Comment soigner l’asthme naturellement ?

Avertissement : Je ne suis pas médecin. Cet article ne présente qu'un point de vue alternatif.



L’asthme est un problème respiratoire qui touche des millions d’individus en France. Alors que certains utilisent directement un inhalateur (ventoline) ou des médicaments pour dilater rapidement les bronches, d’autres s’essayent à des thérapies alternatives comme les plantes, l’homéopathie, les huiles essentielles, etc. Malheureusement, il oublie sans doute le plus important des facteurs : leur respiration.

Comment soigner l'asthme naturellement sans ventoline

Vaincre la dépendance aux inhalateurs

L’inhalateur le plus célèbre : ventoline est un médicament aérosol de type bronchodilatateur qui libère dans les voies respiratoires des corticoïdes. Ceux-ci vont agir sur les glandes surrénales afin de libérer de l’adrénaline. Cette hormone de stress a un effet dilatateur puissant sur les bronches des poumons ainsi que sur l’ensemble du corps. Concrètement, à chaque vaporisation de ventoline ou autres inhalateurs, vous mettez le corps dans un état de stress intense. En effet, la libérateur d’adrénaline est liée à la réaction de fuite ou de combat, un mécanisme de stress géré par le cerveau reptilien.

Même si les aérosols peuvent soulager instantanément une crise d’asthme, à long terme, ils ont des effets néfastes sur le système nerveux endocriniens en sur sollicitant la réponse au stress. Il convient donc de trouver une alternative pour vaincre cette dépendance aux médicaments.

Plantes et huiles essentielles ?

Certaines personnes trouvent un soulagement avec l’ingestion de plantes que ce soit en compléments alimentaires ou sous forme de tisanes. Aussi, certaines huiles essentielles peuvent améliorer la respiration par leur effet calmant. Mais ces effets calmants ne suffisent pas toujours à gérer une vraie crise d’asthme accompagnée par exemple d’une quinte de toux ! Il faudra trouver une solution plus durable.

Faire du sport pour guérir de l’asthme ?

C’est une excellente voie à emprunter. J’ai un ami qui a réussi à se guérir définitivement de l’asthme en faisant régulièrement du sport d’endurance. Mais cela n’est pas le cas pour tous les sportifs amateurs. En effet, le sport peut même provoquer rapidement une crise d’asthme surtout dans certains sports plutôt intenses. Je connais certaines personnes qui font de la musculation par exemple, en ayant toujours leur ventoline dans la poche en cas de difficulté à respirer.

Pourquoi certaines personnes réussissent à guérir de l’asthme en faisant du sport d’endurance alors que d’autres empirent leur situation ? Le secret vient de la manière de respirer. Lorsqu’on est asthmatique, il faut absolument éviter les activités sportives trop intenses tels que la musculation avec charges lourdes, les sprints ou les exercices fractionnés. Au contraire, on choisira plutôt des sports doux tels que la marche rapide ou la course à pied détente pour réquisitionner en douceur le système respiratoire et cardio-vasculaire.

Le secret pour arrêter les toux asthmatiques pour toujours

En vérité, la réponse ou le secret se situe dans le problème. L’asthme est un problème respiratoire où il y a une difficulté à respirer. Cette difficulté à s’oxygéner est causée par une constriction des bronches et c’est pour cela que nous avons besoin d’un médicament bronchodilatateur qui dilate les bronches afin qu’elles puissent absorber l’oxygène. Le secret pour soigner l’asthme naturellement est de dilater les bronches sans ventoline, est-ce possible ?

Evidemment ! L’asthmatique ne sait pas respirer correctement au quotidien. La respiration est un mécanisme ayant pour objectif de réguler seconde après seconde l’équilibre entre oxygène O2 et dioxyde de carbone CO2. Saviez-vous que le CO2 possède des effets vasodilatateurs et bronchodilatateurs puissants ? Voila le secret d’une bonne respiration : équilibrer le niveau de CO2 à la hausse pour dilater les bronches.

Comment faire pour augmenter le niveau de CO2 bronchodilatateur ? La première chose à faire est déjà de respirer par le nez. Cela ralentit directement la respiration et augmente sensiblement le niveau de CO2 au niveau des bronches. Quand je vois les asthmatiques faire du sport en respirant avec la bouche grande ouverte, je comprends pourquoi tôt ou tard, ils sortiront leur ventoline…

Aussi, vous pouvez suivre ma formation complète sur la respiration intermittente qui n’a pour but que d’augmenter le niveau de co2 dans le corps et d’apprendre à bien respirer au quotidien. En plus de son effet dilatateur, le co2 possède de bien nombreuses vertus que je vous laisse découvrir.

Lire aussi :

L'article précédent : Comment vaincre le cancer naturellement ?

L'article suivant : Comment éliminer vos problèmes de digestion naturellement ?

Publié dans: Bien respirer