différents états que vous traversez au cours d’un cycle.

De plus, vous identifierez facilement ce qui vous correspond pour mieux vivre en fonction de l’énergie que vous dégagiez.

Prenez soin de vous pendant la période

Pour faire face à la peur survenue pendant la menstruation, occupez-vous.

Le fait de consacrer votre temps à d’autres activités peut vous permettre de préserver votre confiance et de ne plus paniquer.

Vous pouvez par exemple vous occuper avec des films ou vos séries préférées.

Vous pouvez aussi faire du gommage, de la pédicure, et si possible demander la compagnie d’une amie.
Le chocolat noir aide à réguler l’humeur, dit-on.

Si vous avez les moyens de vous en offrir, alors faites-le.

Il est aussi important de garder une bonne hygiène alimentaire pendant les menstruations.

Hydratez-vous au maximum.

Cela peut diminuer la sensation de rétention d’eau comme les ballonnements.

Veillez aussi à ce que votre alimentation soit équilibrée.
Consommez les aliments riches en Oméga-3 comme du poisson.

Optez pour les aliments riches en magnésium, en potassium, en vitamine E, les fruits et les légumes.

Cela vous permettra de garder non seulement votre corps et votre mental en bonne santé, mais surtout de vous sentir bien.
Pour finir, vous devez prendre conscience qu’avoir ses menstrues n’est pas synonyme de saleté.

Toutefois, pour faire face à la mauvaise odeur qui en découle, il est nécessaire que vous vous laviez régulièrement et proprement.

Que vous utilisiez des serviettes hygiéniques ou tes tampons, prenez plusieurs fois votre bain pendant la journée.

Faites-le afin de ne pas laisser le sang tacher votre caleçon.

Exercez des activités sportives

Une femme qui a ses règles ou qui est sur le point de les avoir est irritable, de mauvaise humeur, et prête à bondir à la moindre contrariété.

Ainsi pour arriver à faire face à vos blocages émotionnels et vous libérer de la phobie, le yoga intervient comme une solution efficace.
C’est un exercice de respiration qui vous permet de lutter contre les douleurs et de vous relaxer si vous êtes sujette aux sautes d’humeur pendant vos règles.

Il favorise la méditation et l’exercice physique.

Il vous permet de vous détendre en profondeur et apaise vos douleurs pendant les règles.

C’est un temps de repos, de réflexion, d’écoute de votre corps et de respect des sentiments profonds.
Certaines positions seront donc privilégiées que d’autres pour soulager les malaises, surtout les postures du Hatha Yoga.

Elles soulageront particulièrement la zone du bas-ventre et du bas du dos.

Comment vous y prendre ?
Dans un premier temps, vous devez régler votre souffle, c’est-à-dire normaliser votre respiration.

Vous détendrez ainsi votre corps et cela vous permettra aussi de libérer les flux internes.

Dans un deuxième temps, vous devez vous concentrer en modifiant les informations stockées dans votre inconscient.

Dès ce moment, l’écoulement du sang pendant les règles sera normal et sans aucun danger.
En résumé, suivez les différentes solutions qui s’offrent à vous et vous verrez comment la période de menstruation sera plus qu’un quotidien pour vous.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment vaincre sa phobie des hôpitaux ?

Comment vaincre sa phobie des oiseaux qui volent ?

Catégorie: Stress