Comment faire un voyage sonore avec un bol tibétain ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


Le voyage sonore est devenu un moyen très important pour le bien-être intérieur.

C’est un voyage profond en son for intérieur, un soin musical.

Comment faire un voyage sonore avec un bol tibétain

Les bols tibétains sont fabriqués à l’origine à partir de sept métaux différents : l’or, l’argent, le fer, le mercure, l’étain, le cuivre et le plomb.

Ce sont de puissants outils pour faire un voyage sonore de qualité, une expérience de massage en profondeur dans tout le corps.

Ils permettent de lâcher prise, de se relaxer et d’explorer profondément l’état de conscience.
Le voyage sonore avec un bol tibétain est une technique alliant relaxation et méditation.

Les vibrations que produisent ces bols parcourent votre corps, se répandent dans votre fluide corporel, permettent à votre esprit et votre mental de se relaxer suffisamment pour que le processus d’auto-régénération prenne place.

Grâce à ces sons et vibrations émanant de ces bols qui pénètrent tout doucement les cellules du corps, toute l’énergie nécessaire pour votre bien-être est libérée.
La relaxation et la détente permettent au corps de se libérer de mauvaises ondes, de douleurs, de peurs, émotions désagréables, de souffrances.

Le voyage sonore avec un bol tibétain est un moment de profonde méditation, de pure connexion avec vous-même, pour permettre d’harmoniser vos énergies et rééquilibrer votre corps.

Vous désirez tenter l’expérience ? L’essentiel à savoir ici !

Le choix des bols

Choisir la bonne taille en fonction des objectifs à atteindre.
Plus le bol est petit, plus le son est aigu.

Cela agira sur la purification d’un lieu (les énergies), sur le chakra supérieur comme le troisième œil (sixième chakra), ou la couronne qui est le septième chakra.

Il stimule et influe sur le mental et les émotions.
Plus le bol est grand, plus la sonorité est grave.

Cela permet de travailler les chakras inférieurs (premier ou deuxième chakra).

Il a un chant plus puissant et a plus d’effets.

Il apaise et a une influence plus importante sur le corps physique.
Un même bol peut avoir plusieurs sonorités en fonction de la mailloche utilisée.

La mailloche côté bois fait produire au bol un son plus aigu, tandis que la mailloche côté suédine fait produire un son plus grave.
Le chant du bol varie chaque jour, en fonction de l’énergie de la personne et de l’endroit où il est placé.

Plus la note du chant est proche de Do (note grave), plus nous sommes connectés à la terre.

Si la note se rapproche de Si (note aiguë), on est plus élevé vers l’univers.
Pour faire le meilleur choix, prenez celui qui vous appelle, qui vous attire le plus.

Ensuite, choisissez votre bâton ou votre mailloche en fonction des caractéristiques sonores de votre bol.

Le son du bâton est associé à une énergie yang, elle est vive, rapide et percutante.

Celui de la mailloche est associé à une énergie yin, diffuse, enveloppante et pénétrante.

Le confort dans la pratique

Optez pour une position confortable, dans une tenue confortable (pas besoin d’être nu pour ressentir les effets du bol) et une lumière tamisée dans la pièce.

Placez votre bol dans votre main gauche si vous êtes droitier, vice-versa pour le gaucher.

Placez le bol dans la paume de votre main bien tendue, il ne faudrait pas que vos doigts touchent les rebords du bol, cela risquerait de bloquer les sons.
Tenez la partie fine de la mailloche et faites sonner en tapant délicatement la mailloche sur le bord du bol.

Commencez par la partie en bois de la mailloche qui est la plus facile à manier.

Avec le temps, vous aurez assez d’expérience pour faire sonner votre bol tibétain avec le côté suédine de la mailloche, qui produit un son beaucoup plus développé.
Une deuxième méthode qui nécessite plus d’expérience avec le bol consiste à faire tourner la mailloche contre et autour du bord du bol pour le faire chanter.

Il faut le faire avec une certaine pression pendant que vous faites le mouvement.

Au lieu de tenir le bâton droit, il faut l’incliner de 20 à 30 % puis appliquer un appui régulier pendant le mouvement de cercle.

Cela produira un chant harmonieux.
Il existe différentes façons de faire chanter son bol tibétain et faire ce voyage sonore.

  • Assis sur une chaise ou un coussin ou un banc de méditation, faites chanter votre bol et laissez-vous transporter par le chant.
  • Allongé, vous pouvez le faire sonner vous-même, ou demander l’aide d’un proche pour le sonner autour de vous afin que vous puissiez ressentir toutes les vibrations émanant de chant
  • Debout, vous pouvez demander à quelqu’un de faire chanter le bol en se déplaçant autour de vous

En plus de tout ceci, il y a le massage sonore dorsal.

Allongé sur le ventre, demandez à quelqu’un de déposer le bol sur votre dos et le faire chanter une seule fois par partie du dos, attendre que le son s’estompe avant de passer à une autre partie.

Répéter le principe de la nuque jusqu’au sacrum.

Si vous êtes praticien

Installez confortablement vos voyageurs au sol ou sur un lit de massage recouvert d’une couverture bien douce et optez pour une lumière tamisée.

Cela permet de se relaxer plus facilement.

Installez un coussin moelleux sous la tête pour que la nuque ne soit pas en hypertension, mais en position atomique.

Ce voyage provoque des mouvements énergétiques nombreux : on peut avoir chaud, froid ou alterner les deux.

Il faut donc avoir des blaids à disposition.
Avant de commencer le voyage, parlez d’une voix off pour rassurer vos voyageurs et faciliter la détente, avec des phrases courtes et utiles (par exemple, « concentrez-vous sur votre respiration… »).
Au début du voyage, utilisez les sonorités graves du bol qui agissent plus sur le plan physique.

Leur action se concentre précisément sur le bas du corps et permet un enracinement profond.

Une fois qu’ils se sentent lourds sur le sol, améliorez vos gestes en allant vers des sonorités plus douces qui vont détendre petit à petit les muscles et dénouer les articulations.
Ensuite, toujours à l’aide de votre bol tibétain, variez les sonorités pour permettre à vos voyageurs de naviguer dans des paysages sonores.

Veillez à mettre des espaces de silence et de transition sonore pour leur permettre d’intégrer les vagues d’énergie que vous diffusez.

Ensuite, ramenez vos voyageurs dans la réalité avec une voix off tout en douceur.

Que retenir ?

Si vous faites un voyage sonore avec un bol tibétain, vous êtes sûr de vivre une expérience incroyablement bénéfique pour votre développement personnel et l’harmonie entre votre esprit et votre corps.

L’utilisation du bol tibétain pour un voyage sonore vous permettra d’entrer en contact avec votre corps au travers des vibrations diffusées et vous procurera une sensation de bien-être.

Plus le bol est grand, plus il aura d’impact sur vous.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment faire un projet de vie et le construire au quotidien ?

Comment fonctionne l’acupuncture sur le corps ?

Catégorie : Spiritualité