Comment tomber enceinte rapidement et naturellement ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Plusieurs événements surviennent au cours de la vie des êtres humains.

La grossesse est un phénomène magnifique qui dure neuf mois.

Comment tomber enceinte rapidement et naturellement

Elle aboutit à la naissance d'un bébé.

Parfois, un coup de pouce s'avère nécessaire pour la déclencher.

Quelles solutions naturelles et rapides pour tomber enceinte ? Cet article vous propose quelques idées.

Que peut-on dire de la grossesse ?

La grossesse est une étape physiologique dans la vie d'une femme.

Elle est la suite logique d'une fécondation.

La fécondation est la rencontre entre deux gamètes mâle et femelle.

Elle se produit en général lorsque deux personnes de sexes différents ont des rapports sexuels.

Une fois l'œuf formé, il se loge dans la cavité utérine.

Là-bas, il continuera son développement jusqu'à la délivrance.

Une grossesse dure en général neuf mois.

Les trois premiers mois, l'œuf est considéré comme un embryon.

Par la suite, il devient un fœtus.
Plusieurs symptômes surviennent à l'apparition d'une grossesse.

Ils varient souvent d'une femme à une autre.

Parmi les symptômes les plus évoqués on a au prime abord une absence des règles.

C'est d'ailleurs l'un des premiers signes évocateurs d'une grossesse.

Ensuite, des signes corporels comme une tension mammaire surviendront.

Enfin, des nausées ou des vomissements feront également suspecter un bébé en croissance.

Plusieurs autres manifestations surviendront au cours de la période de gestation.

Elles concerneront le physique, le psychique ou même la physiologie de la grossesse.

Il existe diverses possibilités pour tomber enceinte.

Les méthodes naturelles envisageables dans ce sens sont :

Une bonne hygiène alimentaire et corporelle.

Deux éléments sont à prendre en compte pour l'hygiène.

Il s'agit de :

  • Contrôler régulièrement son poids

Pour tomber enceinte, il est primordial de rassembler les conditions optimales.

L'une d'entre elles est un cycle régulier et une bonne fertilité.

Le poids est un facteur non négligeable dans le maintien d'une bonne fertilité.

Une surcharge pondérale risque de perturber le flux hormonal et perturber la survenue d'une éventuelle grossesse.

Pour savoir si son poids est idéal, il faudra d'abord calculer son indice de masse corporelle.

Il suffira de diviser sa pondération en kilogrammes par la taille en centimètres carrés.

L'indice de masse corporelle idéal se situe entre 18,5 et 25.

En cas de valeur supérieure à 25, il faudra peut-être songer au sport.

  • Opter pour une alimentation saine et équilibrée.

L'alimentation est aussi un motif de perturbation du cycle hormonal et de la fertilité.

La consommation de gras peut par exemple faire survenir des problèmes d'infertilité.

Trop de produits transformés risqueront aussi d'empêcher une survenue imminente de grossesse.

Afin de multiplier les chances de tomber enceinte, il est utile d'équilibrer son alimentation.

Des rations de fruit et de légumes sont bénéfiques pour stimuler la fertilité.

Aussi, une consommation d'aliments riche en vitamines B9 et E est vivement recommandée.

Proscrire la prise de substances toxiques.

La consommation d'alcool et de tabac est fortement déconseillée lorsqu'on veut tomber enceinte.

Et pour cause, l'alcool réduit la fertilité et baisse la libido.

Pour sa part, le tabac influe également négativement en perturbant le cycle hormonal.

De plus, en agissant sur les ovules, le tabac devient un obstacle à une probable grossesse.

Alors, il est indispensable d'arrêter ces mauvaises habitudes.

Bien maîtriser son cycle

La survenue d'une grossesse est la résultante de rapports sexuels en période ovulatoire.

Pour trouver la bonne période, il faut pouvoir identifier son cycle hormonal.

La période ovulatoire est celle où survient la libération d'un ovule.

Toutes les femmes n'ont pas un cycle hormonal fixe.

Il peut être régulier chez certaines femmes et irrégulier chez d'autres.

Pour espérer tomber enceinte, il faut privilégier des rapports sexuels dans la période de fécondité.

L'ovulation survient 14 jours avant la survenue des règles.

Des tests sont disponibles pour aider les femmes à détecter cette période.
Les plantes et l'homéopathie pour accroître ses chances.

Si la grossesse ne survient pas de façon spontanée, un coup de pouce pourrait être nécessaire.

L'homéopathie est une excellente solution pour stimuler la fertilité des partenaires.

Cette thérapie a fait ses preuves dans l'amélioration de la fertilité et des chances de grossesses.

Suivre les conseils d'un homéopathe aidera beaucoup dans ce cas.
Une autre solution pour accroître les chances de grossesse est la photothérapie.

Plusieurs plantes en effet posséderaient des effets favorables à la survenue de grossesse.

Parmi les plantes les plus efficaces, on a :
La racine de fausse licorne (idéale pour un cycle hormonal régulé).

La feuille de framboisier.

L'huile d'onagre (optimal pour un excellent flux hormonal)

Le trèfle rouge (agira sur l'utérus afin de faciliter l'ovulation).

Le gattilier aidera à favoriser l'ovulation et rétablir le cycle.
Un bon rythme sexuel.

Pour tomber enceinte, il est impératif d'avoir des rapports sexuels.

À moins qu'il faille recourir à la fécondation in-vitro.

Afin d'accroître les chances d'une grossesse, la fréquence des relations sexuelles devra être augmentée.

Un rapport sexuel tous les trois jours sera un rythme idéal pour avoir une grossesse rapidement.

Ceci laissera le temps aux spermatozoïdes de se renouveler et d'être plus fertiles
La fuite du stress
Le stress peut s'avérer aussi un frein à la survenue de grossesse.

Il agit négativement sur le système nerveux tout en pertubant la fonction hormonale.

Ceci entraîne la plupart du temps un dérèglement du cycle menstruel.

Alors pour optimiser les chances de grossesse, il est important de combattre le stress.

Plusieurs méthodes de relaxation sont disponibles pour y arriver.

Le yoga est une bonne solution pour essayer de réduire le stress.

La sophrologie est aussi une excellente alternative afin de multiplier ses chances de grossesse
Comment se fait le diagnostic d'une grossesse ?
Une absence de règles ne traduit pas forcément une grossesse.

Si les symptômes la font suspecter, le diagnostic confirme la grossesse.

Il ne peut être efficace que deux à trois jours après le retour présumé des règles.

Pour le faire, le test de grossesse est un des éléments les plus utilisés.

Les tests les plus précis sont dotés d'une sensibilité au bêta HCG.

Il s'agit de l'hormone chorionique gonadotrope.

Elle est produite dans la majorité des cas lorsqu'une femme est enceinte.

Même s'ils ne sont pas entièrement fiables, ces tests sont d'excellents révélateurs.
Une autre méthode plus fiable, est le test sanguin à l'hôpital.

Il est plus précis et balaye les incertitudes possibles avec le test à HCG.

Un simple prélèvement suffira pour le réaliser.

Le diagnostic de la grossesse doit systématiquement s'accompagner d'une échographie.

Elle permettra de s'assurer de la bonne implantation de l'œuf.

Ceci est capital pour éviter les risques d'une grossesse extra-utérine
Une grossesse résulte de l'union entre deux gamètes issus de sexes opposés.

Plusieurs solutions existent pour permettre une survenue rapide et naturelle de cet évènement.

La grossesse se confirmera par un test et une échographie.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment survivre au stress financier (angoisse des dettes) ?

Comment tousser sans contaminer les autres si on est malade ?

Catégorie : Grossesse