Le danger de la méditation pour apaiser l’esprit

Avertissement: Je ne suis pas médecin. Cet article présente un point de vue alternatif.

Si vous avez un minimum d'expérience dans le domaine de la méditation, quelque chose devrait vous sauter aux yeux, ou devrais-je dire à la conscience. Le titre de cet article est contradictoire, et en même temps terriblement frustrant pour ceux qui espèrent soulager leur malheur (trouver le bonheur). Entrons dans le vif du sujet, et surtout ouvrons grand les yeux pour, pourquoi pas, y trouver une solution pour apaiser l'esprit autrement.

Danger de la méditation : pourquoi méditer peut être une perte de temps ?

La méditation pour lâcher prise du mental

Méditation et temps, contradiction totale ! En effet, la méditation est un état de conscience hors de l'espace temps. Comme vous l'avez certainement perçu dans vos assises, le temps n'existe qu'avec le mental. Vos pensées créent le temps, soit avec des histoires du passé, soit avec des projections futures. La pensée est le temps, le mental en est son maître.

La pratique de la méditation a pour but de sortir de l'esclavage du mental, donc du temps, pour trouver refuge dans l'éternel présent, là où le passé et le futur n'existent plus, là où le temps n'est plus. Certaines personnes expérimentent ces états de conscience plus ou moins facilement. Cela vient aussi au moment voulu quand la Vie elle-même le décide ou quand nous avons la bonne respiration pour cela.

D'ailleurs, la première fois que l'on réalise cela, que l'on réalise que nous ne sommes pas le mental, que nous ne sommes pas l'esclave du temps, du moins au niveau de l'esprit, c'est un véritable bouleversement, un renversement, un éclair de lucidité, une illumination, j'ai presque envie de dire un cadeau de "Dieu". Remplacez "Dieu" par le mot qui convient à vos croyances. Ceux qui expérimentent cela comprennent d'ailleurs que toutes croyances ne sont au final que des illusions, de simples pensées, de simples étiquettes pratiques pour le mental.

Cela vous rend t-il plus heureux ? Pas forcément, mais quand même !

Réaliser tout cela augmente t-il votre niveau de bonheur ? Oui et non ! On en vient à la deuxième partie du titre de cet article : la méditation et le bonheur.

Méditer pour être heureux ?

Est-ce que la méditation peut vous apporter le bonheur ? En fait, je n'utiliserais pas le mot bonheur, mais plutôt le mot liberté, ou encore soulagement. Expérimenter l'état de conscience hors du temps, c'est à dire un état de conscience sans mental, sans pensées, vous procure un véritable soulagement et une liberté totale. Vous n'imaginez pas à quel point le mental est bruyant et agité. Il prend littéralement toute la place dans votre conscience. Que des pensées du passé, des projections du futur, des jugements et étiquettes sur le présent qui voilent la saveur même du moment. C'est un terrible fardeau qui peut être extrêmement lourd à porter pour certaines personnes. D'ailleurs, ne supportant plus le poids pesant de leur "karma", certains individus préfèrent même mettre un terme à leur vie pour se soulager de leur mental sans repos.

C'est le cas de le dire, vous n'expérimentez plus, ou de moins en moins, le repos et la paix de l'esprit. Voila l'une des premières causes de la fatigue mentale, de la dépression psychologique, de l'épuisement nerveux : un mental agité. Donc oui, la méditation apporte le bonheur dans ce sens où pendant un certain moment, vous soulagez et libérez votre conscience du lourd fardeau de la pensée non maitrisée.

Mais malheureusement, ce soulagement, cette liberté, ce bonheur ne sont que temporaire et artificiel. Oui vous avez bien lu, temporaire et artificiel. Ceci est ma conclusion personnelle après plusieurs années de pratiques intensives de la méditation (l'intemporalité). Pour faire durer ce pseudo bonheur, j'ai même poussé le bouchon plus loin en me retirant dans les montagnes (dans une maison tout confort je vous rassure) pendant plusieurs mois tel un moine. Alors oui, vous préservez plus longtemps le calme mental, la paix de l'esprit, mais tout cela reste très fragile, car vous n'avez pas réglé la cause même du problème, la cause même de l'agitation de l'esprit, de l'agitation du cerveau qui génère lui même toutes ses pensées.

En effet, votre mental, aussi insaisissable soit-il, a son siège dans votre cerveau. Ce sont tout de même vos cellules nerveuses (votre cerveau et votre système nerveux tout entier) qui génèrent vos pensées, qu'elles soient négatives ou positives. Et c'est ma rencontre avec un professeur de yoga qui m'a fait réalisé un véritable tournant dans ma vie en me soufflant ces quelques mots : "Le calme émotionnel et mental que tu recherches sera naturel et spontané quand ton corps sera purifié".

Comment augmenter son bonheur ?

Votre esprit a pour demeure votre corps. Certaines personnes diront que votre corps est le temple de "Dieu". C'est un peu ésotérique mais tout s'explique très simplement. Pour rencontrer "Dieu", ou plus simplement, pour expérimenter l'état de conscience hors du temps (sans pensée), vous devez purifier votre temple, vous devez nettoyer votre corps, et plus précisément votre système nerveux.

