Jeûne intermittent ? Pourquoi ? Comment ?

Avertissement: Je ne suis pas médecin. Cet article présente un point de vue alternatif.

Qu'est ce que le jeûne concrètement ? Quels sont les effets et les bienfaits sur votre corps ? Le pourquoi jeûner de manière intermittente (c'est à dire de quelques heures à 3 jours), et le comment jeûner pour se soigner et se guérir trouveront ensuite leurs réponses de manière évidente.

Jeûne intermittent ? Pourquoi ? Comment ?

Comment faire un jeûne intermittent ?

Le véritable jeûne est tout simplement l'abstinence de toute nourriture et de toute boisson. Rien ne passe par votre bouche, nada, rien, zéro, niet ! Cela pourrait effrayer beaucoup d'entre vous, mais vous n'avez peut-être pas réalisé que vous le faites déjà chaque nuit pendant votre sommeil. Mais vous n'êtes pas conscient pour vous en soucier. Au contraire, le matin, vous êtes bien heureux d'être revigoré, rafraichi par une nuit de sommeil, mais aussi de jeûne et de nettoyage.

Aujourd'hui, pour convenir à un maximum de personnes, on a adapté le jeûne en le facilitant, c'est à dire avec de l'eau, des tisanes, du bouillon de légumes ou d'os. Cela amoindri les effets du jeûne traditionnel (jeûne sec) mais ses bénéfices n'en restent pas moins puissants.

On l'a facilité aussi avec un outil que l'on appelle le jeûne intermittent. Ce qui le définit est sa durée, il ne dépasse jamais 3 jours. En effet, après quelques jours, le profil hormonal du corps change complètement et il bascule dans une forme de "veille" ou "d'hibernation" comme pour les animaux. Au bout de 3 jours, on appelle cela un jeûne long ou jeûne thérapeutique.

Pourquoi jeûner ?

Il y a une expression que j'aime beaucoup dans ce domaine. On dit que quand vous jeûnez, c'est la main de Dieu lui-même qui vous opère. Imaginez l'opération chirurgicale parfaite que ça peut être ! Le processus invisible à l'oeuvre est ce qu'on appelle l'autophagie. C'est un processus interne extrêmement simple et puissant.

Quand plus rien n'entre par votre bouche, le corps doit continuer à vivre et à se "nourrir". Alors, il va se tourner vers ses propres réserves. Pour l'énergie, il va utiliser vos réserves de graisses. Pour les protéines, il va recycler vos excès de peau, les cellules cancéreuses s'il y en a, les tissus étrangers qui se sont accumulés. Pour l'eau, il va boire ses propres rétentions d'eau et peut même générer environ 1 litre d'eau par jour avec la dégradation des graisses.

Mais ce qui est magique, c'est que ce processus est intelligent. L'autophagie dégradera toujours les tissus les plus inutiles en premier. Par exemple, il ne dégradera jamais vos muscles si vous avez des excès de peau, des ganglions ou des cellules cancéreuses. Il "mangera" d'abord les tissus étrangers et inutiles avant même d'imaginer toucher vos parties vitales.

Pour résumer, la raison principale pour jeûner est le nettoyage. De temps en temps, vous faites le grand ménage chez vous et cela vous fait du bien, vous "respirez" mieux. Le jeûne c'est la même chose, mais à l'intérieur de votre corps.

Voyons aussi les autres bénéfices du jeune intermittent.

Bénéfices du jeûne intermittent

Optimisation de la flore intestinale

Le jeûne intermittent permet d'optimiser l'équilibre de votre flore intestinale. Vos intestins sont tapissés de milliards de bactéries de plusieurs familles afin de dégrader vos aliments. Cependant, quand vous mangez trop, ou quand vous mangez les mauvais aliments, l'équilibre de votre flore intestinale est altéré. Certaines familles de bactéries tendent à se développer plus que la normale, ce qui provoque de nombreux problèmes digestifs. Le jeune intermittent permet de remettre de l'ordre et régule la population bactérienne de vos intestins. Bien entendu, si vous continuez à vous nourrir des mauvais aliments, c'est une régénération qui n'en finit plus.

