Photophobie : yeux sensibles qui ne supportent plus la lumière ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


En se référant à sa traduction littérale, on pourrait définir la photophobie comme étant une peur exagérée de la lumière.

Cependant, ce n’est en réalité pas le cas.

Photophobie : yeux sensible qui ne supporte plus la lumière

Il s’agit d’une peur justifiée par des symptômes réels, désagréables, voire insupportables.

Que faut-il retenir sur la photophobie ?

Qu’est-ce que c’est que la photophobie ?

On parle de photophobie lorsqu’une personne développe une sensibilité oculaire anormale par rapport à la lumière.

Les yeux de la personne ont du mal à supporter une source lumineuse dont l’intensité est parfaitement supportable pour la majorité des humains.

La personne souffrant de la photophobie peut même dans certains cas en arriver à fuir toute source lumineuse afin de trouver la tranquillité.

La photophobie n’est pas due à une seule source de lumière.

Elle peut être provoquée par des sources naturelles (les rayons du soleil ou la flamme d’une bougie), mais aussi par des sources artificielles (l’écran d’un appareil multimédia ou la lumière d’un lampadaire électrique).

Pouvant être ponctuelle ou chronique, la photophobie est considérée comme un trouble visuel et non comme une maladie.

Elle se manifeste à travers différents symptômes :

  • des douleurs aux yeux et une sensation de brûlure plus ou moins intense au niveau de la rétine
  • des sécheresses régulières au niveau des yeux
  • la nécessité de baisser les paupières afin d’éviter que les yeux ne soient ouverts trop longtemps
  • un trouble de la vision
  • une sécrétion abondante de larmes non due à l’expression d’une émotion
  • les gonflements, les irritations et les rougeurs au niveau des yeux
  • une sensation de fatigue non justifiée en apparence.

En dehors de ces symptômes qui sont les plus fréquents, la photophobie peut également entraîner des migraines, des étourdissements, des maux de tête et des nausées.

Certaines personnes ressentent une certaine raideur au niveau du cou ainsi que des picotements dans d’autres parties du corps.

Quelles sont les causes de la photophobie ?

Généralement, le développement de la photophobie est la preuve de l’existence d’un trouble oculaire ou d’une autre maladie.

Les affections pour lesquelles la photophobie peut s’avérer être un symptôme à part entière sont les suivantes.

  • L’abrasion ou l’ulcère de la cornée.
  • L’inflammation de l’œil interne encore appelée uvéite aiguë.
  • Une irritation de l’œil due à l’usage de lentilles de contact.
  • Le glaucome et la conjonctivite.
  • Les maladies et infections de l’œil.
  • Les lésions de l’œil.
  • Le détachement de la rétine.
  • La méningite ainsi que les maladies affectant directement le système nerveux.

Dans d’autres cas, la cause de photophobie n’est pas liée au développement d’une quelconque maladie.

En effet, certains facteurs naturels augmentent chez l’homme les probabilités de développer ce trouble.

Il s’agit des facteurs suivants.

  • Le vieillissement naturel.
  • Une trop grande exposition à des sources de lumière artificielles comme la télévision ou les tablettes.
  • Les personnes disposant d’une pigmentation verte ou bleue pour leurs yeux.
  • Les personnes souffrant d’albinisme ou de botulisme.

Dans le cas où la photophobie d’une personne est due à une méningite ou à une abrasion de la cornée, il est important de se rendre immédiatement à l’hôpital pour se faire soigner.

Comment soigner une photophobie ?

Les soins à apporter dans le cadre du traitement d’une photophobie dépendent grandement des causes de son développement chez la personne.

Dans le cas où la photophobie est la résultante de l’une des maladies citées plus haut, tout ce qu’il faut, c’est soigner ladite maladie.

Une fois que la maladie sera correctement traitée, la photophobie disparaîtra également.

Par contre, si aucune maladie n’est la cause de votre maladie les traitements suivants pourront vous aider à lutter contre la photophobie.

Toutefois, ces traitements sont à suivre uniquement après diagnostics du médecin et conformément à ses recommandations.

L’utilisation de lunettes spéciales

Les lunettes prescrites en cas de photophobie sont les lunettes antireflet, les lunettes anti-UV, les lunettes de soleil polarisées ainsi que les lunettes disposant de verres teintés.

Elles vous permettent de mieux supporter la lumière.

  • Les lunettes antireflet

Lorsque la lumière tombe sur des surfaces comme l’eau, la neige ou les vitres, ces dernières réfléchissent la lumière vers d’autres endroits comme les yeux.

Les lunettes antireflet sont constituées de verres spéciaux qui empêchent ces reflets de pénétrer directement dans les yeux.

  • Les lunettes anti-UV

Les rayons UV sont les rayons provenant généralement de la lumière naturelle du soleil.

Ces rayons ne sont pas bons pour les yeux surtout les UVA et les UVB.

Les lunettes anti-UV ont donc pour but d’empêcher ces rayons d’atteindre les yeux.

  • Les lunettes de soleil polarisées

Ce sont des lunettes conçues avec des verres disposant d’un filtre polarisant qui permet de supprimer les reflets de la lumière de soleil sur certaines surfaces comme les capots de voiture, l’eau ou la neige.

  • Les verres teintés

Les verres teintés sont des verres conçus pour empêcher le passage d’une certaine onde de lumière.

Ce faisant, ces verres évitent que vos yeux entrent en contact avec ces ondes de lumière.

En fonction de la couleur dont disposent les verres, ils sont capables de limiter une longueur d’onde de lumière donnée.

Les teintes des verres disponibles à la vente sont les teintes bleues, rouges et jaunes.

Le choix des teintes des verres dépend surtout de la personne souffrante et non des causes qui sont derrière le problème.

Ainsi, c’est le médecin traitant qui aide à déterminer les teintes de verres adaptées.

Il est aussi possible d’essayer les différentes teintes et de choisir celles qui règlent au mieux le problème.

Le traitement à base de vitamines

Un traitement à base de vitamines peut aussi être une solution particulièrement pour les personnes qui souffrent d’une dilatation des pupilles causées par une carence en vitamines B2.

Une prescription de riboflavine B2 peut soulager grandement.

Pour les personnes qui privilégient les traitements naturels, ils peuvent faire recours à des aliments comme les épinards et les navets contiennent de la zéaxanthine.

L’utilisation de fond d’écran sombre

Cette solution est conseillée aux personnes qui passent beaucoup de temps fixées devant un écran.

L’utilisation d’un fond d’écran sombre permet de limiter l’impact de la lumière sur les yeux.

Conclusion

La photophobie n’est pas à ranger dans la catégorie des maladies.

Il s’agit d’un trouble visuel qui n’est pas souvent très grave.

Ainsi, en prenant certaines dispositions simples, vous pourrez y faire face efficacement.

Cependant, il est recommandé de consulter un spécialiste afin d'éviter les complications.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Paranoïa : comment se soigner naturellement ?

Pourquoi le stress donne des cheveux blancs ?

Catégorie : Phobies