Point douloureux dans le dos entre les deux omoplates : que faire ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Selon des statistiques réalisées par L’IRNS deux tiers des personnes en âge de travailler s’exposeraient aux douleurs lombaires aussi bien chroniques que ponctuelles.

Ceci s’explique en partie par le mode de vie adopté ainsi que les conditions de travail dans lesquelles nous exerçons le plus souvent.

Point douloureux dans le dos entre les deux omoplates

Ces douleurs sont d’ailleurs des signes d’alerte pour certaines maladies, tout aussi graves.

Il est donc important de les prendre très au sérieux et de trouver les moyens pour les traiter efficacement.

Voici par exemple quelques solutions à utiliser pour lutter contre un point douloureux dans le dos.

Les principales causes du point douloureux dans le dos

Si vous soulevez souvent de charges lourdes, ou adoptez de mauvaises postures, alors, il y a de fortes chances que vous ressentiez ce mal de dos.

Le même effet peut s’observer chez les personnes qui effectuent des mouvements violents au cours des séances d’exercices physiques.

Mais il n’y a pas que ces mauvaises habitudes qui provoquent une telle douleur.
Elle peut en effet, résulter d’un mauvais positionnement des muscles intervertébraux.

Il s’ensuit alors la compression de la hernie discale, qui à son tour peut provoquer des difficultés à marcher.

Le point douloureux dans le dos peut également survenir suite au mauvais traitement de maux comme l’arthrose, la névralgie, la colique hépatique, etc.

Avant donc d’envisager d’opter pour un traitement, il faut passer par la case du diagnostic.

Le médecin pourra de fait, mieux vous orienter, de sorte à vous garantir les meilleurs résultats.

Les traitements proposés pour la prise en charge d’un mal de dos

Un ensemble d’examens s’avère nécessaire pour évaluer la gravité du mal dont vous souffrez.

Le médecin pourra alors décider s’il vous faut juste un temps de repos, un traitement médicamenteux ou des séances de rééducation.

Les médicaments s’utilisent par exemple lorsque le sujet se plaint de douleurs trop fortes et quand une inflammation s’observe.

Le médecin prescrit alors dans ce cas des anti-inflammatoires et des antalgiques.

Ce dernier peut ensuite proposer des séances chez le kinésithérapeute.
Les exercices proposés par ce dernier ont justement pour but de renforcer les muscles de la colonne vertébrale.

En conséquence, les risques de survenue de nouveaux épisodes sont très faibles.

Vous pouvez en outre opter pour des traitements auprès de spécialistes en ostéopathie, en mésothérapie ou en acupuncture.

Si toutefois ces mesures ne marchent pas, une chirurgie peut être envisagée.

Il faut préciser par ailleurs que certains exercices peuvent s’effectuer à titre de prévention du point douloureux dans le dos.

Vous pouvez aussi les effectuer pour atténuer un tant soit peu la douleur.

Exercices à faire pour soulager douleurs dorsales

Il existe plusieurs exercices pour lutter contre les effets d’un point douloureux dans le dos.

La plupart d’entre eux figurent dans la liste des postures du yoga.

On peut par exemple évoquer la posture du chat ou celle de l’enfant.

Mais pour profiter des bienfaits de ces exercices, il faut s’assurer de bien les réaliser.

De fait, de mauvais gestes peuvent occasionner des blessures qui ne feront qu’aggraver les douleurs.

Il convient de choisir l’exercice qui vous semble le plus accessible et surtout y aller à votre rythme.
Pour réaliser la posture du don rond par exemple, il faut au préalable se mettre à quatre pattes.

On s’assurera par ailleurs de ce que le dos est parallèle au sol et que la tête est bien droite.

Cette dernière devra par ailleurs être alignée dans le prolongement même du dos.

Ensuite, on arrondit le dos en procédant à une longue inspiration.

Maintenez cette posture pendant quelques secondes puis on relâche en expirant.

Cet exercice sera répété par trois.

Ceci vous permettra de détendre tous les muscles du corps et de les renforcer à la fois.
Il faudra toutefois vous arrêter dès que vous ressentez une quelconque douleur au cours de l’exercice.

Il faut préciser par ailleurs que la pratique de certaines disciplines sportives notamment la nage peut aider à prévenir le mal de dos.

De fait, elles permettent de renforcer les muscles et ce faisant de réduire les risques de blessures.

En plus de cela, la fatigue musculaire est moindre.

Cette sensation d’inconfort ne sera donc que rarement observée.
Vous pouvez néanmoins opter pour n’importe quelle autre activité physique modérée.

Le but étant ici d’éviter une augmentation du poids, qui peut elle aussi affecter votre dos.

De fait, lorsque votre poids dépasse un certain seuil, les disques intervertébraux ont du mal à répondre convenablement.

Rappelons par ailleurs qu’il est possible de faire des exercices, quel que soit l’endroit où l’on se trouve.

Vous pouvez en outre utiliser certaines plantes pour traiter ces douleurs efficacement.

Quelles plantes utiliser pour lutter contre un point douloureux dans le dos

Certaines plantes peuvent grâce à leurs principes actifs vous aider à traiter le mal de dos.

En les utilisant, vous ne devriez donc plus avoir besoin de recourir à n’importe quel comprimé.

Il faudra toutefois faire attention à ne pas en abuser.

Les plantes concernées sont notamment la valériane, la reine-des-prés, l’harpagophytum et le saule.

Demander conseil à un phytothérapeute peut par ailleurs se révéler nécessaire.

Cela vous permettra en effet de savoir les indications à suivre pour la préparation des différentes potions.

Autres dispositions à prendre pour se prémunir contre le mal de dos

Comme vous l’auriez sûrement compris, certains de vos comportements vous prédisposent à souffrir des maux de dos.

Un changement au niveau de ces comportements devrait donc aider à réduire les risques de sa survenue.

Il faudra notamment éviter de trop forcer sur vos muscles.

Ceci pourrait en effet occasionner l’apparition de lésions graves.

Pensez plutôt à vous servir de l’équipement adapté pour l’exécution de chacune de vos taches.
Veillez en outre à adopter une bonne posture que vous soyez debout, assis ou même couché.

On recommande par ailleurs de se coucher sur des matelas durs ou semi-durs pour préserver la colonne vertébrale.

À tout cela, il faut aussi ajouter la nécessité d’avoir une bonne hygiène physique.

Autrement dit, il faut surveiller ce que l’on mange et s’assurer également de faire des exercices régulièrement.

N’oubliez pas non plus de bien respirer.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

PNL : comment faire de la programmation neuro linguistique ?

Pourquoi et comment consommer du Ginkgo Biloba ?

Catégorie: Stress