Systema : un art martial russe pour la self défense ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


EBOOK + ATELIER VIDEO GRATUIT

Découvrez l'incroyable technique de respiration qui élimine tous vos problèmes liés au stress (angoisse, anxiété, asthme, essoufflement, surpoids, etc). Plus de 20 000 personnes l'utilisent au quotidien !

Si le "krav-maga" est désigné comme étant la technique de combat des services secrets israéliens, le "systema" de son côté est rattaché aux services secrets soviétiques.

Signifiant "système", le systema est tout comme le krav-maga un style de combat mixant différentes techniques de combat afin d'obtenir le meilleur art martial pour la self défense.

Cela fait du "systema" l'art martial russe le plus efficace car il est utilisé par l'armée russe elle-même.

Systema

Mais contrairement à la technique d’autodéfense israélienne, le "systema" s’appuie sur différentes techniques de respiration et de relaxation.

Ce qui en fait une technique utilisable pour d’autres objectifs comme la lutte contre le stress.

Quelles sont les origines du Systema ?

Les origines de l’art martial ainsi que ses créateurs sont difficiles à situer aujourd’hui.

Mais une chose est certaine, ce n’est qu’après la chute de l’URSS que l’art martial est devenu grand public.

En effet, pendant des décennies les informations évoquant le systema ont toutes été classées secret-défense.

Ce qui explique le fait que ses origines soient plus ou moins douteuses.

Cependant, certaines sources parlent d’une première version remontant au Xe siècle.

Elles évoquent des guerriers qui se battaient à main nue en s’inspirant de techniques de lutte modernes.

Ces mêmes sources ajoutent qu’une fois démobilisés, ces guerriers allaient continuer secrètement leurs entraînements dans des monastères orthodoxes.

Ainsi, ces monastères leur auraient permis de développer des techniques de respiration qui constitueront plus tard la base du systema.

D’autres sources plus crédibles situent la genèse de l’art martial à la suite de la création en 1923 de la Tcheka.

Le fondateur de cette police politique, Félix Dzerjinski serait même à l’origine de l’art martial, puisque c’est au sein même du club sportif qu’il a contribué à créer, le Dynamo Moscou, que le systema aurait vu le jour.

Ainsi, les bases de l’art martial y auront été développées pendant des années en s’inspirant d’un autre art martial russe : le sambo.

La pratique du sambo contrairement à celle du systema a toujours été autorisée pour la population russe.

Le systema était uniquement réservé aux forces spéciales russes.

Ce n’est que récemment que l’art a évolué pour devenir accessible à tous.

Comment comprendre le Systema ?

Le type de systema pratiqué à la base par les forces spéciales russes est différent de celui pratiqué actuellement dans les écoles.

Ce dernier a été divisé en trois branches différentes : l’autodéfense, la neutralisation et l’attaque létale.

C’est la première branche qui est la plus connue et qui nous intéresse ici.

Elle propose différentes techniques permettant à main nue de se défendre efficacement contre différentes sortes d’adversaires.

Il peut s’agir d’un groupe d’adversaires ou d’un adversaire armé d’un couteau ou d’un bâton.

Ce qui caractérise au mieux le systema est l’absence de garde.

C’est d’ailleurs pour cela que l’art martial propose également des techniques de relaxation et de respiration.

Le but étant d’améliorer la décontraction.

Le systema n’est pas régi par une méthode d’entraînement ou des mouvements de combat précis.

Ces derniers varient beaucoup d’une école ou d’une fédération à une autre.

Chaque école ou fédération porte généralement le nom de famille de la personne qui en est le fondateur.

Ce qui parfois donne l’impression que tout le monde peut s’inventer professeur de systema.

Ce qui n’est pas vrai, car il existe des principes à respecter dans l’exercice du systema.

Nous reviendrons sur ces principes plus loin.

N’empêche, certaines écoles comme Systema Kadochnikov, le Retouinskikh Systema ou le Ryabko Systema font aujourd’hui partie des plus connues.

Il faut remarquer que le systema existe sous une appellation. Il s’agit de "poznai sebia" qui signifie en russe "Connais-toi toi-même".

