Comment reconnaître un homme ou une femme psychopathe ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


La psychopathie est une constitution du caractère maladif se révélant principalement par des conduites asociales.

Une personne atteinte de cette pathologie est adorable, manipulatrice, insensible du point de vue émotionnelle et potentiellement criminelle.

Comment reconnaître un homme ou une femme psychopathe

Qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme, le psychopathe est très habile pour passer inaperçu.

D'une manière générale, il prétend être une personne normale et attrayante.

Toutefois, en examinant certains traits de sa personnalité, en analysant ses réactions et ses liens, il est facile de reconnaître un homme ou une femme psychopathe.

Une absence de sensibilité

Un homme ou une femme psychopathe est une personne qui ne ressent rien pour ceux qui l'entourent mais, uniquement pour elle.

Le psychopathe ressent en réalité des émotions du point de vue biologique.

Cependant, les agitations psychologiques de sa pathologie affectent et endommagent le ressenti de ses émotions.

De ce fait, il n'a aucun sentiment envers les autres.

Par n'importe quel moyen toute émotion est renvoyée à ces derniers, lesquels deviennent pour lui des objets servant à satisfaire ses envies.

Le psychopathe étant insensible, il est inenvisageable de le "saisir par les émotions".
Ce problème d'apathie justifie son manque de moralité.

Il n'a aucune limite à blesser physiquement et psychologiquement ses proches ; ce qui explique leur dangerosité.

Une absence de culpabilité

Le psychopathe est une personnalité qui n'admet en aucun cas sa faute.

Vous le reconnaîtrez facilement par ses mensonges, ses manipulations et sa violence.

Il est disposé à tout mettre en œuvre afin que chaque chose soit appropriée à ses envies.

Le psychopathe cherche toujours à altérer la réalité pour qu'elle soit en compatibilité avec ses imaginations.
Quand il est confronté à une personne qui ne se comporte pas comme il le désire, il est prêt à tout pour la détruire.

Dès que le fait est accompli, selon lui c'est parce que cette personne l'aurait voulu.

Il trouvera toutes les justifications ou tentera de manipuler quiconque essayant de lui faire comprendre que la faute lui revient.

Pour combler sa nature égocentrique, le psychopathe ne s'abaissera en aucun cas dans l'estime des autres.

Il ne se préoccupe jamais guère du sort de ses victimes.

Il n'éprouve aucun amour et aucun regret.

Après son passage à l'acte, le psychopathe ne se remet nullement en question.

Même les répressions n'éveillent en lui aucun remords.

Une indifférence froide

La personne atteinte de psychopathie ne peut être prise par les émotions.

Elle contrôle publiquement et sans difficultés ses frayeurs et ses pulsions.

Le psychopathe est souvent doté d'une double face : la première pulsionnelle et la seconde sociale.

Sa face pulsionnelle prend intensément le contrôle sur la seconde dans la vie personnelle.

Ses forces psychiques peuvent se manifester avec efficacité à travers un langage performatif qui est parfois plus destructeur que les agressions physiques.

Son regard est à la fois froid et intense ; ce qui renforce en lui un côté mystérieux.

Un caractère paranoïaque et irascible

Le caractère irascible est parmi tant d'autres un signe qui permet d'identifier un malade mental.

En effet, c'est une personne qui développe facilement de la colère.

Cette particularité s'allie à une sorte de paranoïa qui se justifie par son désir constant d'être apprécié et convoité.

Pour le psychopathe, les personnes réelles sont vues comme des objets ordinaires et nonobstant, maléfiques qui méritent sa colère.

Une injure, une moquerie, une occasion bénigne ou un regard à contresens renvoient au psychopathe l'impression qu'il n'est pas considéré comme il le voudrait.

Un caractère manipulateur

De manière générale, nous tentons tous d'avoir ce que nous souhaitons.

Cependant, le psychopathe est plus particulièrement doué dans ce domaine.

Il peut vous pousser à faire des choses lesquelles vous ne feriez pas normalement.

Il peut se servir de faux arguments, vous faire responsabiliser ou exercer une contrainte et d'autres moyens dans le but d'amener ses victimes à accomplir ses volontés.

Des signes d'impulsivité et d'irresponsabilité

Afin de reconnaître une personne psychopathe, repérez des signes d'impulsivité et d'irresponsabilité.

Ce sont des indices révélateurs de psychopathie.

Le psychopathe n'éprouve aucune gêne quant à sa manière de se comporter dans le monde.

On l'identifie à son refus de reconnaître sa responsabilité dans les prises de décisions ou pour les conséquences qui découlent de ces décisions.

Réellement, le psychopathe refuse de faire le rapport entre ses mauvaises attitudes et ses actions d'où sa constante irresponsabilité.

Des propos tels que "je ne veux pas étudier" ou "je pense qu'il est préférable de prendre un pot plutôt que d'assister à une conférence" sont à titre d'exemple des idées irréfléchies mises en œuvre par un psychopathe.

Il est tout le contraire d'une personne à laquelle l'on peut se fier.
Outre cela, le psychopathe est narcissique et met en œuvre ses folies sans tenir compte de ses propres sentiments.

Il a tendance à agir comme il veut, à faire également tout ce qu'il désire et quand il le veut.

Cela est susceptible de le pousser à mentir et à voler.

Étant une personne de faible moralité, il peut avoir plusieurs compagnons et ainsi être infidèle.

Il peut aussi, sans réflexion et étourdiment, quitter son travail faisant croire que cela n'était pas assez satisfaisant.

Le changement des émotions

L'une des nombreuses caractéristiques de la psychopathie est le changement des émotions.

Le psychopathe est qualifié de personne borderline.

En réalité, il souffre d'un état limite, un trouble caractérisé par un emportement majeur et un déséquilibre marqué des émotions, des liens interpersonnels et de l'image de soi.

Pour cela, il est régulièrement astreint à des crises émotionnelles.
Dans une relation amoureuse, le psychopathe entretient des liens très forts et intenses avec son partenaire.

Malgré cela, la relation ne perdure pas et est rompue.

La personnalité psychopathique connaît également des agissements psychiatriques violents tels que les dépressions qui surviennent subitement.

Ces dépressions sont souvent difficiles à distinguer d'un trouble bipolaire.

Par ailleurs, une forte angoisse est parfois présente dans le quotidien d'un psychopathe.

Ceci peut être associé à un sentiment de vide de la vie.
Enfin, vous remarquerez une forte dépendance pour l'alcool et les médicaments chez une personne atteinte de psychopathie.

Le langage du psychopathe

En plus d'exprimer de l'apathie pour ses victimes, le psychopathe dans son langage fait référence à ses besoins physiologiques et matériels (nourriture, boisson, argent) quand il raconte ses exploits criminels.

En relatant ses faits, il utilise des appellations, des articles, des qualificatifs, des verbes et des adverbes.

Il se sert également des mots suscitant les interférences sociales, les circonstances, etc.

Il est très succinct dans ses propos.
En somme, le psychopathe a la facilité de se rendre invisible.

Par ses expressions, ses émotions brusques, son irresponsabilité, son indifférence froide, etc.

vous pouvez rapidement l'identifier.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Pourquoi consommer du CBD (cannabis thérapeutique) ?

Comment refaire et équilibrer sa flore intestinale ?

Catégorie : Psychologie