Que faire pour guérir la dépression ?

Avertissement: Cette page ne présente qu'un point de vue alternatif. Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne suis ni médecin ni psychiatre. La méthode que je vais exposer ci-dessous est personnelle. C’est celle que j’ai personnellement utilisé pour me soigner et guérir par moi-même ma dépression sévère et chronique. Cette méthode que j’appelle la trilogie gagnante n’a pas pour but de prescrire la médecine. Elle n’utilise que des outils naturels pour vaincre l’état dépressif sans médicaments antidépresseurs.

La trilogie gagnante utilisera la psychologie ou comment bien se positionner au niveau de l’esprit. Puis elle utilisera l’alimentation ou comment manger pour guérir ses intestins et recréer une flore intestinale saine et puissante. Enfin, elle utilisera la respiration ou comment respirer de plus en plus calmement pour diminuer le stress. Alors que les deux premiers points sont relativement faciles à intégrer, la respiration peut s’avérer plus compliquée car certaines personnes héritent d’un lourd conditionnement respiratoire, celui même de leur maman. Si notre maman était de nature stressée, le reconditionnement de notre respiration sera un vrai challenge qui donnera sens à notre vie.

Comment guérir la dépression naturellement ?

Mon témoignage de guérison de la dépression

Le chemin que je préconise ici est une voie alternative. J’ai moi-même été soigné avec des médicaments antidépresseurs au début de ma dépression. A l’époque, j’étais adolescent et ni ma famille ni moi étions suffisamment "éduqués" pour choisir une autre alternative. Heureusement, j’ai arrêté rapidement les médicaments (par moi-même) pour vivre et ressentir pleinement la souffrance qui grondait en moi. Je vous raconte ça pour vous dire tout simplement que la méthode que je vais vous proposer ici ne peut PAS fonctionner si vous continuez à prendre des médicaments antidépresseurs. Vous devrez les arrêter progressivement. Attention, je ne suis pas psychiatre, parlez en à votre médecin avant de prendre une telle décision.

Premièrement, la guérison psychique, ce que j’appelle la purge émotionnelle, ne peut se faire QUE si vous ressentez les dites émotions refoulées. Ressentir veut dire accepter et ne faire qu’un avec vos émotions. Dit autrement, vous devez AIMER vos émotions perturbantes. Vous devez AIMER votre état dépressif. Cela peut paraître complètement fou, mais c’est la seule manière qui m’a permis de vidanger les émotions destructrices. Pendant des années, j’ai refusé de les accepter, j’ai résisté à les voir et les ressentir, jusqu’à qu’elles deviennent si fortes que je n’avais plus la force de lutter. C’est la Vie elle-même qui m’a forcé à abandonner le combat en m'apprenant comment lâcher prise. La Vie elle-même m’a forcé à aimer la dépression, à l’accepter comme étant une partie de moi-même.

Deuxièmement, la guérison des intestins a un but bien précis : produire suffisamment de sérotonine et de dopamine. Pour rappel, 95% de la sérotonine (hormone du bien-être) et 50% de la dopamine (hormone du bonheur et de l’amour) sont produites dans les intestins. Vous ne le savez peut-être pas, mais la majorité des antidépresseurs sont qualifiées de médicaments inhibiteurs de recapture de sérotonine (IRS). Qu’est ce que cela veut dire ? Ces médicaments régulent artificiellement le niveau de sérotonine (hormone du bien-être) dans le cerveau. Cela est intéressant pour supprimer les symptômes de mal-être, mais malheureusement, cela interfère avec la communication du deuxième cerveau, j’ai nommé les intestins. Si nous régulons artificiellement la sérotonine dans le cerveau, les intestins ne sont plus réquisitionnés pour ce travail qui leurs sont normalement réservés. Pour relancer la communication ventre/cerveau et rétablir la bonne production de sérotonine, non seulement il faut guérir les intestins mais il faut aussi éliminer les médicaments inhibiteurs de recapture de sérotonine qui interfèrent dans le bon déroulement du processus.

Enfin, la respiration ne pourra jamais se normaliser si la purge physique et la guérison des intestins n’ont pas lieu.

Je sais qu’arrêter les antidépresseurs est effrayant, car revivre les symptômes de la dépression est un challenge de taille. Cela va vous remettre en face de vos démons, de votre souffrance intérieure. Cela va chambouler toute votre vie, votre travail, votre quotidien. Je suis d’accord, c’est un vrai défi. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Ce sentiment de liberté psychique, de légèreté émotionnelle, de vivre et de ressentir le bonheur simple d’être vivant, sont des sensations qui n’ont pas de prix, croyez moi.