C'est là que ça devient vraiment passionnant ! Saviez-vous que votre système nerveux produit plus de 80% de votre bonheur ? Allez soyons fou ! Je dirais même plus de 90% de votre joie de vivre ! Il s'agit plus précisément de votre système nerveux entérique, celui qui gère de manière autonome tout votre système digestif, de la bouche à l'anus. Votre système digestif tout entier, surtout vos intestins, sont tapissés de neurones qui sont en lien direct avec votre cerveau par l'intermédiaire de millions de neurones. Oui, oui, des neurones dans vos intestins ! Surprenant n'est-ce pas ?

Et savez-vous ce que produisent les neurones de votre système nerveux entérique (digestif) ? Plus de 50% de la dopamine (hormone de l'amour et du bonheur) et plus de 95% de la sérotonine (hormone du bien-être et de la détente) ! Ce sont tout simplement les hormones du bonheur, de la détente physique et psychique, du sommeil, de la relaxation, du bien-être. Comprenez-vous maintenant que le bonheur ne s'atteint pas forcément lors de vos séances de méditation, mais se fabrique dans le plus profond de vos entrailles ?!

Maintenant suivez moi bien, car vous allez tout comprendre, vous risquez une petite illumination 😉

Ce sont vos pensées qui génèrent le temps, donc votre vie temporelle, celle que vous vivez et expérimentez chaque jour. Si vous avez une "vie de merde", c'est la perception de votre mental, non la vérité absolue.

Vous pratiquez donc la méditation pour calmer votre mental car votre vie est agitée et parfois chaotique (à cause de vos pensées, non à cause des circonstances extérieures). Certaines personnes voient un événement en blanc, d'autres en noir. Malheureusement, la méditation ne vous donne un soulagement que temporaire, votre mental s'agite de nouveau dès que vous reprenez le cours de votre vie, du temps.

Sachant que c'est votre cerveau qui génère vos pensées, vous comprenez qu'il y a un problème dans votre système nerveux car votre cerveau en est le maître. Au lieu de focaliser sur votre mental agité (le symptôme), vous prenez du recul, et vous cherchez la cause ultime.

Vous lisez cet article et vous comprenez que vos intestins sont liés à votre système nerveux et ce sont eux qui produisent la majorité vos hormones du bonheur, non votre cerveau. Vous quittez la tête (le lieu du symptôme), pour vous focaliser enfin sur le ventre, la digestion (le lieu de la cause).

Vous réalisez donc que des intestins fragiles et irritables impactent directement votre système nerveux. Votre cerveau et vos cellules nerveuses deviennent irritables et agités car la production d'hormones de bonheur et de bien-être est diminuée. Devinez ce qui ce passe au niveau mental ? Votre cerveau fragilisé génère des pensées irritables et agités.

Vous essayez donc de supprimer un symptôme (mental agité) avec la méditation, alors que la cause se situe dans votre ventre. Vous avez une vie chaotique et agitée parce que vos intestins ne génèrent tout simplement plus assez de dopamine et de sérotonine. Saviez-vous d'ailleurs que la plupart des médicaments anti-dépresseurs sont des produits chimiques "inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine". Pour faire simple, ces médicaments augmentent votre taux de sérotonine dans le cerveau. Si seulement, vous régénériez vos intestins qui produisent eux-même 95% de la sérotonine dont le cerveau a besoin.

Le grand danger est donc de perdre votre temps à chercher le bonheur et à apaiser son mental en pratiquant la méditation alors que la cause de votre malheur n'est qu'un problème hormonal qui se situe tout simplement au plus profond de vos entrailles, c'est à dire dans vos intestins. Je pense ici surtout aux personnes dépressives, anxieuses, agités, bipolaires, ayant des troubles psychologiques. C'est un avis très personnel, mais n'espérez surtout pas trouver le bonheur et le soulagement dans des pratiques liées l'esprit. J'exagère quelque peu car j'ai moi même réussi à sortir de la dépression grâce au lâcher prise mental. Mais comme je le dis à la fin de mon livre, la guérison des intestins viendra guérir définitivement toutes traces d'humeur sombre. Revenez aux choses simples, revenez au corps, et plus précisément à ce que vous mangez et à comment vous respirer.

Que votre aliment soit votre seul médicament - Hippocrate (Père de la Médecine).

Maintenant, il faut donc régénérer son système digestif et son système nerveux entérique (ils sont liés). Cela passe obligatoirement par votre alimentation, mais aussi par une respiration optimale pour désactiver tout stress, ce que je vous explique dans ma formation pour réapprendre à bien respirer.

PS: Attention ! Je ne dis pas que vous devez arrêter de méditer, certainement pas ! La conscience de l'instant présent n'a pas de prix, c'est votre Vie, votre conscience elle-même. Je dis juste que vous devez prendre du recul, ne pas focaliser QUE sur votre esprit, mais sur votre être dans son ensemble. La solution à un problème de l'esprit (anxiété, dépression, stress) se trouve souvent dans le corps, et inversement. N'oubliez jamais, le corps et l'esprit sont liés, en tout cas, jusqu'à votre dernière heure, votre dernier souffle.

CADEAU: commencez dès maintenant ma formation sur la respiration avec +1h de vidéo gratuite pour découvrir les 7 erreurs à éviter pour préserver votre bien-être.

Lire aussi :

L'article précédent : Combien de pompes par jour pour maigrir ?

L'article suivant : Jeûner pour maigrir, la solution contre l’obésité ?

Publié dans: Apaiser son esprit