Syndrome de la retraite: un passage difficile à surmonter?


Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)
Validé par : Cathy Maillot (ostéopathe D.O)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


La retraite, qui représente pour certains une victoire sociale, ne s’appréhende pas de la même manière chez tout le monde.

Cela dépend en grande partie de l’emploi que vous occupiez, de votre milieu d’origine et de votre état de santé.

Syndrome de la retraite

Vos capacités d’adaptation ainsi que de la façon dont vous vous êtes préparé à affronter la transition sont également en cause.

Une bonne préparation à la retraite vous permet dès lors de mieux surmonter ce passage.

La retraite : un départ à anticiper !

Lorsque vous approchez un certain âge, vos collègues ou vos amis en dehors du travail ne manquent pas de vous demander le moment où vous partirez à la retraite.

Dès la soixantaine, cette question peut provoquer en vous du stress. Surtout si vous redoutiez ce moment.

Si certains travailleurs souhaitent ardemment partir à la retraite, d’autres par contre veulent continuer à travailler pour diverses raisons.

Il s’agit, d’après les experts, de la peur de sortir brusquement du « monde des actifs » et de son entreprise.

Beaucoup perçoivent la retraite comme une mise à l’écart.

C’est une situation très difficile à vivre pour ceux qui se sentent toujours en pleine forme pour travailler.

Pour éviter d’en arriver là, vous devez anticiper votre départ l’année précédant ce dernier.

Vous pouvez par exemple commencer progressivement par lever le pied au travail en déléguant certaines tâches et en transmettant votre savoir-faire.

Une autre solution est de s’investir dans d’autres domaines comme les associations, par exemple.

Il suffit de vous informer sur les structures présentes dans votre localité.

L’ultime question qui vous aidera pour savoir vers où vous devez vous tourner est celle relative à ce qui vous manquera le plus après la retraite.

Savoir se poser les bonnes questions

Vous commettez une erreur si vous voyez la retraite comme de longues vacances.

Il s’agit plutôt d’un nouveau chapitre, d’une nouvelle étape de votre vie.

Il est donc impératif que vous ayez des projets bien définis en tête.

Posez-vous toute sorte de questions :

- Qu’est-ce qui vous intéresse pour cette nouvelle étape de votre vie ?

- Où souhaitez-vous vivre désormais ?

- Dans votre logement que vous occupez depuis des années ? Ou ailleurs ?

- Qu’avez-vous toujours eu envie de faire sans succès, à cause du manque de temps ?

Interrogez vos besoins intellectuels, rationnels et psychiques ainsi que vos désirs.

Si vous ne parvenez pas à satisfaire tous ces paramètres, cela aura des répercussions sur vous et votre santé ainsi que sur vos relations avec vos proches.

Vous pouvez aussi vous poser les questions du test Ikigai pour redonner un sens à votre vie.

Sachez que le passage à la retraite est le moment parfait pour effectuer un petit bilan.

Questionnez-vous sur vos valeurs, vos talents et sur tout ce qui donne du sens à votre vie.

Il peut s’agir d’une activité artistique, de bénévolat ou de voyages.

Demandez-vous l’activité qu’il vous faut pour perpétuer votre épanouissement.

Optez pour les solutions nécessaires afin de maintenir une bonne forme physique pour rajeunir et de vous faire plaisir.

Discuter avec ses proches sur leur vie après avoir pris leur retraite

Faites-vous une représentation de la vie que vous mènerez lorsque vous aurez pris votre retraite, avec votre conjoint, vos enfants ainsi que vos petits enfants.

Faites de même avec vos parents (si ceux-ci vivent toujours).

Échangez ensuite avec votre entourage de ce que vous désirez.

Si vous avez des connaissances ayant déjà passé cette étape, discutez avec eux afin d’avoir des conseils supplémentaires.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de mettre en application leur expérience.

Tout dépend de ce que vous recherchez et de votre état de santé.

Évitez de prendre des décisions trop hâtives.

Si vous choisissez de vous rendre dans un lieu pour profiter du soleil et de la nature, faites avant tout un essai pour être certain que cette expérience vous plaît.

Si vous songez à vendre la maison principale, il est judicieux de patienter pendant une ou deux années.

Au bout d’un certain temps, vous pourriez avoir envie de retrouver la maison dans laquelle vous avez longtemps vécu.

Penser à la période d’adaptation

Les premiers mois de la retraite sont généralement les plus difficiles, car vous devez apprendre à gérer le stress du changement.

C’est la période de transition qui se caractérise par de nombreuses émotions (contradictoires).

Vous serez joyeux de pouvoir enfin bien profiter de vos journées.

Dans le même temps, la peur de ne pas savoir que faire des nombreuses années qui vous attendent vous envahira.

Le fait de quitter des collègues avec qui vous êtes proche ou d’abandonner des projets peut aussi créer en vous du chagrin.

Le mélange de toutes ces émotions négatives suivie du sentiment de vide qui vous traverse provoque très vite l’angoisse.

Si ce stress grandit, vous ne tarderez pas à entrer dans une dépression.

D’après certains spécialistes, la meilleure des choses à faire serait d’écouter toutes vos émotions et de les laisser monter comme je l'explique dans le Yoga du Tremblement.

Évitez de prêter attention à tous les conseils qui vous sont donnés de part et d’autre sur ce que vous devez faire ou non.

Toutefois, si après un an vous n’allez toujours pas mieux, cherchez à obtenir de l’aide auprès du corps médical.

Adopter son propre rythme

Une fois que vous arrivez à la retraite, vous devenez maître de votre temps.

Bien que certains préfèrent sauter dans un avion pour partir à la découverte du monde où mener de nombreuses activités, vous pourriez simplement avoir envie de vous reposer à longueur de journée.

Vous éprouverez parfois le besoin de passer du temps avec vos amis.

L’important pour réussir votre retraite est de faire ce qui vous convient.

Pour conclure, même si la transaction après la retraite n’est pas facile, il y a toujours un moyen de s’en sortir et de vivre de beaux jours.

Le syndrome de la retraite est donc un passage que vous pouvez surmonter.

Avec le stress de la solitude, vous serez certainement tenté de vous lancer dans tout ce qui vous vient à l’esprit.

Toutefois, il est important d’éviter de se laisser aller.

Les activités physiques sont aussi un excellent moyen de réussir sa retraite.

Pensez à pratiquer de la natation ou de la danse en guise de loisir.

Privilégiez les déplacements à pied ou à vélo pour maintenir une bonne forme physique.

Faites tout de même attention : les activités qui nécessitent une grande intensité physique sont à éviter car il engendre de l'hyperventilation, ce que vous devez absolument éviter pour rester jeune plus longtemps.

Vous pouvez aussi vous adonner au jardinage ou aux tâches ménagères.

Le plus important est de trouver votre équilibre.


Ebook + atelier vidéo gratuit sur la Respiration Intermittente

Pratiquer cette technique 3 x 20 minutes par jour peut réduire rapidement votre stress, votre anxiété, vos angoisses et votre fatigue chronique.


Lire aussi:

Comment gérer un syndrome d’hyperventilation chronique?

Virilité toxique et abusive envers les femmes: que faire?

Dans la même catégorie : Psychologie.