Comment se préparer mentalement avant une compétition ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Plusieurs facteurs entrent en jeu lors de la préparation d’une compétition.

Une alimentation équilibrée et un programme d’entraînement adéquat sont cruciaux.

Comment se préparer mentalement avant une compétition

Il faut aussi avoir la bonne mentalité dans les moments décisifs.

Cela peut être réalisé en ayant une bonne préparation mentale.

En effet, des années de préparation autour de l’apport nutritionnel ou de l’effort sportif peuvent s’avérer inutiles, plus particulièrement si l’athlète n’a pas un bon état d’esprit au moment de la compétition.

Ainsi, une bonne préparation se fait en établissant de bonnes stratégies physiques et mentales.

Ces dernières permettent d’arriver prêt et déterminé à la compétition.

Rester positif avant une compétition

Le doute passager est naturel.

Il peut concerner vos propres performances ou celles de vos concurrents.

Il faut noter que ces pensées négatives peuvent vous être utiles, pour vous forger mentalement.

En effet, vous pouvez vous baser sur vos réussites antérieures et vos expériences passées.

Vous pourrez transformer ces émotions négatives en motivation. L’optimisme est essentiel à la performance.

Il forge la confiance en soi et permet d’exploiter pleinement ses capacités.

De plus, un bon état d’esprit se traduit aussi par une attitude qui transcende le challenger.

La relation entre la performance et la confiance est ainsi très étroite.

Cette positivité s’applique également au langage corporel.

Son impact sur le comportement fait constater l’importance de rester positif avant une compétition.

Ainsi, pour atteindre cet objectif, vous pouvez utiliser :

  • les techniques de contrôle du stress ;
  • la psychanalyse ;
  • ou les techniques de renforcement de la confiance.

Même si vous n’avez pas atteint tous vos objectifs de préparation, à la veille de la compétition, vous devez rester positif.

Cet optimisme pourra grandement vous servir pendant la compétition.

Par ailleurs, s’attarder sur ses erreurs n’est pas productif.

Par contre, pour augmenter vos chances de succès, vous devez aller de l’avant.

Se concentrer avant une compétition

La capacité à résister aux distractions est déterminante dans une compétition, car la mise en pratique des techniques à l’entraînement ainsi que leur assimilation en dépendent.

En effet, le fait de rester concentré encourage le compétiteur.

Cela le pousse à utiliser des méthodes apprises pendant les entraînements.

Dans le feu de l’action ou avant l’entrée en action, la concentration permet de tirer profit des entraînements.

Des années, mois ou semaines de préparation sont ainsi exploités.

Pour vous aider à vous concentrer, vous pouvez utiliser la musique ou la méditation.

Aussi, pour atteindre un certain niveau, il est important de s’éloigner des distractions comme les sorties ou les rencontres.

À l’approche de la compétition, celles-ci vous déconcentrent.

Pour donc vous aider à mieux vous concentrer, vous devez avoir une bonne planification.

Utilisez alors aussi les techniques de respiration et de visualisation pour vous détendre.

La planification

Une bonne planification permet de connaître à l’avance votre programme.

Étape par étape, jusqu’à l’arrivée de la compétition, vous serez prêt.

Il ne s’agit pas de mettre en place des rituels, mais d’installer une routine qui vous garde rassuré.

Cette routine peut inclure le visionnage d’images.

Elle peut être de l’écoute de la musique ou tout simplement le sommeil.

Cette routine peut ainsi varier en fonction de vos préférences.

Toutefois, elle a pour finalité de vous donner un regain d’énergie, pour que vous puissiez arriver plus déterminé à la compétition.

La respiration

Vous devez vider votre esprit et vivre le moment présent, car la forme physique et le bien-être mental vont de pair.

Pour arriver à cet état psychologique, vous pouvez pratiquer la respiration profonde.

Celle-ci vous permettra d’évacuer la pression de votre quotidien.

Vos performances en seront améliorées grâce à la baisse de votre anxiété, car votre corps en ressentira les bienfaits à travers l’amélioration :

  • de la circulation sanguine ;
  • de la posture ;
  • et de la digestion.

Cette pratique est utile pour augmenter la concentration, la persévérance et la motivation.

La visualisation

La visualisation est un élément essentiel dans la construction de pensées positives.

Cette imagerie complète la préparation mentale.

La visualisation doit concerner l’objectif final, mais aussi les objectifs d’étapes.

Elle ne consiste pas simplement à s’imaginer soulevant un trophée ou remportant la compétition.

Elle implique une préparation visuelle de vos actions futures.

Ce sont ces mouvements que vous répétez dans votre tête qui vous mèneront au succès.

La détente

Vous pouvez garder votre concentration tout en canalisant vos pensées.

Ainsi, vous pourrez détendre votre esprit en vue des grands moments de la compétition.

Une meilleure condition mentale permet d’avoir un ascendant sur ses concurrents.

C’est aussi ce qui vous permettra de mieux profiter de la montée d’adrénaline au moment de passer à l’action.

Se motiver avant une compétition

La réussite dans une compétition passe nécessairement par l’atteinte d’objectifs fixés au préalable.

Ces images de missions accomplies renforcent la confiance et elles peuvent être soutenues par l’écriture d’affirmations.

Ce travail vous aide dans votre automotivation.

Par ailleurs, il faut rappeler que les bonnes émotions sont déclenchées par un langage adéquat.

Ainsi, les différents mots que nous utilisons influent sur nos pensées et ils facilitent les actions requises pour une meilleure performance.

Ce dialogue intérieur intégré à la routine de préparation permet d’aboutir à une performance réussie.

De cette manière, les phrases que l’on se répète ont leur importance dans l’entraînement quotidien.

Être persévérant dans la préparation de la compétition

Passer les étapes les unes après les autres permet d’atteindre des niveaux optimaux dans la préparation.

Les petits pas effectués au quotidien conduisent à la réalisation de grandes choses.

L’aptitude à persévérer dans l’atteinte d’objectifs intermédiaires permet ainsi d’atteindre l’objectif final.

En effet, cette décomposition rend la tâche plus accessible et renforce votre ego.

De ce fait, la préparation mentale inclut de surmonter les obstacles successivement.

La planification sous-entend également le fait de préparer, à l’avance, les choses dont vous aurez besoin le jour de la compétition.

En somme, chacun a sa manière d’aborder une compétition ou un grand événement.

De ce fait, les préparations mentales sont différentes en fonction des individus.

Ainsi, il est important de déterminer ce qui convient à chaque compétiteur, l’objectif étant de tirer le meilleur de vous-même en profitant pleinement de vos capacités.

Le repos et une bonne alimentation aident grandement dans l’atteinte de vos objectifs de performance.

Ainsi, si c’est nécessaire, il peut être utile de réduire l’intensité de votre préparation.

De plus, le sommeil est aussi important pour arriver à une compétition dans des conditions mentales optimales.

Cela vous conférera plus d’énergie pour trouver les ressources nécessaires à l’atteinte de vos objectifs.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment se mettre au sport quand on est pas sportif ?

Comment se préparer physiquement pour faire l’amour ?

Catégorie: Sport