Comment développer le sentiment d’appartenance ?


Auteur: Loris Vitry (coach en développement personnel)
Supervision: Cathy Maillot (ostéopathe D.O.)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le sentiment d’appartenance est un état d’esprit qui se mesure au degré d’identification et d’attachement d’un individu face à ses caractéristiques et ses valeurs.

Ce sentiment se développe beaucoup plus dans la famille à travers le nom patronymique, les rituels, les traditions sans oublier les expériences.

Comment développer le sentiment d’appartenance

Toutefois, il est possible de développer un excellent sentiment d’appartenance en milieu de travail.

Cela aide surtout à forger son identité et augmente l’envie de donner le meilleur de soi-même.

Il permet également de se sentir fier et de faire partie d’un groupe.

Découvrez tout de suite quelques astuces pour développer le sentiment d’appartenance dans votre groupe de travail.

Réserver un accueil chaleureux à vos collaborateurs

Que ce soit des nouveaux ou des anciens collaborateurs, le résultat est toujours impressionnant lorsque vous les accueillez chaque fois à bras ouverts.

Tout le monde a besoin de se sentir bien accueilli, utile à un groupe et solidaire avec tous les autres membres.

Quelle que soit donc votre occupation, il importe d’être présent pour recevoir personnellement les collaborateurs à leur arrivée.

Cela vous permet de leur poser des questions, de prendre les premières impressions et de faire leur connaissance.

Un accueil chaleureux est donc très important pour développer le sentiment d’appartenance des collaborateurs d’un groupe de travail donné.

Prêter une attention particulière aux différences culturelles

Dans la majorité des cas, un groupe de travail est composé des personnes de différentes origines et de différents groupes ethnoculturels.

Pour développer efficacement le sentiment d’appartenance d’un groupe, il importe donc d’être attentif aux différences culturelles qui peuvent y exister.

Vos collaborateurs vont s’engager davantage dans votre projet et seront plus performants lorsque vous leur reconnaissez leur identité culturelle.
Plus important encore, vous devez savoir que le langage, les symboles, les gestes ainsi que les différents moyens utilisés ne seront possiblement pas interprétés de la même façon.

En raison de leurs différences culturelles, vos collaborateurs auront probablement des significations différentes des faits.

Vous devez donc y faire très attention.

Améliorer la perception de respect et de considération

Le respect et la considération de l’autre constituent un facteur incontournable dans le développement du sentiment d’appartenance.

Vous ne réussirez jamais à développer le sentiment d’appartenance au sein d’un groupe de travailleurs qui ne se sentent pas respectés, considérés et valorisés par leurs supérieurs.

Il est donc important d’y instaurer ces aspects.

De la même façon, il doit y avoir la considération et le respect mutuel entre les différents membres du groupe.
Pour améliorer cette perception, vous devez mettre en place des stratégies plus ou moins complexes.

Ces stratégies doivent prendre en compte les pressions internes et externes exercées par le siège social, les clients, les investisseurs, etc.

Il importe également d’intégrer les valeurs personnelles de chacun des collaborateurs, l’historique, la culture, la structure sans oublier les politiques de gestion de l’entité.

Cette façon de faire implique nécessairement un engagement total de la part de tous les membres du groupe de travail mais aussi de la part des dirigeants.

Exposer clairement sans réserve la mission et les objectifs de d’équipe

Vous devez comprendre que tous les gens ont besoin de savoir et de maîtriser ce dans quoi ils s’engagent.

Ils seront fiers d’appartenir à votre groupe de travail s’ils sont d’accord avec les principes et les objectifs de ce dernier.

Il vous sera donc beaucoup plus facile de développer leur sentiment d’appartenance lorsque ceux-ci se sentent concernés par les valeurs du groupe.
Pour vous faciliter la tâche, il est conseillé d’écrire la mission ainsi que les objectifs du groupe sur une affiche et l’exposer dans la salle de réunion.

Vous devez aussi expliquer clairement l’importance de chacun des points mentionnés sur cette affiche.

Cela permet à tous les membres du groupe de prendre connaissance de ces bases et de donner leur avis si nécessaire.
Il importe aussi de communiquer régulièrement les informations sur les orientations, les projets, les réalisations ainsi que les performances économiques du groupe.

C’est tout aussi une manière de développer efficacement le sentiment d’appartenance du personnel.

Mettez-vous en action

Comme on le dit souvent : la charité bien ordonnée, commence par soi-même.

Les membres de votre groupe de travail sont parfois tentés de suivre l’implication du coordonnateur ou du chef du groupe.

Pour cela, vous devez leur servir d’exemple et de source de motivation.

Si votre engagement dans le projet est adéquat, vos collaborateurs voudront vous suivre et cela renforce davantage le sentiment d’appartenance.

De la même façon, lorsque le personnel s’aperçoit que l’entreprise gère bien ses ressources humaines, cela constitue aussi un facteur de développement du sentiment d’appartenance.
Peu importe votre état d’esprit, vous devez vous efforcer de leur inspirer confiance.

Évitez surtout d’avoir un air malheureux devant vos collaborateurs sinon ceux-ci remarqueront et leur rendement se trouvera affecté.

À toutes fins utiles, l’engagement est contagieux.

Vous devez donc y faire attention dans votre développement du sentiment d’appartenance.

Savoir répartir les tâches entre collaborateurs

Si vous voulez que vos collaborateurs s’engagent à fond, vous devez veiller à confier la bonne tâche à la bonne personne.

Ainsi, ils auront le sentiment que leur contribution dans le groupe est importante.

Pour y parvenir, vous pouvez essayer de prendre leur avis sur la façon dont ils aimeraient travailler dans le groupe.

Cette manière de faire vous permet de leur attribuer des tâches en rapport à leurs intérêts.
Il est aussi important de veiller à ce que les tâches attribuées soient adaptées aux capacités des personnes concernées.

Dans le cas contraire, celles-ci pourraient se sentir incapables et les tâches leur seront insupportables.

Une manière efficace d’aider vos collaborateurs à accomplir des tâches qu’ils n’avaient jamais envisagées est de les encourager ou même de les récompenser.

Il est aussi conseillé de leur confier des tâches qui vont les amener à échanger ou interagir.

Cela leur permet de renforcer rapidement le sentiment d’appartenance.

Autres facteurs à prendre en compte

Vous pouvez bien exposer l’ensemble de vos initiatives à un collaborateur et pourtant cela n’aura aucun effet sur son sentiment d’appartenance.

Si vous vous retrouvez dans de pareille situation, faites en sortes de sortir ce collaborateur de sa coquille.

Amenez ce dernier à participer à l’ensemble des activités du groupe et à passer ses moments de pause en compagnie des autres membres du groupe.

Mettez à sa disposition, le matériel corporatif et excitez-le à s’en servir avec fierté.

Ce membre doit nécessairement adhérer les valeurs organisationnelles et être fier de parler de son groupe d’appartenance.
En conclusion, le sentiment d’appartenance permet de tirer le meilleur rendement de vos collaborateurs.

C’est ce qui explique la nécessité de le développer pour permettre aux membres de se sentir acceptés dans le groupe.


Testez votre niveau de santé (2 tests alternatifs surprenants)

Des milliers de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi:

Comment développer l’autodiscipline pour tout réussir ?

Comment développer ses dons de médium ?

Catégorie: Vie professionnelle