Comment vivre et être plus écologique à la maison et au bureau ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


L'écologie n'est pas un vain mot et certains le savent.

C'est justement pourquoi, beaucoup de personne s'engagent au jour le jour sur cette voie.

Comment vivre et être plus écologique à la maison et au bureau

Si vous souhaitez être écologique à la maison tout comme au bureau, vous devez adopter certaines habitudes quotidiennes.

Pour y arriver, il est important de savoir comment s'y prendre au risque de faire des faux pas.

Voici donc quelques astuces et conseils pratiques pour vivre et être écologique à la maison et au bureau.

Surveiller son alimentation

L’alimentation est un point essentiel à prendre en compte si vous cherchez à vivre de façon écologique.

Elle englobe plein d’autres détails à ne pas prendre à la légère.

Pour commencer, vous ne devez pas opter pour une alimentation moins chère, mais plutôt celle de qualité.

Pour cela, il importe de mettre fin à la consommation des plats industriels remplis de produits nuisibles à la santé.
Il est surtout recommandé de manger bio et local.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour en trouver, adressez-vous aux agriculteurs locaux.

En consommant les produits de ces derniers, vous les encouragez ainsi à en produire davantage bio.

En dehors de ceux-ci, vous avez aussi le choix de vous approvisionner dans un rayon ou un magasin bio.
En ce qui concerne les viandes, il est conseillé d’en consommer moins.

Toutefois, si vous avez la possibilité de vous en procurer, privilégiez surtout les viandes bios et locales.

Une consommation excessive des viandes est souvent à l’origine d’importantes maladies graves dont les cancers, l’hypertension ainsi que les maladies cardiaques.
Quant aux poissons, vous devez apprendre à les choisir et veillez à ce qu’ils ne soient pas trop pollués.

Sachez que vous devez éviter de consommer les poissons provenant de la mer Baltique.

Par contre, les poissons de bas de chaîne alimentaire dont le maquereau ou la sardine ou encore les poissons gras sont les plus conseillés.

De toute façon, privilégiez les poissons biologiques.
Pour alimentation écologique au bureau, il importe d’y apporter votre lunch box. Pour cela, vous pouvez cuisiner votre dîner en plus grande quantité pour pouvoir en emmener au travail le lendemain.

Cela vous permet aussi de faire d’économie pour ne pas avoir acheté à manger.

Si vous n’avez pas eu le temps de préparer suffisamment la veille, vous pouvez tout de même prendre un déjeuner écologique.

Toutefois, privilégiez les produits bios, locaux et sans emballage.
En parlant de l’alimentation, vous devez aussi réduire du mieux que possible votre consommation d’eau.

Certes, vous ne pouvez pas rester sans boire ni vous doucher, mais vous devez quand même fermer le robinet au moment où vous vous lavez les mains.

De la même façon, vous pouvez vous servir de l’eau de rinçage des légumes afin d’arroser vos plantes.

En réduisant votre consommation d’eau, vous faites non seulement un geste écologique mais également du bien à votre porte-monnaie.

Faire des gestes écologiques pour limiter la consommation d’énergie

Pour être écologique au bureau, il est parfois nécessaire d’éteindre les lumières lorsqu’elles ne sont pas vraiment utiles.

Faites-le en journée et aussi avant de renter chez vous les soirs. En journée, il est évident que la luminosité extérieure est suffisante pour éclairer les bureaux.

Il en va de même pour votre maison.

Vous devez chaque fois actionner l’interrupteur dès que vous quittez une pièce.

En plus d’éteindre les lumières, vous devez éteindre tous les appareils électriques du bureau dont les imprimantes, la machine à café, etc.
Quant aux réfrigérateurs et congélateurs, ils nécessitent généralement assez d'énergie pour refroidir les aliments.

Pour cela, il est important de laisser les aliments se refroidir avant de mettre dans le frigo.

Emballer correctement vos aliments afin qu'ils puissent rester toujours frais, même quand vous éteignez le réfrigérateur.
Toujours dans le but d’être écologique, vous devez débrancher l’ensemble de vos appareils dès que vous n’en faites plus usage.

Éviter de laisser brancher la télévision, le chargeur du téléphone et de l’ordinateur lorsque vous n’en utilisez pas.

Évitez aussi de les laisser en veille.
Il est conseillé de débrancher le fer à repasser du moment où vous n’avez qu’encore quelques vêtements à repasser.

L’utilisation de l’ordinateur est de plus en plus généralisée et ceux-ci consomment énormément d’électricité lorsqu’ils sont en mode « veille ».

Apprenez donc à éteindre votre ordinateur lorsque vous avez fini de vous en servir.
Il importe aussi d’éviter d’augmenter inutilement le chauffage.

Lorsque vous avez tout le temps froid, pensez à prendre des pulls, des gilets ou encore des plaids.

Vous pouvez ouvrir les volets afin de mettre à profit la chaleur du soleil et fermez-les au coucher du soleil.

Dans le cas contraire c’est-à-dire vous avez tout le temps chaud, prenez vos dispositions en achetant des chemises légères ou des T-shirts.

Vivre plus écologiquement en optimisant vos déplacements

Désormais, arrêtez de vous déplacer sur une distance de 500 m avec de la voiture.

Pour vous rendre au bureau, privilégiez le bus, le vélo ou carrément le covoiturage.

Ces moyens de déplacement sont doublement bénéfiques non seulement pour l’environnement mais aussi pour la santé humaine.

Vous pouvez aussi opter pour les transports en commun.

Cela constitue une véritable alternative écoresponsable et vous permet parfois de vous détendre, de lire ou d’écouter des informations.
S’il vous arrive de choisir entre le train et l’avion pour effectuer vos déplacements, le bon geste écologique recommande le train à l’avion.

À toutes fins utiles, le rail est plus écolo que l’aérien.

La marche reste aussi un bon moyen de déplacement pour vivre et rester plus écologique.

En plus d’être écologique, aller au travail à pied, ou à bicyclette présente des effets directs sur le corps humain.

Lutter contre les pollutions digitale et numérique

Internet est une source de pollution extrême.

Pour être écologique, il s’avère donc très important de mettre fin ou de limiter cette pollution.

Pour cela, supprimez toujours vos mails et imprimez lorsque cela est réellement nécessaire.

De la même façon, il est plus écologique et plus pratique d’opter pour le format électronique de vos fichiers.
Néanmoins, vous pouvez opter pour l’impression recto verso en mode « Noir et Blanc ».

Dans tous les cas, vous devez limiter la consommation de papier et d’énergie en vous assurant de sélectionner les bonnes options d’impression.

Vous pouvez aussi sensibiliser vos enfants sur les bons gestes écologiques afin de préserver l’environnement.

Vous engagez dans une association ayant la même vision reste aussi une bonne solution à envisager.
En mettant en pratique ces quelques conseils et astuces, vous pouvez être certain de préserver votre environnement et d'inciter votre entourage à faire comme vous.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment vaincre sa phobie des oiseaux qui volent ?

Cure de Quinton : avis sur la thérapie par l’eau de mer ?

Catégorie : Spiritualité