Quelque soit votre décision, voici les 3 étapes de ma trilogie gagnante pour surmonter la dépression pour de bon.

Comment soigner la dépression sans médicaments antidépresseurs ?

Etape 1 : changer son état d’esprit

Clairement, vous pouvez vivre votre vie comme un roi ou comme un esclave. Un roi n’est jamais dépressif, c’est lui qui décide de la pluie et du beau temps sur son royaume. Un esclave subit en permanence les supplices de son bourreau. De manière très imagée, je vais tenter de vous expliquer comment se positionner au niveau psychique pour changer son état d’esprit.

Nous sommes toutes et tous le roi de notre royaume, le maître de notre esprit et de notre vie. Nous décidons en quelque sorte de la direction que doit prendre notre vie. Etre un roi, c’est être dans la position la plus haute psychiquement. Vous êtes la conscience, le témoin, le maître de tout ce qui se déroule dans votre esprit. Votre royaume peut être en guerre, à feu et à sang, dans un chaos total, vous restez toujours le roi. Vous êtes toujours conscient de la situation et vous pouvez toujours décidé des actions à mettre en place pour rétablir l’ordre et le calme dans votre royaume, dans votre esprit. Concrètement, être le roi, c’est être conscient de vos pensées et de vos émotions, ni plus ni moins. Qu’importe si vos pensées et vos émotions sont joyeuses ou chaotiques, le roi reste à sa place et continue de régner ! Il continue à être conscient du chaos dans son esprit, dans son royaume. Vivre conscient, quelque soit l’agitation du mental, les circonstances de la vie quotidienne, est ce que j’appelle une vie réussie. Réussir sa vie c’est rester conscient, présent et continuer à régner malgré les circonstances extérieures. Vous pouvez n’avoir vécu que des échecs dans la vie, avoir été dépressif, avoir vécu les pires émotions du monde, si vous êtes resté le roi, la conscience de tout cela, vous avez déjà réussi votre vie ! Etre la conscience (le roi), c’est en quelque sorte transcender le bien et le mal, le bonheur et la peine, la joie et la tristesse. Etre un roi est un grand cheminement spirituel !

Mais la personne dépressive est rarement le roi dans son royaume. Elle en est plutôt l’esclave, la victime. Elle ne reste pas tranquille dans son trône de roi, imperturbable. La personne dépressive descend dans les rues pour participer au chaos, à la destruction de son propre royaume. Le bourreau est évidemment le mental qui génère pensées et émotions. La personne dépressive lutte quotidiennement contre un terrible mal-être intérieur qui la ronge en permanence. Cela est caractérisé par des pensées et émotions chaotiques de nature très négatives. Le mental est sans pitié et s’acharne sur sa victime. Si le roi prend part aux assauts du mental, il en devient la victime, l’esclave. Il quitte sa place supérieure pour être fouetté et battu à mort psychiquement. Concrètement, cela signifie croire en vos pensées et en vos émotions. Cela signifie d’identifier à elles. Fuyez absolument la philosophie de René Descartes, qui dit : "je pense donc je suis" . Je pense que je suis nul donc je suis nul. Je pense que je suis bon à rien donc je suis bon à rien. Je pense que je ne m’en sortirais jamais donc je ne m’en sortirais jamais. Il n’y a rien de plus faux. Cette philosophie n’est vraie que si on y croit.

Pour bien comprendre, il y a d’un côté vos pensées et vos émotions. Si vous pouvez observer vos émotions, vos pensées dans votre tête, qui êtes-vous ? Vous êtes évidemment l’observateur, le témoin, la conscience de tout cela. Vous n’êtes ni vos pensées ni vos émotions. En comprenant cela, vous vous libérez automatiquement de votre mental. Il peut continuer à créer le chaos dans le royaume, dans l’esprit, si vous restez à votre place, en tant que conscience, cela ne vous affecte plus.

C’est exactement ce qui s’est produit pour moi. Le jour où j’ai abandonné mon combat contre le mental, le jour où j’ai lâché prise et où j’ai laissé le mental aller et venir à sa guise sans y résister, une GRANDE purge émotionnelle, une guérison intérieure a pris place quasiment instantanément. Un profond sentiment de soulagement m’a envahi rapidement pour laisser place à un processus intérieur incroyable, une guérison psychique automatique. Je raconte tout ce processus de guérison en détail dans mon ebook : le Bonheur en un Sourire. J’y explique aussi en détail le fonctionnement de la conscience et du mental et comment réussir à lâcher prise très rapidement. C’est vraiment le point de départ pour une guérison réussie.

