Syndrome de l’effet miroir dans les rencontres : comment en tirer profit ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


EBOOK + ATELIER VIDEO GRATUIT

Découvrez l'incroyable technique de respiration qui élimine tous vos problèmes liés au stress (angoisse, anxiété, asthme, essoufflement, surpoids, etc). Plus de 20 000 personnes l'utilisent au quotidien !

Vous vous êtes déjà connecté à une autre personne, pour découvrir par la suite, des aspects de sa personne qui ne vous plaisent pas ?

La plupart du temps, de nombreuses personnes construisent leur identité personnelle en fonction de la manière dont ils se voient dans d’autres personnes.

Dans ce cas, l’on parle du syndrome de l’effet miroir.

Syndrome de l’effet miroir des rencontres

À travers cette manière d’agir, les relations que vous maintenez avec les autres projettent des aspects de votre personnalité que vous aimez ou pas.

Ce mécanisme naturel, est-il positif ou pas ?

Comment est-il utilisé dans les rencontres avec les autres et comment en faire bon usage pour améliorer vos relations avec autrui ?

C’est quoi l’effet miroir ?

Tout comme vous n’aimez pas certaines parties de votre corps, il existe également des aspects de votre personnalité qui ne vous plaisent pas.

Ainsi, vous retrouvez chez les autres, ces reflets ou aspects que n’aimez pas, ou que vous réprimez.

L’effet miroir est un phénomène qui reprend la notion de cause à effet, mais appliqué dans un contexte personnel.

En effet, il s’agit d’un concept de résonance entre l’extérieur et l’intérieur qui fait usage de votre capacité à être affecté émotionnellement par des facteurs qui vous sont externes.

Ces derniers représentent des indices de votre personnalité que vous n’avez pas forcément encore dévoilé ou réveillé.

L’on parle donc de l’effet miroir parce que la personne qui est face à vous projette une image ou agit d’une manière qui vous renvoie à votre propre réalité.

Cette dernière peut être positive ou négative, elle peut vous agacer ou vous réjouir.

Un exemple de l’effet miroir ?

Si vous admirez un trait de la personnalité d’une personne, alors c’est une invitation à embrasser ce trait de personnalité chez vous.

Si vous la trouvez égoïste, vous percevez en fait votre propre égoïsme.

De manière générale, l’effet miroir représente ce qui est présent à l’intérieur de vous.

Pour changer cette perception si vous n’en êtes pas satisfait, améliorez ce qui ne vous plaît pas chez vous !

Dit autrement, pour pardonner à une personne son caractère irritant, vous devez pardonner ce même caractère chez vous-même.

Syndrome de l’effet miroir : inversé ou direct

L’effet miroir peut se manifester de manière directe ou inversée dans votre vie.

Comme nous l’avons précédemment mentionné, vous pouvez percevoir de l’égoïsme chez l’un de vos proches, alors que vous projetez vous-même votre propre égoïsme, de manière directe.

Dans le cas inversé, la personne égoïste reflète peut-être le manque d’importance accordé à vos propres intérêts.

Dit autrement, en voyant une personne égoïste, vous constatez que vous ne l'êtes pas du tout.

Que l’effet miroir soit inversé ou direct, la leçon à tirer, c’est que vous avez tendance à trop dépendre des autres, et à les faire passer avant vous.

D’après ce que vous percevez, les autres vous apportent plus d’informations sur la connaissance de qui vous êtes, et comment vous évoluez.

De cette manière, l’effet miroir conditionne votre vie au quotidien, ainsi que vos relations avec les personnes que vous rencontrez.

Lorsqu’une situation vous réjouit ou vous agace, vous devez comprendre, avant toute chose, que c’est vous le problème, et pas la personne en face.

Vous devez prendre l'entière responsabilité de la situation, vous êtes le créateur de votre propre perception.

La plupart du temps, vous vous attendez à ce que les autres s’adaptent à vous et à la manière dont vous vivez.