Augmentation de la sensibilité à l'insuline

Lorsque vous mangez (surtout des glucides), votre corps produit une hormone, l'insuline. Cette hormone est absolument indispensable car c'est elle qui permet de transporter et stocker le « sucre » dans votre foie et vos cellules musculaires. Si les réserves sont déjà pleines, le foie stocke le sucre sous forme de graisse.

Aujourd'hui, le monde est en proie à un fléau : le diabète de type 2 où une personne est dite « résistante à l'insuline ». Il s'agit d'un mécanisme de défense de votre corps pour protéger vos cellules de la mort. En effet, si vos cellules (foie et muscles) sont déjà « remplies » de sucres (glucose), le corps va résister à l'insuline pour ne pas faire « exploser » la cellule. L'excès de glucose va donc être transformé en graisse, et c'est ainsi que l'on en stocke de plus en plus année après année. Plus votre masse graisseuse abdominale est importante, plus vous êtes résistant à l'insuline. Vous êtes peut-être dans un état de pré-diabète sans le savoir. Pour éliminer la résistance à l'insuline, vous devez « utiliser » le contenu des cellules. Il n'y a que 2 solutions : l'activité physique et le jeûne intermittent. Le jeûne intermittent augmente votre sensibilité à l'insuline, ce qui fait que votre repas sera utilisé pour nourrir vos cellules « vidées » plutôt que d'être stocké sous forme de graisse.

Augmentation de votre satiété (hormone leptine)

Le jeûne intermittent réduit automatiquement votre apport calorique global sur la journée. En effet, le jeune intermittent augmente la sensibilité à l'hormone de la satiété (la leptine). Contrairement aux croyances, la faim ne vous torture pas toute la journée. Elle dure peut-être 5 minutes puis disparaît. Plus vos mécanismes d'autophagie et d'utilisation des graisses sont entraînés, plus votre taux de leptine est élevé, donc moins vous avez faim. De ce fait, il n'y a jamais aucun stockage sous forme de graisse vu que vous mangez uniquement le nombre de calories nécessaire, jamais trop, ni pas assez.

Augmentation de l'hormone de croissance

L'hormone de croissance est dite « hormone de jeunesse ». Elle préserve la masse musculaire, fait fondre les graisses superflues, permet le recyclage et le renouvellement cellulaire. Malheureusement, plus on prend de l'âge, moins elle est produite. C'est pour cette raison qu'il est plus difficile de perdre de la graisse et de se régénérer avec l'âge. Mais rassurez-vous, il y a un moyen efficace d'augmenter l'hormone de croissance et cela naturellement, c'est le jeûne intermittent. Il augmente sa production de 2000 % chez l'homme et de 1300 % chez la femme en 24h. Inutile de jeûner 24h pour bénéficier de cette hormone, abstenez-vous déjà de prendre un petit déjeuner, cela aura l'effet d'un bain de jouvence pour rajeunir sur votre corps.

Autophagie ou nettoyage des « vieilles » cellules

L'autophagie est le processus au coeur du jeûne. Le corps se « mange » lui-même de l'intérieur. Mais pas n'importe comment. Le corps va d'abord détruire les cellules malades et affaiblies pour les réutiliser pour ainsi renforcer les cellules saines qui deviennent encore plus fortes. De ce fait, l'autophagie permet un grand nettoyage cellulaire dans le corps dans le but de nourrir tous les tissus sains. C'est une optimisation du corps humain qui se déroule de l'intérieur.

Le corps va donc puiser dans les graisses pour se nourrir, le corps va « manger » les cellules cancéreuses pour nourrir les cellules saines, le corps va « boire » les rétentions d'eau pour abreuver les meilleures cellules, le corps va même recycler les excès de peau pour ses protéines.