Il existe 3 grandes règles spirituelles pour savoir si vous êtes sur le chemin de la guérison psychique. Les voici : ne pas résister, ne pas juger et ne pas s’attacher. Ne pas résister signifie accepter ce qui est. Si vous expérimentez une grande souffrance, acceptez la entièrement et vivez la complètement. Ne pas juger signifie que ce qui est n’est ni bien ni mal, c’est juste ce qui est maintenant. La dépression n’est ni bien ni mal, c’est juste une expérience comme une autre. Enfin, ne pas s’attacher signifie que ce qui est aujourd’hui est différent que ce qui sera demain. La dépression n’est pas figée, elle évolue constamment et finira par s’en aller comme elle est venue du moment que vous ne vous y attachez pas.

Etape 2 : choisir la meilleure alimentation pour guérir ses intestins

L’objectif ici est clairement de réguler au maximum son niveau de sérotonine (hormone du bien-être) et de dopamine (hormone du bonheur et de l’amour). Pour cela, c’est très simple, nous allons devoir recréer une flore intestinale saine et puissante ! La flore intestinale est composée de milliards de bactéries qui sont véritablement nos soldats de première ligne ! 80% de notre système immunitaire se trouvent dans les intestins. Si notre flore intestinale est puissante, notre système immunitaire est solide et notre digestion est efficace ! Non seulement nous assimilons parfaitement nos aliments mais surtout nous éliminons totalement les corps étrangers (virus, corps étrangers, bactéries nocives, etc). Quand notre biote intestinal est au top niveau, notre production et régulation de sérotonine et de dopamine sont optimales !

Comment soigner et reconstituer notre microbiote intestinal ? D’un côté, il faudra éviter d’ingérer ce qui le détruit. D’un autre côté, il faudra ingérer ce qui le reconstruit. Facile non ?

Commençons par ce qui le détruit. Tout ce qui est de nature chimique est toxique pour nos intestins et détruit notre flore intestinale. Cela commence par l’eau que nous buvons. Il faut absolument éviter l’eau du robinet qui est une vraie catastrophe sanitaire. Une quantité de chlore, des bactéries nocives, on y retrouve même des traces d’excréments ou de médicaments. En effet, les stations de recyclage des eaux usées ne sont pas parfaites et laissent passer un peu de pollution.

Ensuite, il y a les engrais et les pesticides qui contaminent les sols et ainsi les produits alimentaires. Il sera toujours préférable de choisir des fruits et légumes bio non traités. Cependant, même s’ils sont traités, les légumes seront toujours nos alliés dans cette bataille.

Il y a aussi les produits animaux qui sont bourrés d’antibiotiques. Les produits animaux ne sont pas nocifs, ce sont les médicaments toxiques qui le sont. Il sera toujours préférable de choisir des produits non traités. Aussi, il y a les médicaments ingérés par les animaux, mais il y aussi ceux que vous ingérez vous-même. Les antibiotiques que vous prenez systématiquement détruisent complètement votre biote intestinal !

Enfin, de manière générale, il faudra éviter les produits industriels car malheureusement, on y trouve de nombreux additifs alimentaires de nature chimique. Exhausteurs de goût (glutamate), conservateurs chimiques, stabilisateurs, colorants, tous ces produits industriels irritent les intestins et perturbent fortement notre flore intestinale en la détruisant petit à petit. Le pire d’entre tous reste sans doute le sucre raffiné industriel. C’est un véritable poison acidifiant pour la flore intestinale ! C’est peut-être bon au goût mais sachez que vous tuez des millions de précieux soldats dans vos intestins.

Maintenant, voyons les produits à consommer pour rétablir une bonne flore intestinale. Les milliards de bactéries intestinales adorent un ingrédient particulier : il s’agit des fibres alimentaires. Quels sont les aliments dont raffolent les bactéries de nos intestins ? les fruits et les légumes BIO. Les légumes de saison seront un pilier essentiel pour la repopulation de notre microbiote. Je ne parle pas de manger quelques feuilles de salade par jour, mais de manger plusieurs kilos de légumes (dont du riz blanc) par jour ! Non, je n’exagère pas !

Attention toutefois ! Il ne s’agit pas de manger des kilos de laitues ou de crudités par jour, cela produirait l’effet inverse, mais plusieurs kilos de légumes cuits à la vapeur. Cela vous impressionne peut-être, mais tout ce poids n’est en réalité que de l’eau… Et oui, vous ne mangez pas vraiment 3 kilos de nourriture, peut-être 500g de matière sèche pour 2.5 kilos d’eau, soit 2.5 litres d’eau. Les légumes ne sont que de l’eau emprisonné par des fibres végétales. L’eau des légumes contient les minéraux et les vitamines qui vont nourrir et hydrater nos cellules. Les fibres ou la matière sèche vont aller nourrir nos petits soldats de première ligne ! Rien ne se perd avec les légumes !