NOTE : cela me rappelle l'inscription sur le temple de Delphes où est inscrit : "Connais toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux".

L’idée derrière cet autre nom est de dire aux pratiquants de ne pas se limiter à la connaissance de leurs forces et de leurs faiblesses.

Il faut qu’ils apprennent également à savoir jusqu’où s’étendent leurs limites.

Le systema est avant tout un art martial qui s’appuie sur l’humilité avec pour but de renforcer l’esprit.

L’art martial se base également sur l’utilisation des forces naturelles propres à chaque élève.

Ce qui fait qu’il n’est pas rare que les formations soient distillées en fonction des capacités de l’élève.

Cependant, certains exercices sont conçus pour tout le monde.

La plupart de ces exercices sont pensés pour placer l’élève dans différentes situations de la vie afin de les amener à développer leurs réflexes naturels.

Quels sont les principes sur lesquels s’appuie le systema ?

L’art s’appuie sur cinq principes fondateurs qui se définissent comme suit :

La relaxation

Il faut faire en sorte que le corps et l’esprit soient les plus détendus possible.

C’est ce qui permettra de réaliser facilement n’importe quel mouvement dans n’importe quelle direction et ceci à la vitesse souhaitée.

Il peut arriver que le corps et l’esprit soient tendus, mais uniquement en cas de besoin.

La respiration

Si la relaxation a pour but de réaliser les mouvements dans n’importe quelle condition, la respiration a pour but de permettre de les réaliser au maximum de ses capacités.

Pour cela, il faut que cette dernière soit d’une qualité semblable au mouvement oscillatoire d’un pendule, c'est à dire parfaitement synchronisé et rythmé.

Le mouvement constant

Ce principe se base sur une recherche scientifique qui indique que même au repos le corps est en mouvement.

Il s’agit ici donc d’éviter de se retrouver en position statique, mais en mouvement permanent, afin que le corps se sente dans une situation de confort optimal.

Le principe d’oscillation

La recherche d’un mouvement oscillatoire ne s’applique pas uniquement à la respiration dans le systema, elle s’applique également au corps.

Il s’agit d’un mouvement qui permet de maintenir l’équilibre à l’intérieur du corps.

Il permet également de transformer efficacement le flux entrant, c'est à dire de canaliser la force de l'ennemi en cas d'attaque.

La redirection

Il s’agit du cinquième et dernier principe du systema, cet arme martial russe.

Lorsqu’un pratiquant fait face à une attaque, il n’a pas à chercher à réagir avec la force à l’agression.

Il doit plutôt chercher à orienter dans une autre direction le flux généré par l’attaque.

L’idéal étant qu’il s’en serve pour l’adapter à ses propres techniques.

Quels sont les bienfaits du systema ?

La pratique de l’art martial présente de véritables bienfaits qui vont au-delà de la simple possibilité de se défendre face au danger.

Ainsi, elle peut aider à :

  • Améliorer la condition physique ainsi que la force physique et la force mentale
  • Avoir une meilleure confiance en ses capacités
  • Se surpasser dans des situations difficiles et combattre ses peurs
  • Améliorer son niveau de concentration et se doter d’une bonne discipline
  • Combattre efficacement le stress
  • Acquérir de techniques d’autodéfense efficaces qui peuvent aider à se protéger soi-même et à défendre sa famille, ses amis ou toute personne se trouvant dans une situation de danger.

En conclusion, le systema est plus qu'un art martial de self-défense, mais un véritable outil de développement personnel.

Sa grande complicité avec l'esprit (connais toi toi-même) et la respiration en font un art martial très puissant.

La Russie n'a pas finie de nous étonner car elle est la source de nombreuses grandes méthodes comme notamment la méthode de respiration du docteur Buteyko, un ukrainien célèbre dans tous les pays de l'Est pour sa technique de respiration appelée aussi la méthode d'auto suffocation.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment vaincre son addiction au sucre ?

Huile d’onagre : pourquoi et comment en prendre ?

Catégorie : Sport