L'autophagie est l'outil essentiel pour être au top physiquement, mais aussi mentalement. Il semblerait qu'il existe une forme d'autophagie psychique, où le cerveau se nettoie des « pensées sombres ». D'ailleurs, au Moyen-Age, on guérissait les gens « fous » en les faisant jeûner et cela, enfermés dans un cachot.

Il est inutile de forcer le corps à jeûner plus qu'il ne faut. Il est préférable de jeûner un peu chaque jour (donc de profiter d'un petit nettoyage bénéfique chaque jour) ou chaque semaine plutôt que de jeûner longtemps une fois par an avant de reprendre des mauvaises habitudes tout le reste de l'année.

Augmentation du métabolisme

Le métabolisme est l'ensemble des processus internes qui permettent de transformer la nourriture, l'air et l'eau en énergie. Il y a une croyance forte dans notre société qui dit que vous devez manger un petit repas toutes les 3 heures afin de maintenir un métabolisme élevé et que, si vous sautez un repas, vous faites chuter votre métabolisme. C'est absolument faux.

Des études scientifiques ont montré que le jeûne intermittent augmente le métabolisme d'environ 10 %. Cela s'explique facilement si on observe l'homme ancestral. Plus le temps passait, plus le corps augmentait son métabolisme et donc sa production d'énergie afin de trouver de la nourriture, de chasser et d'attraper un animal. Le corps n'a donc aucun intérêt à baisser son métabolisme alors qu'il est à la recherche de son repas.

Augmentation du taux de testostérone

Le jeûne intermittent permet d'élever votre taux de testostérone. La testostérone est une hormone de croissance anabolisante de type stéroïdien, du groupe des androgènes. On appelle aussi la testostérone, l'hormone sexuelle mâle. Chez l'homme, la testostérone est produite par les testicules et chez la femme par les ovaires. Cependant, un homme produit en moyenne 50 fois plus de testostérone que la femme, ce qui explique de nombreuses différences physiques et psychiques entre l'homme et la femme. Cependant, quel que soit votre sexe, la testostérone agit de manière positive sur votre énergie physique, votre libido, votre humeur, votre santé et sur bien d'autres domaines aussi. Plus votre taux de testostérone est élevé, plus vous vous sentez bien et en forme.

La testostérone est aussi responsable de la construction et du maintien musculaire. C'est donc grâce à cette hormone que vous allez aussi modeler vos muscles. Le taux de testostérone étant beaucoup plus faible chez l'homme et la femme, une femme ne pourra donc jamais avoir d'aussi gros muscles que ceux d'un homme. Rassurez-vous mesdames, vous ne ressemblerez donc jamais à un culturiste, sauf si vous prenez des produits dopants.

Enfin, la testostérone favorise l'utilisation des graisses et leur transformation en énergie. Cette hormone a également pour effet d'augmenter votre métabolisme au repos. Le taux de testostérone étant nettement plus important chez l'homme, celui-ci aura plus de facilité qu'une femme à brûler ses graisses.

La production de testostérone chute à partir de l'âge de 30 ans. C'est pour cette raison qu'on commence à s'engraisser plus facilement à partir de là. Plus on vieillit, plus sa production diminue.

Le jeûne intermittent est donc un moyen naturel d'augmenter la production de cette précieuse hormone.

Optimisation du cerveau

Hormone de croissance, augmentation du métabolisme, moins d'insuline, plus de testostérone, autophagie cellulaire, tout cela décuple les effets positifs sur votre cerveau. Amélioration de votre concentration, de votre mémoire, de votre processus cognitif… Votre système nerveux est nettoyé et optimisé, votre cerveau devient de plus en plus vif et réactif.

Encore une fois, cela s'explique facilement en prenant l'image de l'homme ancestral. Pour trouver de la nourriture, le corps améliorait le fonctionnement du cerveau pour devenir plus intelligent et arriver à ses fins. Vous comprenez pourquoi la sur-alimentation d'aujourd'hui rend la population complètement abasourdie et déréglée psychiquement.