Cette manière de faire vous pousse généralement à développer des attentes erronées et de fausses croyances telles que :

  • Pour que vous réussissiez sur le plan professionnel, les autres doivent vous donner votre chance.
  • Pour que vous vous aimiez, les autres doivent d’abord vous aimer ou vous montrer qu’ils vous aiment.
  • Pour que vous ne soyez plus seul, les autres doivent rechercher votre compagnie.
  • Le prince charmant vous attend, etc.

Quelle que soit la nature de ces croyances, elles sont infondées et vous limitent.

Elles prouvent simplement que votre manière de penser est mauvaise.

La seule vérité à garder à l’esprit, c’est que tout dépend de vous, de votre perception et tout changement doit provenir de vous :

  • C’est à vous de trouver l'amour et d'attirer la personne ou la relation amoureuse que vous souhaitez, elle ne vous attend pas.
  • C’est à vous de vous aimer, et votre amour-propre ne dépend pas de ce que les autres pensent, ou du fait qu’ils vous aiment ou pas.
  • Travaillez dur sur votre objectif de vie, au lieu d’attendre que la chance vous sourie.
  • Aller au-devant des autres, et n’attendez pas forcément qu’ils fassent le premier pas.

En somme, soyez le changement que vous souhaitez voir.

La manière positive de considérer l’effet miroir, c’est en voyant dans les autres, ce que vous devez faire pour améliorer votre vie, la rendre plus agréable.

Effet miroir : comment être heureux dans vos relations ?

Dans le couple

La plupart du temps, l’effet ou le syndrome miroir se fait le plus ressentir dans la vie de couple.

En effet, plusieurs couples qui se séparent évoquent la même raison : l’incompatibilité.

Autrement dit, les partenaires pensent être différents.

Toutefois, la séparation est causée par le fait qu’ils se ressemblent beaucoup, et non parce qu’ils sont trop différents.

Par exemple, si l’un travaille beaucoup et néglige l’autre, le second développe du ressentiment et recherche du soutien en dehors de la relation.

Cela peut résulter en de la tromperie et finalement se finir en divorce.

Au final, il n’y a pas de différence entre les anciens amoureux qui arrivent à ce niveau.

L’un (celui qui travaille beaucoup) justifiera son attitude par le fait que l’autre ne lui accordait pas assez de temps à son retour.

Tandis que l’autre (la personne qui a recherché du confort en dehors) se justifiera par le fait qu’elle était en manque d’attention.

Au final, ils avaient besoin de l’attention et de la compréhension de l’un et l’autre, pour manifester eux-mêmes l’attention et la compréhension.

C’est pourquoi, la meilleure manière d’aborder cette situation dans le couple, ce n’est pas de faire ce que l’autre fait.

Si vous estimez que votre partenaire ne s’occupe pas de vous comme vous le souhaitez, alors pourquoi ne pas vous occuper de lui ?

Montrez-lui de l’amour, manifestez-lui de l’attention, et ce faisant, vous susciterez sans doute de l’amour de sa part.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que vous êtes son effet miroir.

Lorsqu’il reçoit votre amour, il a automatiquement envie de vous rendre la pareille.

C'est un principe de réciprocité prouvé par de nombreuses études scientifiques.

Dans la vie de tous les jours

Pour appliquer positivement le principe de l’effet miroir au quotidien, vous devez vous poser les bonnes questions lorsqu’une situation se présente.

Si vous êtes heureux, agacé en colère, irrité, etc, demandez-vous pourquoi la situation vous irrite tant et ce qu’elle révèle à votre sujet, au lieu de réagir de manière impulsive.

Dans l’ensemble, l’effet miroir doit vous servir pour améliorer votre quotidien et renforcer votre force intérieure.

Il doit vous faire comprendre que votre bonheur dépend entièrement de vous, et de personne d’autre, encore moins des circonstances externes.

NOTE : cela signifie donc aussi que votre mal-être dépend aussi de vous, et que vous en êtes entièrement responsable.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Syndrome de l’objet brillant : comment éviter les distractions ?

Les symptômes physiques et neurologiques du stress ?

Catégorie : Psychologie