Au début, vous expérimenterez sûrement de nombreux problèmes digestifs tels des gaz et des ballonnements. Cela témoigne d’une flore intestinale en très mauvaise état. N’abandonnez pas vos légumes vapeur à volonté et vos produits animaux, mais peut-être diminuez les au profit du riz blanc (peu de fibres). Tôt ou tard (entre quelques semaines à quelques mois selon les dégâts), votre digestion va se normaliser et vos intestins vont se guérir ! Comment le savoir ? Vous pourrez vous passer de papier toilette tellement vos selles sont propres et parfaitement moulées. Cela indique une flore intestinale au top niveau.

Etape 3 : comment bien respirer ?

Il existe un lien étroit entre le stress et la respiration. Comme je vous l’ai déjà expliqué, tout se déroule au niveau du cerveau reptilien. Face à un danger (stress), le cerveau déclenche une réaction physiologique qui va activer et accélérer le rythme respiratoire. Concrètement, le stress nous fait respirer plus et plus vite. Malheureusement, l’hyperventilation chronique va diminuer la pression atmosphérique en CO2 dans l’organisme. Pour rappel, la norme est d’environ 40 mmHG (Torr) de CO2 pour nous tous. Cela correspond à un score de 40 secondes au test respiratoire du docteur Buteyko. Si votre score est inférieur, cela signifie que vous respirez PLUS que la normale. Clairement, votre corps et votre esprit sont dans une situation de stress.

Malheureusement, nous avons hérité de la respiration de notre mère, déjà dans son ventre. Puis les chocs émotionnels et le stress de la vie quotidienne ont conditionné encore plus notre souffle. Nous avons donc un rythme respiratoire qui détermine notre pression en CO2. Si nous voulons normaliser notre respiration et rétablir l’équilibre du CO2, nous devrons apprendre à respirer de moins en moins, dit autrement, de plus en plus calmement. En effet, plus notre respiration est calme, moins nous hyperventilons et plus le CO2 s’accumule dans l’organisme. Cela rétablit une pression interne positive qui élimine automatiquement tous les symptômes de la dépression et du mal-être. Le docteur Buteyko disait souvent : "En dessous de 40 secondes, la vie est vécue dans la souffrance". Quelle vérité !

Le stress engendre l’hyperventilation. L’hyperventilation engendre le stress. Le secret est que tout est lié et que si nous stoppons l’hyperventilation en respirant moins, nous éliminons directement le stress. Par exemple, c’est le précieux secret du yoga avec sa très grande pratique que l’on appelle le pranayama (mot désignant les exercices de respiration du yoga). C’est aussi l’essence même de la sophrologie, de la respiration taoïste du Qi Qong, et même de la méditation ! Toutes ces pratiques spirituelles ont le seul et même objectif : calmer de plus en plus la respiration, pour éliminer le stress et vivre ce qu’on appelle la paix de l’esprit. N’est-ce pas ce que vous cherchez ? C’est évidemment l’objectif secret de toutes les personnes dépressives : vivre le calme et la paix de l’esprit. Cela est bien entendu possible à la seule condition de reconditionner et de normaliser sa respiration pour atteindre le score des 40 secondes au test respiratoire.

La respiration est véritablement devenue ma passion, je ne vis que pour elle et à travers elle. Le secret du bonheur y est caché ! Le Bouddha lui même le disait : "Suivez simplement votre respiration, elle vous mènera à la libération de toutes vos souffrances". C’était son enseignement principal et c’est d’ailleurs ainsi qu’il a atteint ce qu’on appelle l’éveil ou la libération de toutes les souffrances. Il se mit assis au pied d’un arbre et décida de ne jamais quitter le lieu tant qu’il ne trouverait pas la paix de l’esprit. Il ne fit que suivre sa respiration pendant des jours et fut libérer définitivement de sa souffrance. C’est une histoire qui inspire des millions de bouddhistes à travers le monde…

J’ai tellement à vous dire sur la respiration que j’ai décidé de tout vous expliquer dans cet atelier vidéo gratuit pour apprendre à bien respirer au quotidien. En fin d'atelier, vous pourrez accéder à ma formation complète pour éliminer définitivement le stress et la dépression 😉 Bonne guérison !


❤ Atelier vidéo gratuit

Apprendre à bien respirer avec la Respiration Intermittente pour sortir du stress, de l'angoisse, de l'anxiété et de la fatigue (7 erreurs à ne surtout pas faire).


Lire aussi:

L'article précédent: Comment ouvrir le chakra du coeur ?

L'article suivant: Origine et causes de la dépression nerveuse

Dans la même catégorie: Améliorer sa santé