Sauter un repas ou deux, chaque jour, vous fera le plus grand bien.

Métabolisme brûleur de graisse

On peut lire ce terme un peu partout sur le net. Etes-vous un brûleur de sucre ou un brûleur de graisse ? Et bien en fait, le jeûne intermittent permet au corps de se transformer en brûleur de graisse. C'est le phénomène d'autophagie, avec l'hormone de croissance, et d'autres hormones en charge de la lypolyse (déstockage des graisses) qui vont se charger d'utiliser les graisses comme carburant. C'est un véritable basculement dans votre profil métabolique qui s'opère alors. Vos fringales de sucre ont tendance à diminuer voir à disparaître, vous êtes plus attiré par des aliments gras et protéinés plutôt que sucrés. Votre équilibre hormonal se transforme en profondeur. Les besoins de votre corps vont évoluer au fur et à mesure que votre corps s'adaptera au jeûne intermittent. Une chose est certaine, vous allez puiser de plus en plus facilement et efficacement dans vos réserves de graisse.

Comme vous le voyez, le jeûne intermittent est un outil extrêmement puissant et efficace, mais caché par la société car ce serait la fin des industriels, des multi nationales qui contrôlent le monde. Imaginez que tout le monde saute le petit déjeuner... S'en suivrait un désastre économique, mais d'un autre côté une puissante régénération de la population !

Comment jeûner ?

Beaucoup de gens ont peur de s'abstenir complètement de nourriture. C'est la raison pour laquelle il se demande comment jeûner sans danger pour se soigner et apprendre comment guérir par soi-même. C'est maintenant que je vais vous reparler du jeûne intermittent qui est une abstinence de nourriture mais sur une courte période.

Vous pouvez par exemple sauter le petit déjeuner sans aucun danger. Cela allongera déjà votre nuit de jeûne. On appelle cela le jeûne intermittent 16/8 (vous jeûnez 16 heures pour ne manger que pendant 8 heures).

Vous pouvez aussi ne faire qu'un seul repas par jour, c'est à dire jeûner 24 heures quotidiennement. C'est l'approche que je préconise parfois pour maigrir vite. Je l'ai utilisé pendant quelques mois avec des résultats très satisfaisants. C'est une approche à utiliser à court terme selon moi.

Quelque soit la méthode de jeûne intermittent, je crois que cela doit rester temporaire et ponctuel. Cela doit aussi s'adapter à votre style de vie sans finir par générer de la fatigue chronique.

En même temps, certaines personnes obèses retrouvent leur poids de forme en jeûnant plusieurs semaines sans aucun effet secondaire (avec supplémentations et suivi médical). La vérité absolue n'existe donc pas dans ce domaine. Vous devez trouver VOTRE solution 😉 Quoi qu'il en soit, que vous vouliez maigrir, guérir, vous sentir mieux, le jeûne intermittent vous sera toujours bénéfique.

Plus puissant que le jeûne intermittent, la respiration intermittente

La respiration intermittente insère des "pauses" respiratoires dans notre respiration normale. Cela a pour but d'améliorer notre sensibilité à l'oxygène et d'en absorber beaucoup plus au niveau cellulaire. Quand on sait que l'oxygène est l'élément essentiel à la Vie et à la production d'énergie, on comprend pourquoi la respiration intermittente est l'outil le plus puissant qui soit. A découvrir sans tarder !

CADEAU: commencez dès maintenant ma formation sur la respiration avec +1h de vidéo gratuite pour découvrir les 7 erreurs à éviter pour préserver votre bien-être.

Lire aussi :

L'article précédent : Jeûner pour maigrir, la solution contre l’obésité ?

L'article suivant : Comment devenir beau/belle (beauté physique VS intérieure) ?

Publié dans: Perdre du poids