Régime frugivore : bon ou mauvais pour la santé ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


EBOOK + ATELIER VIDEO GRATUIT

Découvrez l'incroyable technique de respiration qui élimine tous vos problèmes liés au stress (angoisse, anxiété, asthme, essoufflement, surpoids, etc). Plus de 20 000 personnes l'utilisent au quotidien !

On parle de régime frugivore lorsqu’on mange exclusivement des fruits pendant une période donnée.

Apprécié par les végétariens et les végans, ce régime est pratiqué sous différentes formes.

Régime frugivore

Le régime frugivore apporte son lot de bienfaits à l’organisme humain, mais il comporte aussi des risques.

Le mode d'alimentation frugivore : généralités et pratique

Un régime frugivore consiste à se nourrir essentiellement de fruits variés.

Selon les préférences, ces fruits peuvent être accompagnés de graines, de noix, de céréales et de légumes, mais d'aucun produits d'origines animales.

Cependant, les fruits doivent représenter entre 70 et 80 % des aliments consommés pendant le régime frugivore.

Il est donc clair qu’il faut faire une croix sur la consommation de viandes, d’œufs, de produits laitiers et autres.

Pour suivre ce régime, il est conseillé d’ingérer entre 3 et 5 kg de fruits par jour.

Ces derniers ne doivent pas être cuits, mais mûrs pour faciliter la digestion.

Le frugivorisme ne nécessite pas 3 repas par jour, mais plutôt un grignotage quotidien de fruits.

Ce grignotage peut être reparti en 6 repas par jour, car les produits fruitiers sont rapidement digérés par l’organisme (1 heure tout au plus).

Toutefois, le principe n’est pas d’en consommer de façon désordonnée.

Le régime frugivore se base plutôt sur un équilibre de consommation de produits fruitiers selon leurs différents apports nutritifs.

Souvent, sur conseils d’un diététicien ou pour combler un besoin de l’organisme, certaines personnes optent pour le régime frugivore de manière temporaire.

Cependant, d’autres l’adoptent ou finissent par l’adopter de façon définitive pour diverses raisons.

Notez que le passage définitif d’un régime classique à un régime frugivore (que je déconseille fortement) nécessite une période de transition qui varie selon les individus et peut durer jusqu’à 2 ans.

Quels sont les avantages du régime frugivore ?

Pratiqué depuis l’antiquité, le régime frugivore est plébiscité pour les nombreux bienfaits qu’il peut apporter au corps.

Apport de fibres

Le régime frugivore apporte beaucoup de fibres à l’organisme.

Ceux-ci favorisent la bonne digestion.

Les fruits comme la framboise, la prune et la baie sont très riches en fibres.

Alimentation naturelle

Il permet d’éliminer la consommation de produits industriels.

Ces produits sont raffinés ou traités, pauvres en nutriments et plus difficiles à digérer.

Les personnes suivant un régime frugivore choisissent clairement une alimentation naturelle et saine.

Apport d’antioxydants

Les fruits contiennent une grande quantité d’antioxydants.

Ces derniers jouent un rôle majeur dans la protection des cellules du corps contre le vieillissement.

Consommation réduite de calories

En consommant essentiellement des produits fruitiers, on réduit considérablement la consommation de calories, car les fruits sont des aliments faibles en calories.

Il est donc possible de perdre du poids avec un régime frugivore.

Les fraises, les melons, les bananes sont par exemple des fruits qui contiennent très peu de calories.

Renforcement des défenses immunitaires

Les fruits apportent une grande quantité de vitamines et de nutriments essentiels à l’organisme.

L’immunité est ainsi renforcée et le corps se défend mieux face aux attaques bactériennes et virales.

Le corps gagne également en énergie, en vitalité et en santé.

Le régime frugivore booste également la libido et combat la dépression ou la morosité.

Les risques de cette pratique alimentaire

Un régime frugivore prolongé ou mal réalisé peut néanmoins s’avérer risqué pour l’organisme.

Il peut entraîner une dégradation générale de l’état de santé, notamment en ne mangeant aucun produit d'origine animale.

Carences en vitamines et éléments minéraux

Le régime frugivore est carencé en vitamines B2, B12 et D, en magnésium, en calcium, en fer, en zinc, en cuivre, en sélénium et en iode.

  • La vitamine B12 est surtout présente dans les aliments d’origine animale comme la viande, les œufs ou la volaille. Sa carence peut provoquer une anémie ou une lésion au système nerveux.
  • Une carence en fer provoque une fatigue constante, une réduction de la capacité physique et une chute des cheveux.
  • Le zinc est capital pour la bonne santé de la peau.

Le régime frugivore est également carencé en protéines.

Or, les protéines sont des éléments indispensables à la bonne régénération cellulaire.

C’est la raison pour laquelle on remarque que les personnes soumises à ce régime souffrent d’une grande maigreur.

Ils sont également plus sensibles aux infections.

Lenteur du métabolisme

Les personnes qui adoptent le régime frugivore souffrent avec le temps d'un métabolisme lent.

Comme mentionné plus haut, les fruits contiennent peu de calories, et si le corps n’en reçoit pas assez, il essayera de tirer l’énergie qu’il lui faut des tissus.

Cela provoquera un ralentissement du métabolisme.

Les effets d’un métabolisme lent sont néfastes pour le cœur et les muscles.

Surdosage de fructose

En ne consommant que des fruits, on provoque un surdosage de fructose dans le corps.

Ce surdosage peut être source de maladies telles que le diabète, l’obésité, les maladies hépatiques, l’hypertension artérielle et le cancer du foie.

En outre, une trop grande quantité de fibres peut provoquer des troubles de l’intestin chez certaines personnes.

Baisse de tension et détérioration des organes

Les personnes qui pratiquent le frugivorisme sont plus sujettes à des baisses de tension répétées et à d’autres malaises.

On remarque également, chez ces personnes, la détérioration des organes vitaux comme le cœur.

Problèmes psychologiques

Le fruitarisme et ses carences peuvent provoquer des problèmes d’ordre psychologique (anorexie ou orthorexie).

Cela est dû au fait que le régime frugivore est un régime assez extrême.

Il affecte aussi la vie sociale par son influence sur certaines activités, comme manger au restaurant entre amis ou en famille.

Outre cela, le coût du régime frugivore est élevé, car dans certaines régions, les fruits sont rares.

Le fruitarisme, bon ou mauvais pour la santé ?

Avec un régime frugivore, vu que l'homme est un animal omnivore, on ne peut pas obtenir tous les nutriments dont le corps a besoin.

C’est la raison pour laquelle il est souvent qualifié de « restrictif » : il n'entraîne pas une alimentation équilibrée.

Ce régime est bon pour la santé lorsqu’il est pratiqué temporairement (pas plus de 2 semaines).

Les risques se présentent lorsqu’on l'adopte définitivement, au détriment de l’alimentation classique.

De plus, sachez qu’il est dangereux de changer son régime alimentaire de façon brusque.

Il n’est pas non plus recommandé de se baser sur les avis des autres pour adopter un régime alimentaire quelconque, car chaque individu réagit différemment à l’alimentation.

Par conséquent, si vous cherchez à entamer un régime frugivore, il est important de vous référer à l’avis de votre médecin ou nutritionniste.

Notez que ce régime est fortement déconseillé aux personnes souffrant de troubles intestinaux et pancréatiques.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Heures miroirs : Signification complète des messages de vos guides

Spirale dynamique : outil de coaching et management ?

Catégorie : Alimentation