Pourquoi le stress donne des cheveux blancs ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L’apparition précoce de cheveux blancs est assimilée à plusieurs facteurs parmi lesquels le stress tient une place de choix.

À un moment ou à un autre, tous les êtres humains peuvent être sujets au stress.

Pourquoi le stress donne des cheveux blancs

Celui-ci s’accompagne d’une surproduction de cortisol lorsqu’il atteint un niveau trop culminant.

Mais pourquoi le stress donne-t-il des cheveux blancs ? Focus !

Stress et blanchissement des cheveux : quelle relation ?

Sur le crâne d’un homme, on peut compter entre 100 000 et 150 000 cheveux.

Plusieurs facteurs font varier ce nombre.

On peut citer la couleur (foncés ou plus clairs), et la taille (épais ou non).

Cependant, des observations ont révélé que les cheveux de l’homme tendent à s’éclaircir lorsqu’il vit un grand stress.

Cette décoloration ne prend pas en compte le nombre des cheveux.

Par ailleurs, il faut remarquer que les cheveux poussent sur le crâne de l’homme de manière progressive, à raison d’un centimètre par mois.

En retenant l’hypothèse selon laquelle le stress blanchit les cheveux, cette décoloration devrait apparaître de manière progressive.

Or, ce n’est pas toujours le cas.

D’autres études ont par ailleurs révélé que le changement de la couleur des cheveux est dû à la chute des cheveux foncés.

Les nouveaux cheveux qui pousseront sous l’effet du stress seront alors de couleur moins foncée, grise ou blanche.

Le cortisol : quel rôle dans l’apparition des cheveux blancs ?

Encore appelée canitie, la décoloration des cheveux est un phénomène qui survient naturellement avec l’âge.

Cependant, lorsqu’une personne est constamment stressée, on remarque que ce phénomène est anticipé.

D’un autre côté, il existe une corrélation positive entre le niveau de stress d’un sujet et le taux de cortisol dans son organisme.

Pour cette raison, plusieurs personnes conçoivent à tort que c’est la présence de cette hormone qui cause le blanchissement précoce des cheveux.

Les études réalisées par des chercheurs ont clairement infirmé cette hypothèse.

Le cortisol est produit dans l’organisme humain par les glandes surrénales.

C'est aussi le cas chez les souris. Ces scientifiques ont donc réalisé une expérience sur des souris pour mesurer l’impact du cortisol sur la canitie.

Les glandes surrénales des souris soumises à l’expérience ont donc été ôtées de manière à ce que cette hormone du stress ne soit plus produite.

Malgré l’absence du cortisol, leurs poils sont devenus gris sous l’effet du stress.

En clair, le cortisol n’est pas la raison pour laquelle le stress participe au changement de la couleur des cheveux humains.

Le système immunitaire : une cause de l’apparition des cheveux blancs ?

Une autre hypothèse allant dans le sens du blanchissement des cheveux assimile le phénomène au système immunitaire de l’homme.

Lorsqu’une personne est stressée, son organisme secrétera davantage de pigments.

On estime donc que le fort taux de pigments rendra le système immunitaire vulnérable.

Le changement de la couleur des cheveux sera subséquemment le résultat d’une attaque du système.

Pour évaluer l’intérêt de cette hypothèse, des chercheurs ont réalisé d’autres études sur des souris bien portantes.

Notez au passage, que l’organisme de cet animal présente le même métabolisme que celui de l’homme.

Pour l’expérience réalisée, il a été question de rendre le système immunitaire de la souris, inactif.

En dépit du fait que l’organisme de la souris stressée ait été privé de toute défense, ses poils ont changé de couleur.

Le stress participe donc au blanchissement des cheveux, mais ce n’est pas le système immunitaire qui lui sert de canal pour le faire.

L’adrénaline favorise-t-elle l’apparition des cheveux blancs ?

La coloration des cheveux humains se fait sous l’action d’un pigment produit par le follicule pileux.

Il assure cette fonction de production grâce à certaines cellules souches.

Ces dernières sont considérées comme des réservoirs de cellules.

Les pigments produits interviennent dès la régénérescence du cheveu.

L’action de ces cellules souches est accélérée lorsqu’il y a une grande production d’adrénaline par le nerf sympathique.

En présence de cette hormone, les cellules souches vont épuiser d’un seul coup, toutes leurs réserves de production de pigments.

Puisqu’elles ne peuvent pas être régénérées, le blanchissement des cheveux sera alors irréversible.

Par ailleurs, il importe de signifier que la production d’adrénaline est plus abondante lorsqu’une personne est stressée.

En d’autres termes, il y a bel et bien une relation positive entre le stress et la canitie ; et c’est l’adrénaline (sa surproduction) qui sert de lien entre les deux phénomènes.

Quelle solution pour limiter l’apparition précoce des cheveux blancs ?

Le stress étant un sentiment auquel tout être humain est soumis, il est quasiment impossible de ne pas y passer à un moment ou à un autre de sa vie.

Toutefois, il est bien possible de limiter sa fréquence en faisant des exercices physiques ou de la méditation.

S’éloigner des sources de stress peut également s’avérer efficace.

Avec un faible taux de stress, le blanchissement des cheveux se fera moins vite.

Prendre conscience des effets néfastes du stress sur l’organisme humain peut aussi permettre à l’homme de mieux l’éviter.

Les tissus et les organes de l’homme subissent de nombreux changements lorsqu’ils sont sous stress.

Si vous en prenez déjà conscience, le traitement pour lequel vous pencherez sera plus efficace.

Il pourra servir soit à arrêter ou à inverser cet impact négatif du stress.

D’un autre côté, des chercheurs ont mené des recherches qui ont conduit à la découverte d’une enzyme.

Il s’agit de l’enzyme CDK.

Sous sa forme inhibée, cette dernière agit positivement pour bloquer la canitie causée par le stress.

Cependant, il est utile de préciser que des recherches complémentaires doivent être effectuées sur cette enzyme afin d’évaluer sa réelle portée clinique.

Lorsque l’on parle du stress, l’expression "se faire des cheveux blancs" trouve tout son sens.

Cependant, il est utile de bien se situer par rapport aux raisons qui provoquent le phénomène.

Il ne s’agit pas d’un fait lié au système immunitaire de l’homme.

De même, la production du cortisol, l’hormone du stress, par les glandes surrénales de l’organisme n'est pas responsable de la canitie.

Seule l’adrénaline produite par le nerf sympathique est la cause de la décoloration des cheveux en cas de stress.

Pour donc éviter une apparition précoce de cheveux blancs, l'idéal est d'éviter tout type de stress par la méditation et autres exercices de bien-être, et par une meilleure hygiène de vie.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Photophobie : yeux sensibles qui ne supportent plus la lumière ?

Proche en fin de vie : comment l’accompagner et lui dire au revoir ?

Catégorie : Stress