Comment élargir et augmenter sa zone de confort ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin pour votre santé.


En développement personnel, on parle souvent de zone de confort.

C’est la zone sociale dans laquelle vous vous sentez en parfaite sécurité.

Comment élargir et augmenter sa zone de confort

Certaines personnes éprouvent des difficultés à l'aborder.

De même, il est difficile pour d'autres de chercher à l'étendre.

Pourtant, les vicissitudes de la vie peuvent vous y obliger du fait de votre progression sociale.

Quels sont les caractéristiques externes à la zone de confort ? Comment peut-on contribuer à son extension ?

La zone d’apprentissage : Premier élément extérieur à la zone de confort

En réalité, vous n'êtes pas tenus de rester cloîtrer dans votre zone de prédilection.

Tous les hommes ont des défis.

Relever ses défis, fait partie de leurs priorités.

Ainsi, vous remarquerez qu'il y a des choses que vous ignorez, des expériences que vous n'avez pas encore faites.

Il paraît normal que vous les faites ou que vous les appreniez.

Aux nombres de ces expériences à acquérir, certaines peuvent être professionnelles.

Par exemple, vous travaillez comme aide comptable dans une entreprise et souhaitiez progresser dans votre domaine.

Devenir un comptable certifié, constitue votre défi.

À cet effet, l'une de vos priorités, est de vous inscrire à un cours de comptabilité d'entreprise.

De même, développer auprès de votre supérieur hiérarchique les compétences nécessaires pour dépasser vos limites, devient une seconde priorité.

Par contre, sur le plan affectif, vous aimeriez apprendre la cuisine au profit de votre couple.

Le fait que vous rentriez avant votre épouse constitue un facteur positif pour votre ménage.

Puisque vous ne savez pas faire la cuisine, il va falloir l'apprendre.

Vous n'allez pas attendre chaque fois que votre épouse rentre tard pour vous nourrir.

Sinon, vous devriez vous gaver de fast-food au détriment de votre santé.

L'apprentissage de la cuisine devient un défi à relever.

Dans ce cas, l'une de vos priorités, c'est faire les courses pour le dîner.

Une seconde, consiste à rechercher des recettes simples à réaliser sur internet.

En conséquence, la réalisation d'un projet passe par l'atteinte des priorités que l'on s'est données.

Toutefois, ce n'est pas toujours facile, d'où l'environnement conflictuel.

La zone de peur : second facteur externe à la zone de confort

Une fois que vous vous êtes fixés des objectifs à atteindre, l'environnement externe devient un opposant potentiel.

En effet, les nouvelles expériences à acquérir, constituent des événements nouveaux auxquels vous n'étiez pas habitués.

C'est ce qui rend la situation inconfortable.

La peur de mal faire ou de ne pas réussir s'oppose à votre motivation.

Vous devenez vulnérable.

Tout peut vous affecter moralement et vous décourager.

Voir les autres échouer ou commettre des erreurs, n'a jamais été encourageant.

Par ailleurs, votre entourage peut aussi être un facteur d'opposition.

Que vont dire les autres en me voyant faire ? Mon patron, va-t-il m'autoriser à prendre des cours ? Ne va-t-il pas penser que je devienne un concurrent de taille ? Ce sont autant de questions que vous pouvez vous posez.

Tenter d'y répondre devient une préoccupation de plus.

Mais il va falloir que vous vous y adaptiez.

Il est nécessaire que vous fassiez du progrès, changiez de méthode, de statut ou d'activités.

Votre motivation, c'est entrevoir les fruits bénéfiques que va engendrer le nouveau changement.

C'est pourquoi, il sera précieux de surmonter ses peurs pour avancer.

Comment élargir et agrandir sa zone de confort

Il n’est pas possible de perdre ce qu'on a déjà acquis.

Ce que vous avez acquis, c'est votre zone de confort.

Vous l'avez certainement concrétisé au bout de certaines peines que vous auriez oublié.
En effet, les sacrifices que vous avez dû faire lorsque vous construisiez votre avenir, n'ont pas été vains.

C'est au bout de l'effort que vous y êtes arrivés.

Alors, vous devriez vous souvenir d'avoir effectué des démarches préparatoires.

C'est par exemple les études que vous avez faites, les stages que vous aviez effectués.

De même, le bénévolat a contribué à vous faire avancer.

Pour avoir réalisé des prouesses dont vous jouissiez à ce stade de votre vie, sachez que vous en êtes toujours capable.

Vous êtes resté le même.

C'est votre situation sociale qui s'est métamorphosée.

Ainsi, vous avez conservé les aptitudes nécessaires pour vous surpasser.

D'autre part, aux temps de vos amourettes, vous avez dû faire des concessions.

Ce qui vous a guidé dans votre choix.

Ce que vous avez construit avec votre conjoint n'est pas une fin en soi.

C'est un succès mais il faut le préserver et l'entretenir.

De nouvelles réalités de votre quotidien peuvent venir bouleverser votre idylle.

Faites en sorte de ne pas empoisonner votre vie conjugale en cherchant des excuses ou des arguments fallacieux.

Il y va de votre intérêt.
Pour faire de bons progrès et relever ses défis, il faut planifier les démarches constructives.

Les difficultés auxquelles nous sommes confrontées ne sont pas incontournables.

"À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

Dans cette perspective, il faudrait établir une échelle des priorités en termes d'objectifs à atteindre.

Mettez ces priorités dans un carnet de façon schématique.

À chaque priorité, attribuez un temps de réalisation.

Il est conseiller de le schématiser sous la forme d'un chronogramme.

Cela vous permettra de vous organiser en ajustant votre emploi du temps.

Évidemment, il serait intéressant d'identifier les facteurs distrayants.

Vous saurez que certains lobbys sont des chronophages.

Relevez-les et reportez-les dans le même carnet en termes d'obstacles.

Sinon, cela peut vous échapper.

Pensez à vous d'abord.

Vous êtes maître de votre destin.

Ce n'est pas des choses sans intérêts qui viendront vous rendre la tâche difficile.

Il faut de plus que vous respectiez scrupuleusement votre chronogramme.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

En d'autres termes, votre détermination doit être claire.

Vous devriez vous doter d'un mental d'acier dans la poursuite de vos objectifs.

C'est ce qui vous permettra de surmonter vos peurs.

Savoir se relever de ses chutes est une qualité irréprochable en développement personnel.

Ne craignez pas de perdre ou d'échouer, mais restez focalisé sur l'objectif principal.
Eu égard à ce qui précède, la zone de confort se retrouve dans un environnement complexe.

Certains facteurs constituent des opportunités tandis que d'autres sont des obstacles.

Pour élargir et augmenter donc son champ de prédilection, il paraît nécessaire de faire de nouvelles expériences.

C'est en surmontant ses peurs et en accomplissant ses désirs qu'on y parvient.

La chance ne peut tourner en votre faveur si vous ne faites pas le sacrifice nécessaire.

La vie sociale est semée d'embûches.

Cependant elle vaut la peine d'être vécue.


Testez votre niveau de santé (2 tests surprenants)

Des millions de personnes utilisent ces 2 tests de santé alternatifs pour suivre leur niveau de stress au quotidien.


Lire aussi :

Comment drainer son corps (foie et intestin) ?

Comment éliminer ses freins personnels pour agir plutôt que réfléchir ?

Catégorie : Psychologie